Art et créativité
Laisser un commentaire

Comme par magie d’Elizabeth Gilbert : stimuler la créativité

Depuis que je suis toute jeune, je suis fascinée par l’art. Tout ce qui y touche. C’était entourée de livres, de papier, de crayons, de couleurs et de mots que j’étais heureuse. Enfant, je passais mes temps libres à inventer des histoires, à colorier et à lire. Je pense bien humblement que la création fait partie de moi et que je suis une personne créative. C’est toutefois en vieillissant que j’ai pris conscience que la création demande d’être entretenue. J’ai longtemps négligé ma part créative et, dans mon entourage, j’ai souvent vu ce problème aussi. Voilà pourquoi Comme par magie est venu mettre un baume sur mon envie de création et surtout m’a motivée à alimenter mon imagination.

Dans ce TED talk, Elizabeth Gilbert expliquait en 2009 que chaque individu à la capacité d’être créatif, et ce, dans différentes facettes. Dans son livre Comme par magie, Gilbert proclame que la créativité agit un peu comme une sorte de magie transcendante. Les idées viennent et vont, elles se logent dans nos têtes pour des raisons créatives et il s’agit de notre travail, en tant que créateur, de les faire naître. En soi, je ne suis pas en désaccord, il est du devoir du créateur de mettre en place une idée. La phrase maintes fois dite et répétée, une bonne idée ne vaut rien, est réelle. Il ne suffit pas d’avoir l’idée du siècle, il faut savoir la faire vivre et cela demande sans aucun doute de la constance, de la motivation et de l’initiative. Là où je me sens moins connectée à la philosophie de Gilbert est un peu le côté plus ésotérique des idées et de la création.

Toutefois, j’ai trouvé dans Comme par magie un beau témoignage d’une artiste incroyablement inspirante, attentive et entière. Elizabeth Gilbert qui a conquis la planète entière avec son best-seller, Mange, prie, aime est une femme fascinante et, comme lectrice, j’ai été touchée de la voir vulnérable et de constater que, comme plusieurs auteures, elle a vécu des difficultés et des remises en question. Elle raconte ses difficultés après Mange, prie, aime de pouvoir récrire quelque chose, de continuer à vivre de sa passion, et ce, malgré la peur immense de ne pas offrir à ses lecteurs quelque chose qui égaliserait ce best-seller si lu, si apprécié. Elle en parle aussi dans cet autre TED talk. Décider d’être écrivain et d’y consacrer sa vie, son temps n’est pas une question de chance, mais plutôt un choix, et ce, malgré la peur de réussir ou pas. Il faut réussir à faire abstraction du résultat pour apprécier le processus qui est en soi, la source même du bonheur d’être créatif.

Équilibrer sa vie pour laisser entrer la créativité

Dans la culture populaire, il préexiste une idée où les artistes sont des gens bohèmes qui se lèvent le matin tout bonnement inspirés. Gilbert encourage ses lecteurs à être positifs, inspirés et continuellement à l’écoute de son petit créateur intérieur. Au cégep, j’étais dans le programme Métier créateur et cela m’a préparée à travailler ma créativité, et ce, même quand tout tourne mal. Parfois, le résultat est magnifique et on touche le ciel en écrivant. Et d’autres fois, on a envie de jeter ses crayons à jamais. L’idée, c’est un équilibre. Arrêter de croire que l’artiste a un don, mais plutôt prendre conscience du travail derrière chaque pièce d’art. Néanmoins, ça peut être vraiment difficile simplement parce qu’il préexiste l’idée de l’artiste tourmenté qui ne travaille pas et qui fait seulement créer du génie à tout coup. Je n’ai pas besoin de vous le décrire, vous le voyez dans votre tête : le petit poète maudit qui nous renvoie l’image d’un artiste né.

Comme par magie m’a appris à cultiver ma créativité, à équilibrer mon temps pour y consacrer des moments parce que j’en ai besoin. La créativité est une partie de moi, que ce soit dans un but de publication ou pas, j’ai besoin d’écouter mes idées, de les noter et d’y consacrer du temps. Je vous invite donc à prendre en compte vos idées, et ce, dans tous les domaines. La créativité est étincelle et profondément magique. Bien entendu, quelques passages plus spirituels m’ont moins plu dans ce bouquin, mais en général, je trouve nécessaire de la part de Gilbert de nommer les façons d’être créatif, de ne pas craindre d’échouer et surtout de le faire réellement pour le bonheur que cela procure plus que pour le résultat.


Voici quelques petites choses que vous pouvez mettre en pratique pour vivre votre créativité sans la craindre :

-Notez vos idées : les bonnes comme les moins bonnes. Quand vient le temps d’écrire, vous serez moins pris au piège. Personnellement, j’essaie d’écrire des listes d’idées d’articles, et ce, même si au final, j’en choisi parfois qu’un seul sur douze. Ouvrir la porte à la création d’idées fait émerger celle qui attendait d’être choisie ou du moins la plus inspirante.

-Commencez les pages du matin comme le proposait Louba.

-Écrivez dans un journal comme le proposait Marjorie. Cela peut vous aider à clarifier vos pensées et à mettre de l’ordre dans vos priorités.

Cliquez ici pour voir ce livre directement sur

Advertisements
This entry was posted in: Art et créativité

par

Lectrice invétérée, Martine est bachelière en études littéraires et la cofondatrice du Fil rouge. Créative et inspirée, elle a l’ambition de faire du Fil rouge un lieu de rassemblement qui incite les lectrices à prendre du temps pour elles par le biais de la lecture. Féministe, elle s’intéresse aux paradoxes entourant les mythes de beauté et la place des femmes en littérature. Elle tentera, avec ses projets pour Le fil rouge, de décomplexer et de dédramatiser le fait d’être une jeune adulte dans une société où tout le monde se doit de paraitre et non d’être. Vivre sa vie simplement et entourée de bouquins, c’est un peu son but. L’authenticité et l’imperfection, voilà ce qui lui plait.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s