Poésie et théâtre
Laisser un commentaire

De la poésie qui allie nostalgie de fond de tiroir et chant de Spice Girl crinquée au vin de dépanneur

J’ai reçu la poésie de Filles, de Marie Darsigny, comme un coup de pelle dans l’front. Mais dans le bon sens du terme (oui oui, ça se peut). Je ne connaissais pas l’autrice et vraiment, du gros bonheur, j’en veux encore !!!

Tout petit recueil publié chez l’Écrou, acheté sur un coup d’émotion au Salon du Livre de Montréal : juste mes tripes qui me criaient de le prendre. Et j’ai bien fait !

 

Revenir du bar

blackout drunk

je bouge dans les draps

je gémis, me tortille

pilote automatique

des gestes souvent répétés

touriste dans ma propre vie

je m’entends jouir en écho

quelqu’une, quelque part

a l’aire d’avoir du fun

Des moments comme des polaroïds

Elle nous offre de brefs moments, capturés tels des photos de lendemain de soirée sur le cell. On lit avec les yeux mi-fermés, connaissant si bien ces moments d’ombres, de doutes ou ces élans qui pourraient devenir amoureux. Elle expose une réalité qui, je crois, est bien connue des X et des Y. L’écriture est actuelle, franche, parfois crue, honnête et de proximité, ben proche.

Fille #20 

tu traînes dans ma chambre

chandail Calvin Klein

souliers Vans en toile

montre Casio gold

si seulement tu valais autant

que ce que tu portes

Une Artiste

Je crois que, par son parcours en tant qu’artiste, pour avoir autopublié plusieurs zines et suite à ses études littéraires et sa concentration en études féministes, elle parvient à nous proposer un recueil de poésie visuelle, ressentie, et parvient à actionner les boutons en nous qui nous permettent un recul sur certains comportements pourtant communs mais destructeurs. Tant pour l’égo que pour l’être. Parfois avec cynisme, parfois avec ironie, Marie Darsigny arrive à nous faire passer ses critiques sur la réalité dans laquelle on évolue toutes. On n’y échappe pas. Filles, c’est elle, c’est moi, c’est nous…

 

Slice of life littéraire #1

je bullshit sur des textes que je n’ai pas lus

fin prête pour les séminaires de maîtrise

checke-moi ben citer du Brigitte Fontaine

 

J’vais t’en prendre un autre

Trop court, 87 petites pages. J’ai dévoré l’œuvre deux fois, terminée en à peine quelques heures. J’en voulais encore ! Petit format délicat qui porte un univers que j’ai adoré, à la pochette rose merveilleusement illustrée par Marianne Tremblay. À quand le prochain ? Je vous promets que vous serez renversé par cette déjà grande autrice ! Allez, un p’tit dernier avant la fin ? Je vous glisse ces derniers mots…

 

Toutes les filles de mon âge

ouvrent un onglet Google Chrome

et tapent

youporn.com 

on sait ce que c’est

qu’être heureuse

 

Connaissez-vous d’autres poètes actuels que nous devrions découvrir ? Bonne lecture !

 

 

 

Advertisements
This entry was posted in: Poésie et théâtre

par

Audrey Desrosiers allie la musique, la danse, le théâtre, les performances, les arts visuels, les installations photos et les essaies littéraires. Un même sujet de recherche, plusieurs langages utilisés. Elle propose une réflexion sur la dématérialisation des limites personnelles, le corps et ses représentations, la distanciation du Soi et des territoires communs entre ceux-ci. Comment entrer réellement en collision avec soi, avec l’Autre. Elle est surtout, une lectrice passionnée et désobéissante depuis son plus jeune âge. Elle apprécie les lectures d'horizons parfois moins fréquentés. Hypersensible et exubérante, elle reçoit les mots avec son corps puis apprécie transmettre le tout avec des images bien à elle ! Elle est également la fondatrice du blogue artistique Inside and somewhere else.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s