Art et créativité
Comments 7

Laissez courir les éléphants – Critique en duo du livre de David Usher

Pour écrire la critique du livre « Let the elephants run » ou « Laissez courir les éléphants » en version française de David Usher, j’ai choisi de faire appel à un précieux collaborateur. Mon complice et amoureux Patrice, qui en plus d’être merveilleux se trouve à être un excellent directeur artistique dans la vie. Comme il s’agit d’un livre sur la créativité et comment l’exploiter au quotidien, je me suis dit que la personne idéale pour en faire la critique avec moi, c’était bien lui. Défi accepté, alors voici ce que nous en avons pensé.

IMG_5114

Ma première réaction en voyant la couverture du livre; « Intéressant, un livre qui m’invite à repousser les limites de ma créativité et par le fait même travailler sur moi, ça tombe totalement dans mes cordes ça! ».

Première réaction de l’homme en voyant la couverture du livre; « Hein? David Usher, le gars de Moist, a écrit un livre sur la créativité, ça l’air cool! ». Ma réaction suivant la première réaction de l’homme; « Hein? C’est qui ça Moist? « . Attention, je connaissais David en tant qu’artiste solo, mais bonjour la découverte de Moist (petit extrait ici), un groupe selon moi qui s’ajoutera vite à vos listes de lecture.

D’abord, qui est David Usher ? C’est un musicien, un entrepreneur, un humaniste et un conférencier reconnu à travers le monde. Il s’agit également d’un créateur multidisciplinaire. Il possède sa propre compagnie de création,  CloudID Creativity Labs, avec laquelle il a déjà réalisé la conception de nombreuses plateformes web et autres projets pour plusieurs grandes entreprises.

Au-delà de qui est l’auteur de ce livre, ce n’est pas ce qui m’a attiré l’œil en premier, bien honnêtement.  C’est plus le titre du livre que j’ai trouvé accrocheur, « Laissez courir les éléphants » mais qu’est-ce que ça peut bien vouloir dire et c’est quoi le lien avec la créativité ?

Voici ma vision du livre, de la part d’une fille usant peu de sa créativité au-delà de ses tableaux Pinterest :

Caroline pense que : Tout d’abord, le livre est franchement magnifique dans son ensemble. Le design de celui-ci est définitivement un élément qui rend sa lectFullSizeRenderure davantage attrayante et intéressante. Il y a plein d’illustrations, de photos, d’anecdotes, de citations, de mots-clés bien placés et d’exercices amusants et faciles à réaliser pour mettre en pratique son contenu.  Le livre explique de manière accessible comment le processus créatif fonctionne et comment reconnecter avec notre créativité intérieure. Divisé en 2 sections, la liberté et la structure, le livre nous amène à comprendre la création et la complexité de celle-ci en passant par diverses étapes et en nous donnant des exemples concrets. Selon David, la créativité fait partie de notre ADN, d’ailleurs quand on y pense c’est vrai que tout petits nous aimions tous avoir les mains pleines de peinture et des dessins on en a tous offert un gros paquet à nos parents, non? Alors pourquoi en vieillissant cessons-nous d’être créatifs ? Et bien c’est justement ce que tente de nous expliquer David tout au long de ce livre et il le fait avec succès. Maintenant, les éléphants, ça vient d’où cette idée ? Dans les bureaux de CloudID creativity labs, l’entreprise d’Usher, se trouve un panneau qui dit ceci : « Dream big, let the elephants run ! » ou en français, « Rêvez grand, laissez courir les éléphants!« . En gros, les éléphants représentent nos idées. D’ailleurs, préparez-vous à intégrer les idées de type éléphant rose dans votre vocabulaire quotidien. Les éléphants roses sont les idées folles et saugrenues, celles qu’on se dit toujours « Ça ne marchera jamais ça! » ou « C’est n’importe quoi, on l’oublie celle-là ! ».  Alors là, bien au contraire, Usher nous invite à les noter car celles-ci pourraient bien être celles qui plus tard nous mèneront à réaliser de grands projets. D’ailleurs, il nous donnera un exemple concret d’une idée du type éléphant rose qui s’est avérée un grand succès pour lui, je ne vous en dis pas plus. Bref, je peux dire sans contredit que ce livre a bien fonctionné sur mon cerveau qui s’est mis à bouillonné dès les premières pages. Ça m’a définitivement donné envie de créer et de réfléchir aux nombreux éléphants que j’ai abandonné au fil du temps. Je peux donc dire mission accomplie monsieur Usher! J’ai déjà hâte à mon prochain brainstorm au bureau pour laisser courir mes éléphants en toute liberté !

