Autour des livres
Laisser un commentaire

Autour des livres : rencontre avec Sara Lazzaroni, écrivaine

Connaissez-vous le questionnaire de Proust ? Il s’agit de questions posées par l’auteur Marcel Proust, principalement connu pour sa majestueuse oeuvre À la recherche du temps perdu. Celles-ci permettent de mieux comprendre ou connaitre quelqu’un. Dans ce questionnaire, on y trouve des questions telles que La fleur que j’aime ou Mes héroïnes préférées dans la fiction. L’animateur littéraire Bernard Pivot s’est inspiré de ce questionnaire pour créer le sien, qu’il faisait passer à ses invités à son émission Bouillons de culture. C’est ainsi que m’est venue l’idée de créer un questionnaire Le fil rouge où on pourrait en apprendre davantage sur une personne et ce, au sujet de ses habitudes de lecture, de création, d’organisations et au niveau de ses préférences littéraires.

Pour cette édition, nous vous présentons les réponses de l’auteure Sara Lazzaroni. Cette jeune femme a su charmer le coeur de l’équipe du Fil rouge avec son dernier roman Veiller la braise. Son écriture délicate, poétique et si mature nous a enchantées et depuis, on ne peut qu’attendre sa prochaine publication.

554~v~sara-lazzaroni

Crédit : Valérie Arsenault

1. Quel est ton premier souvenir en lien avec la lecture?

J’avais environ 7 ans. Le dimanche, je prenais la pile de mes Monsieur Madame, je grimpais dans le lit de mes parents, je calais les coussins contre le coin du mur, et je lisais en boucles ces mêmes petites histoires que je connaissais par coeur, à force. Il y avait quelque chose de profondément réconfortant dans ce rituel.

2. Avais-tu un rituel de lecture enfant ou un livre marquant ? Et maintenant, as-tu un rituel de lecture?
J’ai répondu par hasard à la question 2 sans même la lire.

3. As-tu une routine d’écriture, des rituels ? Dans quel état d’esprit dois-tu être pour écrire ?
Je commence à écrire dès que je me lève. Je m’assois quelques instants sous le halo de la lampe, le temps d’acclimater mes yeux. Il fait froid dans le salon. J’aime le froid sur ma peau endormie, le contact rugueux de la laine. Je mets la cafetière italienne sur le feu. Je pose l’ordinateur sur mes genoux. Souvent, une première phrase m’apparaît spontanément avant même que l’écran s’anime. J’observe la lumière envahir le salon. J’écris ce qui me passe par la tête, n’importe quoi. Ceux qui m’ont lue savent que je n’ai pas d’ordre dans les idées. Je jette tout, comme un bloc de granit, que je sculpte au fil du temps. J’ai toujours plusieurs projets en cours, entre lesquels je vais et viens, de jour en jour, selon l’inspiration. De cet amalgame confus finit par émerger quelque chose. J’écris jusqu’à midi. Je prends une pause l’après-midi, et je m’attelle à nouveau quand la lumière décline. Certains jours, j’écris pendant dix heures, d’autres jours c’est bouché. Je ne force pas. J’écoute ce qui vient. J’attends mon tour pour  parler.

4. Quels sont les livres qui t’ont donné envie d’écrire ?
Disons que mon premier coup de foudre fut pour Fantômette (une série du temps de nos parents). J’ai dévoré toutes ses aventures jusqu’à ce que la bibliothèque n’ait plus rien à m’offrir. Première peine d’amour littéraire. Je n’arrivais pas à croire que c’en était terminé avec Fantômette. C’est à cette époque que j’ai commencé à écrire. De petits livres illustrés que j’offrais à toute la famille à Noël.

5. Quel est le livre qui t’a le plus fait cheminer personnellement et pourquoi ?
Ainsi parlait Zarathoustra. Parce que. Lisez-le si vous voulez savoir pourquoi.

6. Si tu pouvais vivre dans un monde littéraire, ce serait lequel ?
Les mondes d’Éric Dupont ou de Daniel Pennac. Tout y est tellement croustillant, inédit. Chaque détail se transforme en épopée fantastique, délirante, éclatée.

7. Quel livre relis-tu constamment sans même te tanner ?
Les pensées de Blaise Pascal. Sans rire, j’en relis des petits bouts presque chaque jour. Mais vous allez trouver que je pète plus haut que mon trou, alors disons Nikolski, de Nicolas Dickner (ce qui est vrai aussi).

8. Quel est ton mot de la langue française préféré ?
écriture (qui les englobe tous)

9.Quel livre aurais-tu aimé avoir écrit ?
Celui que j’écrirai un jour.

10. Si tu écrivais ta propre biographie, quel serait le titre ?
Je n’écrirai jamais de biographie, rassurez-vous.

Advertisements
This entry was posted in: Autour des livres

par

Le fil rouge est un blogue littéraire créé par deux amies, Marjorie et Martine, toutes deux passionnées par la littérature et par les vertus thérapeutiques de celle-ci. Notre approche face aux bouquins est liée à la bibliothérapie, car nous pensons sincèrement que la lecture procure un bien-être et que les oeuvres littéraires peuvent nous aider à cheminer personnellement. Nous tenons aussi à partager notre amour pour les bouquins, l’écriture, la création et sur les impacts positifs de ceux-ci sur notre vie et notre bien-être. Notre mission première est de favoriser la découverte de livres et de partager l’amour de la lecture, car ceux-ci peuvent avoir des impacts sur nos vies et sur notre évolution personnelle. Que ce soit le dernier roman québécois qui fait parler de lui, le vieux classique, le livre de cuisine ou bien même le livre à saveur plus psycho-pop, chez Le fil rouge, on croit fermement aux effets thérapeutiques que peuvent apporter la lecture et la littérature. Voilà pourquoi les collaboratrices et les cofondatrices se feront un plaisir de vous faire découvrir des bouquins qui leur ont fait du bien, tout simplement.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s