Livres de cuisine
Laisser un commentaire

Les conseils d’Hubert, dans le ventre de la nutrition pratique et illustrée

le fil rouge, le file rouge lit, bibliothérapie, littérature, lecture, livres, les livres qui font du bien, Les conseils d'Hubert, Hubert Cormier, Éditions la semaine, recettes, nutrition, inspiration, cuisine, saisons, vulgarise, manger, outils, conseils, santé, illustrations, Laucolo

Un après-midi anodin où je flânais au Marché Jean-Talon avec soif de produits frais et d’idées de recettes, je suis entrée à la Librairie Gourmande avec une envie de découvertes culinaires. Une conversation passionnée avec la libraire et quelques suggestions de livres plus tard, mes yeux s’attardaient sur de magnifiques illustrations. J’avais entre les mains Les conseils d’Hubert, un ouvrage de plus de 500 conseils et recettes, écrit par Hubert Cormier, nutritionniste et diététiste, illustré par Laucolo.

Un coup de coeur, une évidence, que dis-je! un petit bijou avec lequel je repartais sous le bras. Cinq mois plus tard, il est non seulement toujours mon allié en cuisine, mais également une lecture fréquente et inspirante qui m’a donné envie de m’entretenir avec l’auteur:

As-tu un attachement au format papier et, si oui, d’où te vient-il?

J’ai bel et bien un attachement au format papier. En tant qu’auteur, c’est toujours excitant de recevoir son livre et de le tenir en mains propres une fois imprimé. On peut le sentir, le feuilleter tranquillement et ça n’a pas de prix à mes yeux. Ça me rend tellement fier, encore plus que mes projets numériques, puisque la sensation est vraiment différente. De plus, pour mon livre Les conseils d’Hubert, j’ai agi à titre de photographe et de styliste culinaire pour les photos des 40 recettes, donc j’avais très hâte de voir le rendu une fois imprimé. Comme le papier est mat, on a vraiment un effet différent en contraste avec un écran couleur 5K! 

J’ai mémorisé beaucoup de tes conseils grâce à l’association que j’ai faite entre ceux-ci et les magnifiques illustrations de la talentueuse Laucolo. Cela était-il le but premier de cette collaboration ou était-ce plutôt de te démarquer des autres livres? 

L’association avec Laurence s’est faite naturellement. C’était carrément la continuité de mon blogue où j’utilise abondamment l’aquarelle et les illustrations. Je voulais que le livre soit magnifique, ludique et intéressant. Quand je suis tombé sur le compte Instagram de Laucolo, j’ai immédiatement été charmé. Ce fut un défi colossal pour elle de dessiner 500 illustrations en lien avec chacun des conseils. Disons simplement que ça prend de la créativité pour réinventer les illustrations de pois chiches, comme le sujet des légumineuses et des protéines végétales revient assez souvent dans le livre. 

 

Tes idées de recettes et de nouveaux ingrédients à découvrir proviennent de tous azimut. Si tu avais trois pays à conseiller pour explorer leur cuisine selon les catégories suivantes, quels seraient-ils et pourquoi?

cuisine végétarienne? La Grèce ou le Liban – Les pays en bordure de la Méditerranée m’inspirent vraiment, car l’abondance de produits frais permet de créer des recettes sublimes et colorées. 

cuisine réconfort? L’Italie! Pour moi, la cuisine réconfortante, c’est un bon risotto ou un plat de pâtes!

cuisine santé? L’Australie – un pays toujours à l’affût des dernières tendances.

J’aime beaucoup ton approche non culpabilisante et inclusive. Qu’est-ce qui t’inspires pour susciter l’intérêt et la curiosité des gens? 

J’ai toujours prôné cette approche, autant lorsque je faisais de la clinique privée que lorsque j’écris pour mon blogue, mes livres ou autres projets. Je crois fermement qu’on peut manger de tout – et ça inclut des aliments que les gens classent souvent comme étant « interdits » – mais avec une approche consciente et modérée. On peut y trouver facilement son compte, il suffit de s’intéresser à la nutrition! Les gens qui s’intéressent à l’alimentation et la nutrition savent souvent instinctivement ce qui est bon pour eux et ces derniers sont plus ouverts à découvrir de nouveaux aliments ou de nouvelles recettes.

Cette source d’inspiration est une mine d’or pour ceux et celles qui adorent cuisiner et qui dévorent avec les yeux! Le découpage du livre par saison est vraiment pratique surtout quand on a pas une idée précise en tête pour notre menu.

Pour ma part, les recettes suivantes ont été adoptées dans ma cuisine: la salade indonésienne Gado gado (ci-dessous), la sauce hollandaise allégée et les boulettes suédoises au tofu.

gadogado

Et vous, quel est votre coup de cœur quand vient le temps de mettre les mains à la pâte?

EnregistrerEnregistrer

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s