Le monde du livre
Comments 3

Un voyage littéraire: Islande

Depuis quelque temps, l’Islande est une destination populaire (merci aux nombreux vols directs Montréal-Keflavik maintenant disponibles)! Ce n’est pas une coïncidence si je m’y suis rendue pour la deuxième fois en un an. Ce pays a tout pour plaire; ses contrastes, son climat, sa culture, tout est à couper le souffle! Coup de cœur total, je souhaite y retourner aussi souvent que possible.

Pour cette deuxième visite, j’ai choisi de parcourir les différentes librairies et destinations littéraires. J’ai été gâtée. Petit bilan de mon voyage littéraire:

Bókin

Véritable trésor, cette librairie offre une variété impressionnante de livres provenant de partout et de toutes les époques. C’est un fouillis total dans lequel il fait bon se perdre!

fullsizerender

Photo: Marjorie Belisle

Eymundsson

Probablement la librairie la plus ancienne et la plus connue d’Islande  (je pourrais facilement la comparer aux chaînes Renaud-Bray et Indigo, puisqu’on y retrouve aussi souvenirs, films et musique). Il y a un Eymundsson dans chaque quartier (ou presque) et certaines succursales proposent un café à l’étage (Te & Kaffi) où l’on peut s’installer pour feuilleter bouquins, magazines et journaux.

10641026_816862328365684_2601885691332474924_n

Photo: Eymundsson Facebook

Marché aux puces Kolaportið

Les fans de vintage et de livres s’y trouvent comblés! J’y ai vu des tables et des tables couvertes de bouquins. Une marchande propose même un étalage impressionnant de livres rétro pour enfants. Cet endroit est l’occasion rêvée de se procurer des bouquins rares et un chandail de laine typique (lopapeysa) en grignotant des pâtisseries islandaises.

kolaportid

Photo: Kolaportið

La maison d’Halldór Laxness

Auteur islandais reconnu, il a remporté le prix Nobel de la littérature en 1955 grâce, entre autres, à son fameux roman Independent People. Sa maison, maintenant musée, se trouve à quelques minutes de Reykjavik. C’est avec plaisir (et curiosité) que je m’y suis rendue.

Après avoir regardé une courte vidéo relatant les événements marquants de la vie de Laxness, on nous invite à l’intérieur de la demeure, pantoufles aux pieds. La prise de photos y est interdite, je ne peux donc m’en tenir qu’à vous décrire un peu l’intérieur. De multiples bibliothèques, un bureau de travail impressionnant, des souvenirs provenant de nombreux pays, un look mid-century, des tableaux, une cuisine et une chambre sobre, voilà ce qui me vient en tête. Outre l’aspect esthétique de la visite, j’ai particulièrement apprécié en savoir davantage sur cet auteur et ses inspirations, en plus d’avoir eu accès à son lieu de création absolument fascinant. À voir!

Halldor Laxness

Photo: Marjorie Belisle

En attendant votre prochain séjour en Islande, voici quelques suggestions littéraires:

Independent People, Halldór Kiljan Laxness

L’embellie, Auður Ava Olafsdottir

J’ai toujours ton coeur avec moi, Soffia Bjarnadottir

Advertisements

3 Comments

    • Marjorie Belisle says

      Il y a de tout! Le Bokin propose une variété d’oeuvres dans plusieurs langues (français, anglais, islandais, il faut fouiller!). Chez Eymundsson, ce sera surtout en islandais et en anglais puis au marché aux puces, c’est encore là très varié (cependant, l’islandais prime).

      Aimé par 1 personne

  1. Ping : Mon top 5 de romans policiers | Le fil rouge

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s