All posts tagged: Les éditions Boréal

Un livre québécois par mois : Mai : Boréal

En mai, on lit un livre de la maison d’édition Boréal! Les Éditions du Boréal furent créées en 1963, à Trois-Rivières. L’entreprise a vu le jour grâce à Gilles Boulet, prêtre, Pierre Gravel, libraire, Jacques Lacoursière, professeur, Denis Vaugeois, historien, et Mgr Albert Tessier, cinéaste et historien. Elle a été au départ reconnue pour son journal d’histoire du Canada. Le premier livre publié abordera justement des sujets historiques. La maison d’édition prendra beaucoup d’importance dans le cœur des Québécois lors de la Révolution tranquille, pendant laquelle ils souhaitent sonder leur passé. Pourquoi avoir choisi les Éditions du Boréal? Je crois que cette maison d’édition accorde une grande valeur à l’histoire du Québec. Son catalogue offre également une grande variété d’auteurs et d’autrices, aux styles de plus en plus variés. Elle est en constante évolution. Voici quelques suggestions de lecture : Feu le Soleil de Suzanne Jacob Le visage originel de Guillaume Morissette Les marées de Brigitte Vaillancourt Le temps qui m’a manqué de Gabrielle Roy Grand fauchage intérieur de Stéphanie Fillion Et puis, quelle sera …

le fil rouge, le fil rouge lit, bibliothérapie, roman, roman québécois, littérature, livres, les livres qui font du bien, lecture, réflexion littéraire, réseaux sociaux, Guillaume Morissette, Le visage originel, Visage originel, Boréal, les éditions Boréal, art post-internet, post internet

À la quête du visage originel, avec Guillaume Morissette.

Lorsque j’ai reçu le dernier roman de Guillaume Morissette, Le visage originel, j’avais très hâte de le commencer, ayant adoré son premier roman, Nouvel onglet (dont Alexandra a déjà parlé ici). Je suis contente de vous dire que je n’ai pas été déçue par ce livre qui aborde une nouvelle fois la quête d’un jeune homme dont la vie est intrinsèquement liée à l’Internet, mais d’une manière tout à fait différente que dans son dernier roman. Daniel est un artiste de la génération post-Internet, ce qui veut dire, dans son cas, que le médium qu’il se plaît à exploiter est lié aux bogues et aux gifs animés. Comme beaucoup d’artistes, il peine à joindre les deux bouts et est constamment pris dans un dilemme opposant son art à l’idée d’un boulot alimentaire. Changer d’air, changer le mal de place? Par contre, Daniel manque d’inspiration depuis quelques mois, et passe plutôt ses journées à errer sans but sur le Web. Introverti, il trouve sa vie en ligne plus réconfortante que la socialisation réelle. Cela dit, sa …

Bienvenue à Saint-Icitte

Nous voilà invité dans un drôle de village. Nous suivons l’arrivée d’une étrangère, une bohémienne, une sorcière, une bergère et ses centaines de moutons. La population de ce curieux village se trouve à être très fermé et rempli de préjugés face à cette femme. Qui est-elle ? Que fait-elle ici, à Saint-Icitte, là où personne n’a jamais quitté le village ? Les villageois feront tout pour qu’elle déguerpisse de sa bute ! Déjà à la première journée ils déplacent leur affiche de «Bienvenue au village de Saint-Icitte» pour qu’elle ne soit plus sur leur territoire. Heureusement, la bergère est une femme positive. C’est justement grâce à elle que nous faisons la connaissance des villageois. À chaque accueil ceux-ci tentent d’être le moins accueillant possible. Cependant, étrangement, ils se sentent à leur aise à sa présence. Est-ce parce qu’elle leur jette un sort ? La bergère réussit à rendre à l’aise les gens et écoute leurs confidences. Ils lui parlent des problèmes qu’ils vivent, que ce soit la soif du voyage, le fait de ne jamais …