Défis littéraires
Comments 2

Ce qu’on a lu comme essai pendant le mois de novembre #Jelisunlivrequébécoisparmois

Je lis rarement des essais. Le défi de novembre était donc parfait pour me donner l’occasion d’en lire. C’est justement ce que j’apprécie le plus du défi #jelisunlivrequebecoisparmois, découvrir et sortir de ma zone de confort. J’espère que vous en avez fait de même cette année !

Ce que les fileuses ont lu :

Je devais livre Tenir tête de Gabriel Nadeau-Dubois, lequel dort dans ma bibliothèque depuis bien longtemps, mais l’envie n’y était plus. C’est alors que je suis tombée sur Sorcières, sages-femmes et infirmières : une histoire des femmes et de la médecine des éditions Remue-ménage. Lui aussi ça faisait quelques temps que je l’avais dans ma bibliothèque. L’envie d’en découvrir plus sur l’histoire des femmes (et des sorcières) m’était beaucoup plus intéressante. Je peux vous dire que ce fut une courte lecture sur l’histoire des femmes dans le monde occidental. Ce fut très enrichissant comme lecture, c’est un livre très court et j’en aurais pris encore. Je serais curieuse de voir la perception au niveau de l’orient. À poursuivre …

La lecture de Martine

Ce mois-ci, je me suis plongée dans Faire partie du monde : réflexions écoféministes, un collectif publié aux Éditions Remue-Ménage. Ça fait déjà plusieurs années que je lis des essais féministes, c’est un sujet qui me touche et me fascine. Ayant fait une concentration féministe durant mes études universitaires, j’aime toujours autant lire sur des enjeux féministes. Or, c’était tout nouveau pour moi de prendre conscience du terme écoféminisme. J’ai trouvé que ce collectif était une belle porte ouverte pour davantage me renseigner et m’instruire à ce sujet. Les textes étaient variés et semblaient toucher à de nombreux enjeux de l’écoféminisme. Je dois avouer que comme féministe, les questions d’éthique et d’environnement sont venues davantage me préoccuper dans la dernière année, ayant fait beaucoup de changements en lien avec cela. Je suis bien heureuse de cette lecture qui me donne encore plus envie d’apprendre sur l’écoféminisme. D’ailleurs, j’ai eu un petit coup de coeur pour le texte d’Élise Deslauniers!

La lecture de Marjorie

En novembre, j’ai lu Le monde est à toi de Martine Delvaux. Je ne sais pas si c’est véritablement un essai ou un hybride entre missive, essai, réflexion, mais il n’en reste pas moins que c’est un texte tout simplement magnifique. Il s’en dégage tellement de liberté, de respect et d’amour.

J’ai eu un coup de coeur pour ce texte, pour l’ouverture, la force et la belle vulnérabilité dont fait preuve Martine Delvaux.  Je pense que c’est le type de livre qui devrait se retrouver entre les mains de tous, femmes, hommes, parents ou non.

 

Et vous, qu’avez-vous lu ?

Advertisements

2 Comments

  1. Ping : Faire partie du monde… et le transformer pour mieux l’habiter (À réviser) | Le fil rouge

  2. Ping : Toucher les collégiens par des essais québécois | Le fil rouge

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s