Littérature québécoise
Laisser un commentaire

Petits tableaux de vie

r_651

Des petits tableaux de vie, c’est ainsi qu’on découvre Anne-Si, par des intrusions dans sa vie à l’âge de 4 ans, de 15 ans et de 32 ans. On y découvre une fille-femme-mère qui se bat à tenter de devenir enfin complète. Toujours dans le désordre, Éloïse Lepage nous emmène dans des brides de souvenir de la vie d’Anne-Si. Élevée par une mère prostituée et une soeur trop parfaite, Anne-Si s’est rapidement liée d’amitié avec Céleste, sa meilleure amie des bons et des mauvais jours. C’est avec elle qu’elle arrivera à combler le vide du quotidien et ce, en consommant de la drogue et en se prostituant. On y voit une mère d’un petit garçon qui essaie tant bien que mal de se sauver de ses démons et de devenir une mère ordinaire.

« Toutes ces fois, je me suis dit, Bon ben là, j’arrête de faire la pute. Pour vrai. En fait, j’ai plus souvent choisi d’arrêter que choisi de continuer. »

Sa vie porte en elle un désir absolu: quitter la drogue et quitter le monde de la prostitution et c’est au fil de chutes et de rechutes qu’elle y parviendra. La rencontre avec Luc, le facteur, viendra aussi chambouler sa vie, car il l’a traitera comme une femme et non comme une pute. Ses relations avec les hommes étaient continuellement construites sous le signe de la prostitution, de son premier chum à ses amants de passage. Luc ou cul en envers comme le dira Céleste, sera le seul à mettre les choses à l’envers et à montrer à Anne-Si qu’elle peut être aimée. En lui faisant un bébé, elle se reprendra en main et cherchera à devenir la mère qu’elle voudrait tant être pour son fils, David.

C’est vraiment ce que j’ai trouvé intéressant dans ce court roman de 124 pages, la réflexion face à la maternité. Anne-Si adore son fils, mais s’y prend mal, elle l’aime tout croche dans sa vie imparfaite et ça nous fend le coeur en deux. Elle oublie l’anniversaire de son fils, mais celui-ci lui répond que c’est normal d’oublier. On lui en veut aussi de cette négligence envers celui qu’elle aime tant. On n’oublie pas tout de même que tout ce qu’elle fait, c’est pour lui, au fond.

Écrite dans une langue crue par moment et parfois sous le genre du roman trash, on y côtoie sexe, drogue et maternité. Or, Petits tableaux est un excellent premier roman, car le style d’Éloïse Lepage est très oral et réussit à faire naître la voix d’Anne-Si et à faire du personnage un être rempli de petits tableaux qu’on apprend à aimer, après avoir détesté. Le happy ending m’a un peu titillée quoi que je sais qu’un laps de temps s’est écoulé entre les deux vies d’Anne-Si, la tout croche et l’ordinaire. Nouvellement employée dans une banque, elle semble s’être totalement habituée à son nouveau cadre de vie, à sa mère encore un peu tout croche et au retour de sa grande amie Céleste.  On se rejouit tout de même pour elle, d’avoir enfin trouvé ce qui la complète réellement: ses enfants et son chum, mais on aurait envie d’en savoir plus sur son changement de vie, sur l’entre deux tableaux.

_______

Petits tableaux, Éloïse Lepage
Romanchinels, Éditions, XYZ,
2013, 124 pages
978-2-89261-835-8
This entry was posted in: Littérature québécoise

par

Lectrice invétérée, Martine est bachelière en études littéraires et la cofondatrice du Fil rouge. Créative et inspirée, elle a l’ambition de faire du Fil rouge un lieu de rassemblement qui incite les lectrices à prendre du temps pour elles par le biais de la lecture. Féministe, elle s’intéresse aux paradoxes entourant les mythes de beauté et la place des femmes en littérature. Elle tentera, avec ses projets pour Le fil rouge, de décomplexer et de dédramatiser le fait d’être une jeune adulte dans une société où tout le monde se doit de paraitre et non d’être. Vivre sa vie simplement et entourée de bouquins, c’est un peu son but. L’authenticité et l’imperfection, voilà ce qui lui plait.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s