Bibliothérapie
Comment 1

Apprendre à se retrouver grâce aux bouquins

Sur Le fil rouge, le mot d’ordre et la raison d’être du blogue c’est que nous voulons vous partager des livres qui nous font du bien. Ça tombe bien car c’est de 2 livres qui m’ont fait du bien à leur manière que je vais vous parler aujourd’hui. Avant de commencer, je vais être bien honnête avec vous, dernièrement et encore aujourd’hui ma tête part un peu dans tous les sens et ce depuis quelques semaines. Je suis comme dirait l’autre… en grosse remise en question ! Ça fait peur ça, non ? J’imagine que c’est normal et que l’ensemble des jeunes adultes de ma génération de 25-30 ans comprendront bien cet état d’esprit. Je ne sais plus trop où j’en suis par rapport à mes objectifs personnels, mes aspirations, mes rêves, et j’ajouterais même mes émotions, bref tout y passe et je suis toujours en constante ébullition. C’est pas mêlant, je me sens comme un petit volcan. J’imagine que c’est ce que les psychologues nomme le bilan du quart du siècle, le blues du 25 ans, la crise du quart de vie ou bien d’autres noms du style. Bref, je dirais que je suis pas mal en plein dedans et que je me reconnais dans bons nombres d’articles sur ce sujet dont celui-ci..

Alors pour m’aider dans mon cheminement et car je suis une mordue de livres de croissance personnelle et que je ne m’en cache pas, j’ai plongé tête première dans 2 livres qui me promettaient d’y voir plus clair. Résultats après la lecture de ceux-ci : soulagement de ne pas être la seule au monde à me poser des questions, réaliser qu’il y a toujours des solutions, mais surtout réaliser que je dois prendre du temps pour moi, pour ne penser qu’à moi et que c’est vraiment humain et normal d’avoir à le faire par moments. Un jour à la fois, c’est pas mal mon mantra présentement.

Ma première lecture ce mois-ci était donc Le petit traité de vie intérieure de Frédéric Lenoir. 

Ce livre m’a paru par instant comme un condensé d’un cours de philosophie, d’ailleurs, si on pouvait choisir le type de professeur qu’on aimerait, je suis certaine que c’est un Frédéric Lenoir FullSizeRender (3)qu’on voudrait tous avoir. Le petit traité de vie intérieure est un livre de psychologie accessible très axé sur les différentes religions et les pensées philosophiques de différents philosophes connus tel que Socrate, Freud, Platon, Aurèle, Montaigne, le Dalaï-lama, Bouddha et bien d’autres qui, l’espace d’un instant, grâce à la plume de Lenoir, se retrouvent tous ensemble pour nous livrer des perles de sagesse. J’ai trouvé cependant que ce livre manquait de légèreté, voire d’humour, je trouvais ça plutôt lourd par moments et j’ai trouvé aussi que l’auteur manquait parfois de distance face à ses expériences personnelles. J’ajouterais par contre que c’est le livre parfait quand nous en avons marre des livres de psycho bonbon du type « Le secret » pour ne nommer que lui! On dira ce qu’on voudra, à la fin de ce livre j’avais l’impression d’avoir réellement appris quelque chose de nouveau et de plus profond qu’il suffit de penser positif pour être heureux, et je me sentais déjà plus brillante d’appliquer certains principes des plus grands philosophes de ce monde dans ma vie. À lire selon votre humeur du moment, mais clairement pas pour la légèreté ou l’humour dans celui-ci.

Ma deuxième lecture ce mois-ci fût Le principe du petit pingouin de Denis Doucet

Ok, premièrement j’avoue que j’ai choisi le livre car le pingouin est mon animal préféré, c’est aussi simple que ça. Parfois c’est le titre qui gagne et surtout quand on a le sentiment d’avoir la tête comme un gros bol de bonbons mélangés. Ma tête   Par contre, je fais partie des gens qui pensent qu’aucun livre ne nous tombe dans les mains par hasard et c’est exactement le cas avec celui-ci. Le principe du petit pingouin est un livre pour apprendre à lâcher prise, il est lui aussi rempli de perles de sagesse, mais à sa façon bien à lui évidemment. Il m’a rappelé le Why café (un livre que j’adore) et le livre Qui a piqué mon fromage que j’avais bien aimé. Définitivement plus léger que ma lecture précédente, j’ai lu celui-ci beaucoup plus avec coeur, mais sans le sentiment d’apprendre grand chose au final. J’ai cependant adoré la simplicité de celui-ci qui commence FullSizeRender (4)avec un petit pingouin  » Little boy »  qui fait le choix de partir vivre au Mexique pour plaire à son grand patron « Big Mouth » et qui finalement se rend bien compte de l’ampleur de son geste dans bon nombre des sphères de sa vie. Un pingouin au Mexique, pensez-y 2 secondes ? Bref, certainement une lecture parfaite quand on a besoin de faire une pause de cerveau et qu’on a un gros besoin de lâcher prise, comme le dit si bien son titre.

Vous aimez les livres de psychologie, de croissance personnelle et autres de ce genre ? Quelle est votre dernière découverte ? Mon cheminement commence à peine et je suis bien curieuse de savoir quels sont les livres qui vont ont permis d’avancer de votre côté.

Advertisements
This entry was posted in: Bibliothérapie

par

Caroline est une petite blondinette avec un très grand cœur! Elle croit que rien n’arrive pour rien dans la vie et que ce qui l’a emmenée sur le fil rouge, c’est le destin. Au premier abord, elle peut avoir l’air un peu superficielle avec sa longue chevelure blonde et ses grands yeux bleus, mais c’est bien mal la connaître. Elle a certes un petit côté princesse, mais elle n’a pas peur de grand-chose. Après avoir fait un saut en bungee et s’être fait tatouer les 2 pieds comme premiers gros tatouages, on peut dire que rien ne l’effraie. Adepte des 5 à 7 et des bons restos, on peut facilement la rencontrer dans les nouveaux endroits branchés puisqu’elle est abonnée à tous les blogues gastronomiques ou de découvertes culinaires. D’ailleurs, elle adore cuisiner et est une fan finie des livres de recettes. Caroline ne se passerait pas de 5 choses dans sa vie; son amoureux, ses meilleures amies, sa montagne de livres, voyager et boire de l’excellent vin. Elle a un cerveau très analytique : elle analyse toujours tout, tout, tout et elle essaie toujours (ou presque) de voir la vie du bon côté. Elle a aussi un talent fou pour dédramatiser n’importe quelle situation avec sa grande patience et son mantra qui est « On choisit toujours ses batailles! ». Elle espère apporter au blogue un brin de légèreté, une nouvelle vision de la vie et partager sa passion pour la lecture de romans et de livres de psycho pop/développement de soi (son pêché mignon!).

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s