Féminisme
Comments 5

5 livres pour s’initier à la pensée féministe

D’emblée, je tiens à le préciser, je ne suis pas une spécialiste de la pensée féministe. Je suis féministe, j’ai beaucoup lu sur le sujet, mais c’est tout. Je n’ai pas de certificat, encore moins de maîtrise en études féministes. Néanmoins, j’ai une passion pour les essais féministes, c’est donc quelques-unes de mes lectures préférées que je veux partager avec vous.

 Il s’agit plus de lectures d’introduction qui permettent de mettre un pied dans la pensée féministe. Comme Marjorie le précisait dans cet article, le mot féministe est devenu à la mode. On confond de plus en plus féministe avec d’autres notions et on perd l’essence même de ce mot. Il suffit de penser au Tumblr I don’t need feminism où on peut lire des femmes dire que le féminisme n’est pas nécessaire, car elles aiment leurs copains! Comme si, être féministe, c’était de ne pas aimer les hommes! Quand je lis ce genre de chose, je dois avouer que je suis peinée de constater le manque d’éducation de tant de filles, en 2014. Ça m’exaspère.

En même temps, je ne sais pas si c’est parce que depuis environ 2-3 ans, j’ai commencé à m’intéresser au féminisme et que je ne le remarquais pas avant, mais il me semble qu’il y a de plus en plus de femmes et d’hommes qui s’affichent publiquement comme féministes et de plus en plus d’articles et de livres écrits sur ce sujet. J’ai l’impression qu’il existe une population très conscientisée aux enjeux féministes, comme il existe une partie très mal informée. On peut se réjouir ou se morfondre… c’est selon!

Voici donc 5 ouvrages à (re)découvrir pour s’initier à la pensée féministe :

1- Le deuxième sexe, Simone de Beauvoir

LE grand classique de la pensée féministe, ma très chère adorée Simone! Avec le deuxième sexe, De Beauvoir a su ouvrir l’occident aux questions féministes. Elle a permis à tant de femmes de s’émanciper, de comprendre le féminisme et surtout a permis l’action collective chez les femmes. Il s’agit vraiment de LA bible féministe. À lire. Publiés en deux tomes chez Folio, je soulignerais que toute femme devrait lire (au moins) le dernier chapitre La femme indépendante.

« On ne naît pas femme : on le devient. »

2- Comprendre le féminisme, Marie-Hélène Bourcier

Dans ce petit guide vert fluo, l’auteure explique de façon SUPER claire et cohérente, l’histoire du féminisme (les vagues, époques, courants, etc.). En y ajoutant de petites bandes dessinées simples et amusantes, elle a vraiment su créer un ouvrage de base de la pensée féministe. C’est en fait celui qu’on m’avait conseillé dans mon cours Introduction à la pensée féministe. D’ailleurs, c’est celui que je conseillerais à quelqu’un qui n’a presque pas de connaissance du féminisme. En plus d’être facile à lire, il est intelligent et amusant.

3- Reflets dans un oeil d’homme, Nancy Huston

Cet essai de l’écrivaine Nancy Huston pose des questions justes au sujet du regard de l’homme sur la femme. L’obsession envers l’image de la femme et envers la pression sociale liée à ces dernières est analysé en fonction de plusieurs points : maternité, pornographique, publicité, etc. Un ouvrage sur la dictature de l’image.

4- Beauté fatale : nouveaux visages d’une aliénation féminine, Mona Chollet

Dans ce livre assez facile à lire, l’auteure soulève des questions importantes en lien avec les standards de beauté, la publicité, au poids, les séries télés, la musique pop, etc. Elle décrypte les manigances d’une société de consommation qui dicte aux femmes comment être, comment s’habiller et comment penser.

La revanche des moches de la québécoise Léa Clermont-Dion est aussi intéressant en lien avec ses questionnements. Elle se questionne sur ce qu’est la beauté et sur la place que doit prendre l’apparence dans notre société. Pour ce faire, elle rencontre des personnalités publiques québécoises avec qui elle discute des différentes facettes de cette aliénation.

Je conseille aussi The beauty myth (1990) de Naomi Wolf. C’est en anglais, mais c’est LE livre à lire en ce qui concerne l’image, l’esthétique, la publicité et les mythes de beauté. Écrit en 90’,  il continue d’être un ouvrage fort étudié et important.

5- Une chambre à soi, Virginia Woolf

Ce très court texte est fondateur de la volonté d’être indépendante. Ainsi, Virginia Woolf écrit un manifeste pour exprimer son besoin d’espace et de temps lié à la création littéraire. Vivant dans une société où les femmes étaient figées dans l’espace privé, Woolf a fait preuve d’anticonformisme en se présentant comme femme indépendante qui demande sa liberté. En plus, d’écrire de façon merveilleusement bien, Virginia Woolf était une femme inspirante et franchement avant-gardiste. Ses romans gagnent aussi à être connus pour leur portée fortement féministe ! (Orlando!)

This entry was posted in: Féminisme

par

Lectrice invétérée, Martine est bachelière en études littéraires et la cofondatrice du Fil rouge. Créative et inspirée, elle a l’ambition de faire du Fil rouge un lieu de rassemblement qui incite les lectrices à prendre du temps pour elles par le biais de la lecture. Féministe, elle s’intéresse aux paradoxes entourant les mythes de beauté et la place des femmes en littérature. Elle tentera, avec ses projets pour Le fil rouge, de décomplexer et de dédramatiser le fait d’être une jeune adulte dans une société où tout le monde se doit de paraitre et non d’être. Vivre sa vie simplement et entourée de bouquins, c’est un peu son but. L’authenticité et l’imperfection, voilà ce qui lui plait.

5 Comments

  1. Ping : Comme ça, tu n’es pas féministe? |

  2. Ping : ABC : Amour contingentes, Beauvoir et Chicago |

  3. Ping : Une histoire de féminisme, d’égalitarisme et de Pokémons | Le fil rouge

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s