Bande dessinée et roman graphique
Comments 3

La petite suceuse, une BD à découvrir

Quel bonheur d’avoir enfin la BD de La petite suceuse dans mes mains, le premier bébé de mon amie D. Depuis l’annonce de la maison d’Éditions BerBer 13-13 qui ont fait confiance au talent de l’artiste D., plusieurs attendaient sa parution, mais pourquoi cette attente? Parce que nous avons affaire à une artiste engagée qui met en oeuvre dans sa BD des personnages de diverses cultures. C’est une mission que D. se donne, de mettre à l’avant des personnages que nous voyons souvent de manière stéréotypée. Elle nous offre une histoire politisée, féministe-Queer, qui parle de xénophobie/racisme. Ce qui fait que je reconnais beaucoup d’elle dans son personnage de Magdalena.

Protéger les humains en échange de sang froid en sac et rempli d’agents de conservation: il n’y a rien de naturel là-dedans.

Pourtant, c’est l’emploi de Magdalena.

Sa patience atteint ses limites un soir de patrouille où elle et son collègue ont pour tâche de former des nouveaux aspirants hemagis.

La petite suceuse n’est pas seulement l’histoire d’une jeune vampire qui rêve de révolution, elle est tout simplement écœurée du rôle que la société lui impose. On se retrouve à Laval dans un Québec/Canada pas si lointain, où la société a changé suite à l’arrivée d’un vampire (appelé ici hemagi).

Ce qui est aberrant quand on lit cette histoire, c’est que même si nous sommes dans une politique de gauche et que nous sommes en 2302, on retrouve encore du sexisme, de la xénophobie, etc. La société n’a toujours pas évolué, elle est restée un peu la même.

Après avoir terminée son histoire, je suis restée sur ma faim. La premier tome est l’introduction à cet univers, et malgré que nous avons déjà eu beaucoup d’informations, il nous en reste beaucoup à apprendre. La fin fut une belle surprise à laquelle je ne m’attendais pas… Je veux savoir la suite! Ce que je sais déjà, c’est qu’on devrait y retrouver 10 tomes.

Outre l’histoire, les illustrations de D. sont magnifiques. La construction de ses personnages est l’une de ses forces, ainsi que l’expression de leur visage. Dans son dessin on peut retrouver sa passion pour les animÉs et les comics, ce qui forme son style à elle.

Saviez-vous qu’on peut retrouver les premières images de La petite suceuse, encore disponibles sur Le fil rouge, c’est l’évolution des dessins de D. La connaissant, je suis certaine qu’elle n’aimerait pas que je vous montre ces images, elle qui veut toujours que j’enlève de mon mur une de ses premières toiles qu’elle a faite et que je m’obstine à la garder parce que moi, je l’aime. Je l’aime surtout parce que je vois son évolution, je vois tout le travail qu’elle a fait et comment plus elle avance, plus elle devient une artiste remarquable.
cliquez-ici-pour-visiter-notre-boutique-en-ligne

Advertisements
This entry was posted in: Bande dessinée et roman graphique

par

Avoir une bibliothèque de plus en plus grosse est l’un des projets de vie de Karina. Apprendre et avoir plusieurs perceptions le sont également. Après avoir fait une technique en travail social au Cégep du Vieux-Montréal et travaillé quelques années dans des organismes communautaires (ce qu’elle continue de faire avec joie), elle poursuit ses études en faisant un certificat en études féministes à UQÀM. La littérature lui permet donc de voyager et d’avoir d’autres lunettes sur le monde.

3 Comments

  1. Ping : Quand les hivers deviennent éternels | Le fil rouge

  2. Ping : Nos suggestions de romans graphiques/bandes dessinées pour le mois de mai du défi #jelisunlivrequébécoisparmois | Le fil rouge

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s