Essais
Laisser un commentaire

Aime comme Montréal, aime comme le Monde

Vous le savez, Montréal fête ses 375 ans cette année. Vous pourrez d’ailleurs lire chaque mois un article hommage à l’un des quartiers de la ville, sur Le fil rouge!

Notre métropole fête en grand et ses artistes aussi. C’est dans le cadre de cette célébration que Marie-Christine Ladouceur-Girard a voulu présenter, dans un recueil de témoignages, les valeurs que portent Montréal et ses habitants : l’amour, le bonheur et la diversité.

16106859_10155625822889256_963454266_o

Aime comme Montréal offre le portrait de 60 couples interculturels qui ont choisi cette ville comme lieu d’ancrage pour vivre leur histoire. Certains se sont rencontrés au Québec, d’autres ont vu leurs chemins se croiser dans d’autres pays et ont décidé d’immigrer ici. Ces couples d’horizons différents se sont approprié Montréal à leur façon et y ont élu domicile parce qu’ils s’y sentent à la maison.

De la diversité, Aime comme Montréal en est rempli : diversité dans les cultures, bien sûr, mais aussi dans les tranches d’âges et dans les sexes. J’avais bien peur au départ qu’on me présente des couples entre 25 et 35 ans, papa-maman-deux enfants, tous hétérosexuels sauf un, juste pour dire qu’on y a inclus un couple gai. Mais ce n’est pas le cas; toutes les tranches d’âges sont représentées (à partir de l’âge adulte, disons), il y a plusieurs couples homosexuels qui sont traités comme des couples normaux (c’est la moindre des choses!) et ils n’ont pas tous des enfants ou l’envie d’en avoir. On peut dire que pour la diversité des portraits, c’est réussi!

16010438_10155625819494256_1425444852_o

Les photos prises par Jacques Nadeau et Mikaël Theimer sont magnifiques, tout en simplicité et en joie de vivre. On y ressent toute la complicité des couples et elles inspirent le bonheur. Pour ce qui est des textes, Marie-Christine Ladouceur-Girard campe très bien son rôle de raconteuse : les textes ne sont ni trop longs, ni trop courts et nous présentent l’essentiel de ce qu’il est nécessaire de connaître, c’est-à-dire l’origine de chaque individu, le lieu où les membres du couple se sont rencontrés, pourquoi ils ont choisi Montréal comme berceau de leur complicité et comment ils envisagent l’avenir malgré leurs différences d’opinion ou de philosophie.

Je crois que l’on peut dire que Diversité Artistique Montréal (DAM) a réussi son pari en présentant ce livre. C’est rafraîchissant, ça donne envie de célébrer la différence et d’encourager la diversité et le mélange des communautés. C’est un magnifique portrait de Montréal et de ses habitants, tellement diversifiés et pourtant si rassembleurs! Bref, c’est un beau livre qui fait du bien.

Psst! Le Musée des Beaux-Arts de Montréal présente une exposition de style photoreportage directement tirée du livre et vous avez jusqu’au 19 février pour la voir! Il y a même des capsules vidéo. Pour plus de détails : https://www.mbam.qc.ca/education/aime-comme-montreal/


Le fil rouge tient à remercier Les Éditions Fides pour le service de presse.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s