Au-delà des livres
Comments 2

Bilan semaine 2 : défi 28 jours de minimalisme

Dimanche 8 février -Créer une routine du soir relaxante

  • Quoi de mieux qu’un dimanche soir pour créer une routine pré-coucher qui relaxe assez pour passer au travers du lundi matin. La dernière chose que je fais avant de me coucher, c’est regarder mon téléphone. Et oui, je fais partie de cette gang-là.Puisquejem’endors vraiment vite, je n’ai jamais vraiment vu d’effets néfastes de cette mauvaise  habitude. Par contre, je n’aime pas trop l’idée d’être connectée jusqu’à la dernière minute avant le sommeil. Pour contrer cela, j’ai pris la décision de m’acheter un cadran et de laisser mon téléphone dans une autre pièce de l’appartement avant d’aller dormir. De plus, j’ai essayé, la nuit passée, de prendre une demi-heure ou même une heure pour relaxer, lire et écrire avant de m’endormir.

    11006180_10204730697121281_591423133_n

    Ma tablette, un roman et mon journal (encore)

Lundi 9 février-  Faire le ménage dans ses amis Facebook

  • Il y a déjà un petit moment que je suis plus sélective avec les gens qui restent sur mon Facebook. Je n’ai jamais été de celles qui ont 1000 amis et qui acceptent et envoient des demandes à des quasi-inconnus. Il ne m’a donc pas été compliqué de dépouiller mon Facebook de quelques connaissances sans attachements.

Mardi-10 février – Apprendre quelque chose de nouveau

  • Pour cette partie du défi, je me suis inscrite à un site Web qui s’appelle Coursera. C’est une multitude de cours gratuits en ligne dont plusieurs proviennent d’universités à travers le monde. C’est vraiment une façon pratique d’apprendre sur des sujets qui nous intéressent sans avoir à payer le prix d’un bacc (sans le diplôme par contre). Cette semaine, je me suis inscrite sur un cours de cinq semaines sur Warhol et sur le cinéma scandinave, j’ai bien hâte d’en apprendre plus. Reste à savoir si je prendrai vraiment le temps de le faire… je vous en redonnerai peut-être des nouvelles.

Mercredi-11 février – définir mes buts pour l’année en cours

  • Définir mes buts, je l’ai déjà fait à maintes reprises. J’ai les buts qui changent vite il faut croire. Ce qui, à bien y penser, va un peu à l’encontre de toute cette idée de minimalisme. J’ai donc pris le temps de réfléchir à tout ces buts et je les ai classés en 3 grandes catégories. C’est large, ça peut inclure plusieurs trucs, mais en même temps, c’est plus concis et centré sur certains aspects de ma vie.

1- Avoir un mode de vie plus sain, plus simple et plus durable

2- Apprendre, découvrir et grandir

3- Créer ma propre carrière

Jeudi-12 février-  J’ai complètement oublié le défi en ce jeudi, je devrais me mettre une alarme.

Vendredi-13 février- Ne rien acheter pour 24h

  • J’avais de bonnes intentions en débutant vendredi, par contre une amie m’a testée, une chose a mené à une autre et j’ai fini par dépenser. J’avais l’intention de rester chez moi, ce qui m’aurait bien entendu évité de dépenser (quoi qu’il y a toujours le magasinage sur les interwebs) bref, je n’ai pas réussi.

Samedi-14 février- Évaluer mes 5 derniers achats

  • Tant qu’a avoir failli à ma tâche du vendredi, pourquoi pas tourner le couteau dans la plaie et évaluer mes cinq derniers achats. Un chandail rayé noir et blanc bien beau qui provient du Simons. Je me suis dit qu’il serait parfait pour mettre sous mon veston et avec des jeans noirs. Je me suis aussi dit que je pourrais le porter lors de mon voyage à San-Francisco en mai,  je suis bonne pour me trouver des excuses et des justifications. En avais-je besoin? Non. Ensuite, un porte feuille et deux paquets de 3 cahiers (en solde) au Winners. Le porte feuille était sur ma liste de trucs à acheter, le mien étant à l’article de la mort et m’ayant fait perdre à maintes reprises mes cartes. Avec les prix assez compétitifs du Winners, je crois avoir fait une une bonne affaire. En avais-je besoin? Oui! Les deux paquets de cahiers par contre, c’est une toute autre affaire. Disons que j’ai déjà beaucoup de cahiers, beaucoup trop. Ils sont bien placés sur ma table de chevet à attendre leur moment de gloire. En ajouter 6 d’un coup, ça tient de l’obsession (mais on va dire que je fais une collection!) alors, en avais-je vraiment besoin? Évidemment que non.  Le cinquième achat étant de la nourriture de centre commercial, on va passer par-dessus l’évaluation des besoins, il faut bien que je mange. Évaluer ses achats, c’est vraiment comme tourner le couteau dans la plaie et se rendre contre, trop tard, que j’achète bien des trucs pour rien, ce qui va vraiment à l’encontre de l’esprit de ce défi et de ma carte de crédit. Peut-être serait-il plus utile d’évaluer mes besoins juste avant de passer à la caisse non?10967849_10204730695961252_1425379981_n
Advertisements
This entry was posted in: Au-delà des livres

par

Curieuse depuis toujours, Marjorie s’intéresse à un peu tout, avec un penchant marqué pour les mots, le féminisme, les phénomènes de culture populaire et les mystères de la vie. Elle est bachelière en littérature et cofondatrice du Fil rouge, à travers duquel elle tente de faire son petit bout de chemin, lire le plus possible et surtout, apprendre et connecter avec les autres. Naviguant tant bien que mal à travers la vingtaine, elle trouve ses assises dans la lecture et l’écriture, cherchant toujours à comprendre un peu mieux les contradictions qui rendent la vie intéressante. Elle croit que la littérature fait partie de ces choses qui peuvent changer une vie, la rendre un peu plus douce et mettre un baume là où il faut.

2 Comments

  1. Ping : L’esprit minimaliste |

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s