Littérature étrangère
Comment 1

Orgueil et préjugés et zombies

Ceux et celles qui me connaissent savent très bien que je suis une très grande fan de l’écrivaine anglaise Jane Austen. Vous pouvez le constater dans cet article : Austenienne. J’ai dans ma bibliothèque tous ses romans et je les ai également tous lus. Et ça, c’est sans compter quelques adaptations de ses romans ou encore des livres (biographies) qui la concernent. Jane Austen a une grande importance dans ma vie et cela depuis la fin de mon secondaire.

Il y a de cela plusieurs années, l’adaptation d’un des célèbres romans de Jane Austen fit son apparition : Pride and Prejudice and zombies. J’adore le monde fantastique de l’horreur, mais je n’ai jamais été une adepte des zombies, ils sont les seuls monstres que je n’apprécie pas. Cependant, je me devais de lire l’adaptation, parce que si je voulais parler en mal de celle-ci, il fallait l’avoir lue.

pp2

Je l’ai lue. Et, j’ai quand même apprécié. Je veux dire par là qu’il est clair que ma pauvre Jane Austen s’est retournée dans sa tombe lorsque l’adaptation de ce roman a été publiée. Cependant, la base de son œuvre y est présente. Seth Graham Smith n’a pas tant modifié son roman. Nous retrouvons une Elizabeth Bennet pleine de préjugés et toujours avec son fort caractère. Il y a également M. Darcy charmant, mais hautain. Les grandes scènes importantes sont là (la demande en mariage très maladroite de M. Collins et celle de M. Darcy, ainsi que les réponses cinglantes de Lizzie). On retrouve donc l’histoire d’Orgueil et préjugés avec une invasion de zombies. Les filles Bennet sont entraînées dans divers arts martiaux par des Chinois, alors que chez les Darcy et Bingley c’est par les Japonais.

Lorsque j’appris que le roman de Seth Graham Smith allait être adapté au cinéma et que je me suis mise à regarder la bande-annonce, je suis devenue curieuse. Je devais voir le résultat. C’est maintenant chose faite.

Ainsi, on se retrouve dans l’univers d’Orgueil et préjugés, mais avec une invasion de zombies. Ce qui est bien avec l’auteur c’est qu’il a construit tout un historique autour de cette invasion. Parce qu’il nous explique l’historique de cette étrange maladie qui transforme les gens en zombies et tout cela mêlé avec les vraies guerres qu’il y a eu.

Autant dans le roman que dans le livre, nous retrouvons les satyres de Lizzie Bennet et l’orgueil mal placé de Darcy. Nous y retrouvons beaucoup d’humour dans la réalisation et dans le jeu des acteurs. Le film fait en sorte que l’œuvre de Jane Austen devient contemporaine (nous pouvons le constater avec les costumes — le cuir, les vêtements masculins que portent les femmes, etc.). Il ne faut pas oublier qu’Orgueil et préjugés a été écrit au 19e siècle.

Ce que j’ai apprécié de cette adaptation cinématographique ce sont les petits clins d’œil à la célèbre adaptation d’Orgueil et préjugés faite par BBC. Nous retrouvons le magnifique plongeon de M. Darcy (Colin Firth dans la série BBC) dans le petit lac en face de son palace Pemberley… ahhhh Darcy!

Même si Jane Austen s’est retournée plusieurs fois dans sa tombe, l’adaptation n’est pas trop mal. Il ne faut pas trop prendre ça au sérieux. La réalisation est bonne, les acteurs sont bons, les costumes magnifiques et il y a de bonnes scènes de combats. Puis pour les adeptes de zombies qui ne connaissent pas Jane Austen, et bien cela pourra vous permettre de connaître ce classique de la littérature anglaise!

Cliquez ici pour voir ce livre directement sur

Advertisements

Un commentaire

  1. Ping : 31 jours de bibliothérapie, jour 23 : Pour (re)tomber en amour | Le fil rouge

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s