Littérature jeunesse
Comments 3

Traverser le miroir avec Christelle Dabos

Le fil rouge; le fil rouge lit; bibliothérapie; littérature; lecture; livres; les livres qui font du bien; littérature jeunesse; série jeunesse; Christelle Dabos; La Passe-miroir; Les fiancés de l’hiver; Les disparus du Clairedelune; La mémoire de Babel; La tempête des échos; Gallimard Jeunesse

Je ne me souviens plus très bien comment j’ai découvert Les fiancés de l’hiver, le premier tome de la série La Passe-miroir, de Christelle Dabos, paru chez Gallimard Jeunesse (me connaissant, c’est probablement la magnifique couverture dessinée par Laurent Gapaillard qui m’a attirée!). Ce dont je me souviens en revanche, c’est que je l’ai commencé sans trop d’entrain parce que je vivais une panne de lecture. Habituellement, il me faut quelques jours voire quelques heures pour terminer un livre, mais là, je n’avais envie d’aucun genre en particulier et je faisais traîner mes lectures en cours depuis plusieurs mois. Jusqu’à ce premier tome, qui m’a complètement happée et qui m’a redonné le goût de lire pour moi.

La Passe-miroir en bref

C’est à la suite du concours du premier roman jeunesse de Gallimard que Les fiancés de l’hiver a été publié. Les tomes 2 et 3 (respectivement Les disparus du Clairdelune et La mémoire de Babel) ont suivi, et entre temps la série a gagné en popularité. En décembre est sorti le dernier tome, La tempête des échos, mettant un point final à cette saga, que j’ai adoré suivre jusqu’au bout.

Ophélie est maladroite, affublée d’une mauvaise vue et toujours accompagnée par sa capricieuse écharpe. Responsable du musée d’Anima, une arche où les humains peuvent insuffler la vie aux choses inanimées, Ophélie se passionne pour l’histoire et le patrimoine, et possède la capacité de lire les objets ainsi que celle, moins répandue, de passer à travers les miroirs. Sa vie sans histoire se voit bouleversée le jour où on la promet en mariage à un inconnu venu d’une autre arche, située à des milliers de kilomètres de la sienne : Thorn, intendant du Pôle. À partir de là, Ophélie va se retrouver propulsée au centre des intrigues de la cour du Pôle et d’une mystérieuse affaire qui la relie aux Esprits de Famille, ces êtres sans âge qui sont à la tête de chaque arche et qui possèdent chacun un livre très particulier qu’il est impossible de déchiffrer.

Une histoire unique et un coup de cœur

Alors que depuis quelques années j’avais mis la fantasy de côté, j’ai eu énormément de plaisir à découvrir l’univers patiemment tissé par Christelle Dabos. Un univers riche, surprenant et extrêmement bien construit, dont les descriptions très détaillées nous transportent les yeux fermés dans ce monde divisé en une vingtaine d’arches où règnent différents pouvoirs familiaux. Si le premier tome prend le temps de nous dévoiler le cadre de l’intrigue et les personnages complexes qui vont la nourrir, l’histoire prend son envol dès le tome 2, pour exploser dans le quatrième! Ce dernier opus a été le plus imprévisible de tous, celui qui m’a le plus déstabilisée. Toutes nos questions y trouvent leurs réponses, mais la toile que l’autrice a tissée s’est avérée bien plus complexe que tout ce à quoi je m’attendais. Au fil de la lecture des différents tomes, l’histoire prend des proportions inattendues et gagne en profondeur, les personnages développent leur propre caractère et leurs motivations deviennent de plus en plus fortes. La Passe-miroir est un roman jeunesse, oui, mais ne vous arrêtez surtout pas au mot « jeunesse ».

Quand je termine une série pour laquelle j’ai eu un coup de cœur, il me faut quelques jours pour dire au revoir aux personnages qui m’ont accompagnée lors de ma lecture. Cela a été particulièrement vrai pour La Passe-miroir, que j’ai refermé avec un petit pincement au cœur en sachant qu’il n’y aurait plus d’attente entre chaque tome, plus de destins à découvrir, plus de questions qui se bousculent, plus de pages à tourner. Je vais laisser passer quelque temps, mais vous savez quoi? J’ai presque hâte de les relire!

Et vous, pour quelle(s) série(s) livresque(s) avez-vous eu un coup de cœur récemment?

3 Comments

  1. Ping : Traverser le miroir avec Christelle Dabos | Le fil rouge | Le Bien-Etre au bout des Doigts

  2. Laura says

    J’ai beaucoup aimé ce livre aussi, j’espère que nous pourrons en débattre lors du prochain repas de famille ! (si le confinement prend fin ….)
    Bonne lecture et à très vite !
    Laura

    J’aime

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s