Art et créativité
Comments 3

Quatre illustratrices et illustrateurs à (re)découvrir pour garnir l’imaginaire!

Comme je dois souvent être à mon bureau pour y écrire, il m’arrive de lever le nez de mon écran et de promener mon regard autour de moi, histoire de (peut-être) y trouver quelques inspirations. Je ne sais pas pour vous, mais le fait d’accrocher devant moi quelques images/prints m’aide souvent à relaxer, à réfléchir et parfois même, à créer. Ces illustrations me permettent de contempler un autre travail que le mien, tout en contribuant à alimenter mon propre imaginaire : c’est beau, chaleureux, inspirant et ça remplit de vie et de couleurs un bureau (ou tout autre endroit) qui semble bien souvent négligé. Au Québec, nous sommes vraiment choyés artistiquement parlant! Une foule d’artistes s’éclatent dans des genres complètement distinctifs les uns des autres. Bref, n’importe qui peut y trouver son âme sœur créative. Pour vous, j’ai trouvé quatre illustratrices et illustrateurs made in Quebec qui font des œuvres vraiment superbes.

  1. Ana Roy

Anabel Jolin-Roy est une jeune Montréalaise qui est récemment sortie (en 2015!) de son programme d’étude en graphisme. Ses dessins sont épurés, assez simplistes, mais ont tous quelque chose qui frappe l’« œil ». C’est parfois une phrase (Namaste Caliss, entre autres, est simplement parfaite) un détail, ou encore même une expression faciale qui donne à l’image tout son sens et qui ne peut laisser personne indifférent. C’est jeune, c’est frais pis ça punch juste assez.

Capture d’écran 2016-03-03 à 15.14.01

  1. Fred Gingras

J’ai connu cet artiste montréalais sur Instagram et depuis ce jour, ma page d’accueil est souvent enjolivée de ces petits visages aux mille expressions. Les nez foncés, les petits yeux et les traits (souvent) hyper détaillés sont sa marque de commerce. Pourtant, malgré le souci du détail qu’il insère dans les expressions de ses personnages, il demeure dans le minimalisme : tout reste dans la pertinence de ses œuvres et des sujets qu’il exploite.

Capture d’écran 2016-03-03 à 15.15.32.png

J’ai même déjà gagné l’un de ses concours, et il a fait mon portrait!

12782335_1663302120597853_499830169_n

(C’est moi, lol)
  1. Valery Lemay

Elle, c’est ma belle-mère qui me l’a fait découvrir (coucou Brigitte!) en m’offrant l’une de ses illustrations :

12782288_1663301913931207_1467502389_n.jpg

(Placée devant mon bureau!)

J’ai tout de suite adoré l’utilisation de l’espace dans ses images. Tout est ordonné et caresse doucement le regard. C’est hyper apaisant dans un bureau, tout en ayant assez de punch pour captiver et stimuler l’imaginaire. Dans les illustrations de Valery Lemay, c’est l’utilisation des couleurs qui m’a immédiatement charmée : parfois plus sombre, parfois plus pâle et lumineuse, il est toutefois toujours question de contraste. Le corps, intérieur comme extérieur, est un thème récurrent dans ses œuvres, et vient souligner la relation entre ce dernier et notre « dedans » plus spirituel. Le mot d’ordre pour cette artiste : harmonie.

Capture d’écran 2016-03-03 à 15.24.28

  1. Elise Gravel

Auteure et illustratrice, Elise Gravel se concentre surtout dans le monde de la littérature jeunesse et son univers baigne dans ces teintes-là : des couleurs pastel, des personnages colorés – souvent, des animaux – et plein de petites choses douces pour l’âme. En plus de contribuer à la stimulation de l’imaginaire chez les jeunes, elle alimente beaucoup le nôtre grâce à la simplicité de ses images. Encore une fois, le genre minimaliste est au rendez-vous (j’ai jamais été une fille bien bien compliquée, wink wink).

Capture d’écran 2016-03-03 à 15.27.42

Et vous, avez-vous des suggestions d’artistes pour nous, histoire d’agrémenter joliment nos bureaux?

Advertisements
This entry was posted in: Art et créativité

par

C’est maintenant vingt-trois hivers que Marie-Hélène a vu passer et c’est toujours avec son cœur d’automne qu’elle les affronte. Elle s'est lancé dans « l'aventure » de la maîtrise en Création littéraire à l'UQAM. Très heureuse dans son 5 ½ Rosemontien, entourée de son amoureux Anthony et de son chat Cyrano (ou Bébé, pour les intimes), elle s’occupe en cuisinant tout en buvant du vin, ou bien en lisant un peu n’importe quoi. Les mots de Plath et de Ducharme restent ceux qui ont le plus bercé son imaginaire et c’est dans la poésie et les romans graphiques qu’elle savoure le plus son expérience littéraire. Féministe, elle apprécie énormément la maison d’édition Remue-Ménage pour ses œuvres puissantes et conscientisées.

3 Comments

  1. juliemartineouellet says

    Très intéressant! Ca donne le goût de les découvrir. Moi je propose : ÖMiserany. Une artiste qui gagne vraiment à être connue.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s