Littérature québécoise
Laisser un commentaire

À la quête du visage originel, avec Guillaume Morissette.

le fil rouge, le fil rouge lit, bibliothérapie, roman, roman québécois, littérature, livres, les livres qui font du bien, lecture, réflexion littéraire, réseaux sociaux, Guillaume Morissette, Le visage originel, Visage originel, Boréal, les éditions Boréal, art post-internet, post internet

Lorsque j’ai reçu le dernier roman de Guillaume Morissette, Le visage originel, j’avais très hâte de le commencer, ayant adoré son premier roman, Nouvel onglet (dont Alexandra a déjà parlé ici). Je suis contente de vous dire que je n’ai pas été déçue par ce livre qui aborde une nouvelle fois la quête d’un jeune homme dont la vie est intrinsèquement liée à l’Internet, mais d’une manière tout à fait différente que dans son dernier roman.

Daniel est un artiste de la génération post-Internet, ce qui veut dire, dans son cas, que le médium qu’il se plaît à exploiter est lié aux bogues et aux gifs animés. Comme beaucoup d’artistes, il peine à joindre les deux bouts et est constamment pris dans un dilemme opposant son art à l’idée d’un boulot alimentaire.

Changer d’air, changer le mal de place?

Par contre, Daniel manque d’inspiration depuis quelques mois, et passe plutôt ses journées à errer sans but sur le Web. Introverti, il trouve sa vie en ligne plus réconfortante que la socialisation réelle. Cela dit, sa vie amoureuse avec Grace, qui est plus extravertie, l’aide parfois à sortir de sa coquille en faisant des compromis sociaux, comme celui d’aller (souvent) dans des partys.

Mais un jour, Daniel en a marre d’avoir l’impression de stagner artistiquement et de faire la fête par défaut et décide d’arrêter de boire et de quitter Montréal pour Toronto… même si cela signifie laisser Grace derrière. Il se rend bien vite compte que nos problèmes ont malheureusement tendance à nous suivre d’une ville à une autre, surtout s’il s’agit de problèmes d’argent. On suit donc le protagoniste de ville en ville, en même temps que l’on suit sa quête artistique et humaine. Récemment trentenaire, Daniel s’interroge sur le chemin que prendra sa vie : veut-il une famille? un emploi stable? où veut-il résider?

Réflexions pertinentes

Plusieurs réflexions du personnage principal venaient me chercher, connaissant bon nombre de personnes vivant les mêmes questionnements que Daniel. D’abord, jusqu’à quel point doit-on passer par-dessus nos convictions, artistiques ou autres, lorsque vient le temps de trouver un emploi pour subsister? Est-ce vraiment possible d’avoir une personnalité « en deux parties », soit celle au boulot et celle au sein de notre vie privée? Et quand il s’agit de relations de couple, jusqu’où pouvons-nous suivre nos rêves sans empiéter sur ceux de notre douce moitié ou sans faire preuve d’égoïsme?

Ce qui me ramène au titre du roman. Le « visage originel », selon la philosophie zen, est le visage que nous avions avant notre naissance. Dans le livre, il est souvent question de l’image que Daniel veut transmettre, celle de qui il est et de ce qu’il fait sur les réseaux sociaux. J’en ai d’ailleurs déjà parlé, mais il me semble que l’on vit dans une époque où les gens se sentent constamment morcelés et cette impression semble partagée, car l’on retrouve de plus en plus d’allusions du genre au sein de la littérature.

Doit-on transcender l’Internet ou doit-on accepter de nous y fondre? Je n’ai malheureusement pas la réponse, mais j’ai bien apprécié y réfléchir tout au long de ma lecture du Visage originel de Guillaume Morissette. L’auteur m’a fait découvrir des personnages attachants auxquels je pouvais facilement m’identifier et surtout, il m’a fait sentir moins seule avec mes questionnements « existentiels » et mes éternelles remises en question.

Et vous, avez-vous l’impression de devoir diviser votre personnalité pour arriver à mieux cadrer au travail, en ligne ou parmi les gens de votre milieu artistique?

Le fil rouge remercie les éditions Boréal pour le service de presse.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s