Féminisme
Laisser un commentaire

Très intime – Jardins secrets exposés

Féminisme, le fil rouge, le fil rouge lit, bibliothérapie, littérature, lecture, livres, les livres qui font du bien, Très Intime, Solange, Solange te parle, intimité, sexe, sexualité, intimité, vie intime, homosexualité, relation amoureuse, amour, Payot Édition, littérature étrangère

Québécoise vivant à Paris, Ina Mihalache, connue pour sa chaîne YouTube Solange te parle, s’est fait connaître entre autres avec sa vidéo expliquant aux Français certains termes québécois. Sa chaîne compte à présent plus de 200 000 abonnés et traite de plusieurs sujets, allant de la sexualité à des anecdotes sur son chien, en passant par de la poésie. Elle a également créé la série radio Solange pénètre ta vie intime, diffusée sur la chaîne française Mouv’, regroupant divers témoignages de femmes concernant leur sexualité et tout ce qui touche l’intimité. Très intime fut publié aux Éditions Payot en 2017. Cette œuvre de 285 pages aborde principalement la vie intime et sexuelle de diverses femmes. Il s’agit de la plus récente publication de Solange.

Très intime

Il faut d’abord souligner que le livre est en fait basé sur les témoignages reçus pour Solange pénètre ta vie intime, l’émission de radio. Avec sa couverture d’un vert vibrant et son dessin quelque peu explicite flanqué juste au-dessus du titre, il est difficile de passer à côté. Je n’avais encore jamais lu ce genre de bouquin : chaque chapitre est en fait le témoignage d’une femme, âgée entre 18 et 46 ans, racontant divers moments de sa vie intime et sexuelle. Nous ne connaissons que leur prénom et leur âge. Écrit sous forme d’entrevue, Solange guide parfois le dialogue par de simples questions, qui permettent de mettre en lumière certains aspects précis de leur intimité. Il peut s’agir de textes très graphiques et presque violents, ou encore, d’histoires plus sentimentales. Tout y passe : la masturbation, les rapports sexuels, consentis ou non, la vision de l’amour, l’homosexualité, le rapport à son corps et à celui des autres, la rupture amoureuse; aucun sujet est tabou.

J’ai particulièrement apprécié cette absence de filtre. Cela en fait un livre authentique, sensible et réel. Parfois, on se reconnaît, parfois, non. C’est comme une soirée pyjama avec sa meilleure amie qui nous raconte des choses qui, habituellement, appartiennent à son jardin secret. C’est parfois soulageant, souvent décomplexant et presque rassurant! Je me suis souvent dit : wow, je ne suis donc pas seule!

Par contre, le manque de mise en contexte peut parfois rendre les témoignages confus. Je comprends qu’il soit important de préserver l’anonymat des femmes, mais nous ne savons pas grand-chose de leur vie en général. Je crois que d’en savoir plus sur leur milieu m’aurait parfois aidée à mieux saisir leur réalité. Certains témoignages me semblaient plus flous que d’autres, je ne savais pas si les événements se passaient au présent ou au passé, et parfois, je ne savais pas exactement de qui il était question lorsque la femme parlait d’une tierce personne.

Comme Solange n’a pas romancé les témoignages, il y a plusieurs répétitions de mots et des phrases qui sonnaient probablement mieux à voix haute qu’à l’écrit. Je crois que cela donne un côté simple et naturel au livre, mais je sais que ça ne plaît pas à tout le monde.

Polémique

Lorsque Très intime fut publié aux Éditions Payot, il eut rapidement plusieurs remarques très négatives, provenant principalement des femmes ayant témoigné dans le cadre de l’émission radiophonique. Elles ont affirmé ne jamais avoir été informées du projet de livre et donc ne jamais avoir consenti à ce que Solange reprenne leurs propos pour les publier sous forme écrite. Elles ont appris en même temps que le grand public, à la sortie du livre, que leurs mots avaient été utilisés. Plusieurs ont affirmé se sentir flouées et ont été très blessées de l’attitude de Solange. L’éditeur s’est défendu en affirmant que leur anonymat a été respecté, et il a ensuite ajouté que le livre a en général été très bien reçu. Solange s’est également excusée publiquement en affirmant qu’elle n’a jamais voulu faire de tort à quiconque et que la situation la rendait très triste.

Le fil rouge tient à remercier l’équipe de Flammarion Québec pour le service de presse.

Et vous, êtes-vous porté.e. à lire un livre parlant d’un sujet aussi personnel?

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s