La vision du pro de l’industrie maintenant, alias mon amoureux qui utilise la créativité et la création au quotidien dans son travail;

Patrice pense que: Premièrement, il faut que vous sachiez que je ne suis pas un adepte de ce genre de livre à la base. J’aime lire et j’ai une bibliothèque remplie d’ouvrages sur les images, de livres sur comment développer certaines habiletés techniques créatives, d’ouvrages de références ou d’inspirations et de biographies de designers reconnus, mais sur la créativité pure et simple, c’est une première. Dans l’ensemble, je dois vous avouer que rien ne me surprend dans ce livre. En tant que créatif, tout ce qui y est écrit, on le fait de façon instinctive, surtout quand ça fait de nombreuses années que l’on fait de lFullSizeRender[2]a création. Par contre, ce que réussi à faire Usher et ce avec talent, c’est de mettre en mot et de manière structurée ce que l’on fait naturellement après un certain temps. Ce que j’ai trouvé vraiment spécial dans ce livre, ce sont les pages d’exercices dites d’action, qui nous obligent à mettre en pratique le chapitre que l’on vient de terminer. C’est franchement super qu’on retrouve des pages réservées à ces petits moments tout au long du livre et non seulement quelques pages blanches à la fin. Ce n’est pas un ouvrage dense ou compliqué, ça s’adresse vraiment à tous. C’est un livre précis, concis et représentatif de ce qui se passe réellement dans nos têtes quand l’on crée. Je dois vous avouer que j’ai été agréablement surpris par le livre d’Usher, je connaissais le gars en tant que chanteur et je découvre totalement une nouvelle facette de lui et je dois même dire que je suis assez impressionné. Ce que je retiens vraiment de son livre, mais que je savais déjà (un peu, beaucoup!) c’est que la création c’est vraiment un travail intense et qu’il ne faut jamais cesser d’en faire! D’un œil extérieur, ça semble souvent très facile et Usher en donne un parfait exemple dans le livre en nous expliquant tout son processus pour créer une chanson et le travail que ça représente pour arriver à quelque chose de bon à la fin. Personnellement, je dirais que ce livre s’adresse plus aux gens qui ne sont pas ou peu créatifs, car hélas beaucoup de gens ont mis cette partie de leur cerveau à « off  » il y a fort longtemps! C’est totalement vrai que si on garde cette partie à « on », tout le monde peut être créatif, ça je vous le garantis! Ce livre vous permettra certainement de dresser les points principaux pour repartir votre machine créatrice petit à petit. Peu importe ce que vous voulez faire comme création, vous n’avez qu’à vous y mettre sérieusement et être assidu! Travailler, travailler et travailler ! Mettez-y du temps, ça prend une discipline de fer et une rigueur extrême pour arriver à un résultat exceptionnel, mais ça en vaudra le coup! Une fois que l’on a compris ça, c’est assez simple, il suffit maintenant d’être à l’écoute de son cœur, de sa voix intérieure et de suivre son instinct et c’est exactement ce qu’Usher nous apprend en nous invitant à laisser courir nos éléphants.

En conclusion, on s’entend tous les deux pour vous dire que ça vous prend le livre de David dans votre bibliothèque dès maintenant! Profitez-en pour faire l’achat d’un petit cahier pour noter vos idées et d’un nouveau crayon ou stylo en même temps pour effectuer les exercices. D’un coup que ça vous rendrait encore plus créatif lors de ces précieuses pages!

Avez-vous lu le livre de David Usher? Qu’en avez-vous pensé? Nous sommes curieux de lire vos commentaires et de savoir si les éléphants roses font désormais partie de votre vocabulaire à vous aussi. 🙂

This entry was posted in: Art et créativité

par

Caroline est une petite blondinette avec un très grand cœur! Elle croit que rien n’arrive pour rien dans la vie et que ce qui l’a emmenée sur le fil rouge, c’est le destin. Au premier abord, elle peut avoir l’air un peu superficielle avec sa longue chevelure blonde et ses grands yeux bleus, mais c’est bien mal la connaître. Elle a certes un petit côté princesse, mais elle n’a pas peur de grand-chose. Après avoir fait un saut en bungee et s’être fait tatouer les 2 pieds comme premiers gros tatouages, on peut dire que rien ne l’effraie. Adepte des 5 à 7 et des bons restos, on peut facilement la rencontrer dans les nouveaux endroits branchés puisqu’elle est abonnée à tous les blogues gastronomiques ou de découvertes culinaires. D’ailleurs, elle adore cuisiner et est une fan finie des livres de recettes. Caroline ne se passerait pas de 5 choses dans sa vie; son amoureux, ses meilleures amies, sa montagne de livres, voyager et boire de l’excellent vin. Elle a un cerveau très analytique : elle analyse toujours tout, tout, tout et elle essaie toujours (ou presque) de voir la vie du bon côté. Elle a aussi un talent fou pour dédramatiser n’importe quelle situation avec sa grande patience et son mantra qui est « On choisit toujours ses batailles! ». Elle espère apporter au blogue un brin de légèreté, une nouvelle vision de la vie et partager sa passion pour la lecture de romans et de livres de psycho pop/développement de soi (son pêché mignon!).

7 Comments

  1. Ping : Le processus créatif et l’habitude |

  2. Ping : DÉFI BOUQINERIE JOUR 9 : Prendre une bonne habitude créative | Le fil rouge

  3. Ping : 31 jours de bibliothérapie, jour 16 : Pour se laisser inspirer | Le fil rouge

Répondre à Caroline Matte Annuler la réponse

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s