Bande dessinée et roman graphique
Comment 1

Bitch Planet, une dystopie (trop) vraie

Bande dessinée, Bibliothérapie, Bitch Planet : Extraordinary Machine Bitch , dystopie , féminisme, Futur, Image Comics, Kelly Sue Deconnick , Le fil rouge, le fil rouge lit , lecture , les livres qui font du bien, littérature, livres, Misogynie, Patriarcat, Valentine De Landro

Bitch Planet est une bande dessinée écrite par Kelly Sue Deconnick et illustrée par Valentine De Landro, publiée par le célèbre éditeur Image Comics en 2014. C’est l’œuvre de deux féministes engagés, une femme et un homme. C’est d’ailleurs le but de cette oeuvre graphique, dénoncer la misogynie et la société patriarcale.

Une idée extrême, ou pas

Ce que j’ai aimé tout d’abord de cette bande dessinée, c’est la thématique évidente et la façon dont elle est exploitée. L’auteure crée une dystopie sans compromis d’une société futuriste où le patriarcat règne comme il n’a jamais régné. Les hommes gouvernent et les femmes qui refusent de se plier à leurs attentes et volontés doivent être ‘’rééduquées‘’. Elles sont envoyées sur Bitch Planet, une planète prison pour les femmes non-conformes aux yeux des hommes. Parmi ces femmes, on y retrouve des femmes qualifiées de trop grosses, trop minces, trop bruyantes, trop religieuses, trop pudiques, trop sexuelles, trop queer, etc., ce sont les principales raisons pour aboutir sur la Bitch Planet.

Il va sans dire que ce simple concept est aberrant et choquant. Je me suis demandée lors de ma lecture: « comment peut-on penser à une idée aussi extrême ? » puis j’ai analysé ce concept en fonction de la société actuelle. Résultat: je comprends. Les auteur.e.s modernes créent des fictions puissantes pour dénoncer des réalités graves, comme Margaret Atwood avec La servante écarlate. Bitch Planet est comme un miroir déformant, ce qu’on voit n’est pas tout à fait la réalité, mais on y discerne les éléments majeurs qui permettent d’identifier le vrai du faux et d’en faire un portrait global.

Des propos qui font réagir

Toute cette idée de planète est déchirante, car bien qu’elle soit poussée à l’extrême, elle propose une vérité tout aussi atroce. Les femmes sont toujours jugées, autant de l’intérieur que de l’extérieur.

Penelope, un personnage attachant, se voit ‘’rééduquée’’ à travers un chapitre de l’histoire. Cette ‘’rééducation’’ a lieu comme un tribunal, devant une dizaine d’hommes qui vont juger à sa place si elle est acceptable à retourner en société et qu’est-ce qu’elle pourrait améliorer pour le bien des hommes sur la Terre. Bien que cela soit écrit avant l’élection de Trump, cette bande dessinée et le message qu’elle dénonce prend encore plus de valeur en 2017 où le féminisme se doit d’exister et d’être défendu.

Du Girl Power

Cette B.D. regorge de girl power et on aime ça. Les détenues de la planète vont s’unir pour tenter de faire tomber le gouvernement pour retourner auprès de leur famille sur Terre. Elles vont unir leur force et combattre ceux qui se trouveront sur leur chemin, au grand plaisir du lecteur. Ce que j’ai lu, soit le premier volume de la série, Bitch Planet : Extraordinary Machine, laisse sur un suspens, je me procurerai donc sans trop attendre le deuxième volume en espérant voir les femmes gagner.

Du sarcasme éducatif

Un autre point fort du volume est sans doute la fin des chapitres. On sort du contexte narratif pour avoir une page de petites annonces qui expliquent aux femmes divers faits avec un sarcasme fendant. Voici quelques exemples d’annonces :

  • ‘’Laissez-nous changer votre personnalité’’
  • ‘’Lunettes rayon X pour voir à travers ses intentions’’
  • Un parasite qui vous promet de perdre votre balance, votre énergie, votre joie de vivre, mais le plus important votre poids en surplus.
  • une annonce mentionnant ‘’votre vagin est dégueulasse, achetez notre produit nettoyant’’

Ces annonces sarcastiques, parfois poussées à l’extrême, dénoncent des propos que les femmes ont déjà entendus maintes et maintes fois et qui sont d’ailleurs complètement ridicules, mais qui démontrent à nouveau pourquoi le féminisme existe.

Si vous voulez une lecture graphique magnifique, féministe, attachante, étonnante et intense je vous conseille celle-ci. Ça fait changement des lectures plus théoriques, quoique très enrichissantes et intéressantes, et vous divertit énormément.

Connaissez-vous d’autres livres ou roman graphiques qui dénoncent la misogynie actuelle et le patriarcat ?

Advertisements

Un commentaire

  1. Effectivement une oeuvre très intéressante qui touche des sujets très sensibles. Votre description eveille l intérêt. Ce serait bien d’ajouter un lien pour pouvoir acheter ce livre. Cela vous permettra également de gagner un peu d’argent. Passez un accord avec Amazon. Vos efforts méritent récompense!

    J’aime

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s