Littérature étrangère
Comments 2

Austenienne

Écrivaine anglaise née le 16 décembre 1775 et décédée le 18 juillet 1817, Jane Austen n’est pas seulement une auteure de romans d’amour. Car son réalisme, ses critiques sociales mordantes et sa maîtrise du discours indirect libre ainsi que son humour décalé et son ironie lui ont donné sa place parmi les écrivains anglais les plus lus et aimés.

Je suis une Austenienne (ou une Janeite).

Mon histoire d’amour avec cette écrivaine anglaise commença par mon amour pour l’actrice Keira Knightley. Celle-ci jouait le rôle d’Elizabeth Bennet dans le film Pride & Prejudice, dans l’une des nombreuses adaptations cinématographiques des célèbres romans de Mme Austen. Suite à cette découverte, commença notre longue relation. J’ai commencé mon aventure avec Northanger Abbey. Puis, suite à une recherche, j’ai pu découvrir que c’était une adaptation d’un roman noir, Les Mystères d’Udolphe d’Ann Radcliffe, l’idole de Jane Austen. À la suite de cette lecture, j’ai immédiatement adoré l’histoire et l’héroïne Catherine qui est si maladroite et attachante. J’ai donc lu le classique Orgueil & Préjugés, un roman qui m’a tout simplement bouleversée par tous ces personnages que tu détestes et que tu aimes. Par ses décors si majestueux et ses répliques que j’aime tant de la part d’Elizabeth Bennet. Nous retrouvons le célèbre couple de Mr. Darcy et d’Elizabeth Bennet <3. Ce roman est tout simplement en haut de ma liste de roman à lire, parce qu’il est plaisant et vraiment, à certains moments, hilarant. Un roman totalement Austenien. C’est également dans ce livre que nous constatons que Mme Austen critique et met en dérision sa société d’époque.

La lecture du roman Persuasion est maintenant un peu flou dans mes souvenirs, je me rappelle de certains personnages, je me rappelle avoir aimé l’histoire. La peur d’avoir perdu un amour, le Beau Capitaine Wentworth et la Chère Anne.

Après Orgueil & Préjugés, c’est Raison & Sentiments qui se trouve à être l’un des romans les plus populaires de Jane Austen. J’avais beaucoup d’attentes… Et j’ai été déçue. Disons que ce n’est pas le premier que je conseillerais. J’ai trouvé qu’il manquait d’action et qu’on y retrouvait beaucoup de longueurs. De plus, les sœurs Dashwood m’exaspéraient.

Mansfield Park est un roman que j’ai aimé pour son héroïne, car je me suis totalement retrouvée dans le personnage de Fanny, découvrant le même genre d’amour que j’ai toujours connu… toujours fait en timidité, mais avec beaucoup de sagesse silencieuse.

Emma est un roman et un personnage tout simplement amusant! Tout le monde aime Emma, et moi je veux son Mr. Knightley. Il fait maintenant partie de mes romans préférés. Un vrai petit bijou.

Par la suite, il y a Lady Susan qui est un petit roman épistolaire. Un roman fort simple où nous apprenons à détester ce personnage. Et pour terminer, The Watsons, Sandition et Juvenilia (nouvelle qu’elle écrivait lors de son adolescence, qui sont donc ses premiers écrits) sont quant à eux, pour la plupart, de petites nouvelles qui sont biens souvent inachevées. Ce qui est malheureux, c’est que quand que nous sommes vraiment dans l’histoire,  tout s’arrête.

Aujourd’hui nous pouvons retrouver plusieurs adaptations cinématographiques et plusieurs romans inspirés des œuvres de Jane Austen. Pensons au Journal de Bridget Jones qui est inspiré d’Orgueil et préjugés (nous retrouvons le personnage de Mr Darcy). Dans les adaptations, nous retrouvons des livres qui s’inspirent de ses personnages, de ses lieux.

Mme Austen m’a donné envie de découvrir son univers, d’aller dans la ville de Bath et d’aller à des bals, de danser et de porter de jolies robes !

J’aime Jane Austen & je l’aimerai pour toujours.

This entry was posted in: Littérature étrangère

par

Avoir une bibliothèque de plus en plus grosse est l’un des projets de vie de Karina. Apprendre et avoir plusieurs perceptions le sont également. Après avoir fait une technique en travail social au Cégep du Vieux-Montréal et travaillé quelques années dans des organismes communautaires (ce qu’elle continue de faire avec joie), elle poursuit ses études en faisant un certificat en études féministes à UQÀM. La littérature lui permet donc de voyager et d’avoir d’autres lunettes sur le monde.

2 Comments

  1. Ping : Orgueil et préjugés et zombies | Le fil rouge

  2. Ping : Incursion dans la tête de Mr Darcy | Le fil rouge

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s