All posts tagged: Du bon usage des étoiles

Un livre québécois par mois : Mars : Alto

En mars, on lit un livre de la maison d’édition Alto! Alto a été fondé en 2005 par Antoine Tanguay. C’est une maison indépendante qui publie principalement des romans et des nouvelles d’auteurs québécois. Elle offre aussi différentes traductions d’auteurs et d’autrices anglophones (Canada, États-Unis, Angleterre et Australie). En plus des romans de grand format, on retrouve aujourd’hui des versions poche de plusieurs de ses grands succès. Pourquoi avoir choisi Alto? Je crois qu’avec cette maison d’édition, j’étais certaine de tomber sur des œuvres dont j’allais apprécier la lecture. Alto n’a pas encore réussi à me décevoir. À chacune de mes lectures, c’est une découverte et une surprise. Ils ont une grande variété de romans, ce qui leur permet de plaire à un large public de lecteurs et de lectrices. Voici quelques suggestions de lecture : Moi, ce que j’aime, c’est les monstres; Emil Ferris (la toute première bande dessinée de chez Alto, et ils ont fait fort. Une BD complètement époustouflante qu’il faut absolument lire!) Hôtel Lonely Hearts; Heather O’Neill De synthèse et Ataraxie; Karoline Georges …

Suggestions de livres audio gratuits pour expérimenter un nouveau contact avec la littérature

Dans les périodes où je trouve difficile de prendre du temps pour m’arrêter et lire, j’éprouve une certaine angoisse, car pendant que le temps passe, ma liste de livres à lire s’allonge. Pour moi, passer plus de deux jours sans lire emporte le même sentiment de culpabilité que d’écouter une série télé pendant 20 heures consécutives. Récemment, j’ai trouvé un remède pour éviter de me sentir ainsi pendant mes disettes de lecture : les livres audio. Déjà fan des podcasts, c’est en parcourant l’application Ici Première de Radio-Canada que j’ai commencé à écouter des livres audio. Pour ma part, je ne crois pas que le livre audio puisse définitivement remplacer le livre papier, car cela chamboulerait beaucoup trop mes habitudes de lecture. Par contre, j’ai trouvé un double avantage au livre audio qui m’a fait apprécier l’expérience. Il permet de se divertir pendant l’exécution de tâches pas particulièrement intéressantes, comme des tâches ménagères, tout en diminuant sa PAL. Pour faire l’essai du livre audio, je vous conseille la collection de Radio-Canada, car les livres sont accessibles gratuitement. La sélection est plutôt …

Manœuvre délicate : relire Du bon usage des étoiles

C’est de plus en plus difficile pour moi de me donner le droit de relire un roman, même un roman aimé. Je me laisse prendre. Je me laisse happée par les piles de livres qui attendent, fébriles, dans les recoins de mon appartement. Par les listes que j’écris dans ma tête, après chaque rentrée littéraire. Par la nébuleuse de noms d’auteurs qui agacent le coin de l’œil, tout le temps, en périphérie des titres prioritaires – qu’est-ce que je lirai quand j’aurai lu ce qu’il faut absolument lire cette année, qu’est-ce que je lirai quand la pile du salon aura diminué de moitié, qu’est-ce que je lirai quand j’aurai vraiment le temps? Et il y a aussi que la relecture est une manœuvre délicate, plus hasardeuse qu’une première lecture : ce qu’on y retrouve parle du passage du temps, le long de nos os et jusque dans nos méninges. Elle révèle l’écart entre ce qu’on était et ce qu’on est arrivé à devenir entre deux lectures – et ça, c’est épeurant. Quand j’ai lu Du bon …