Féminisme
Comments 3

Une histoire de féminisme, d’égalitarisme et de Pokémons

Avec tout ce qui s’est passé la semaine dernière dans les médias québécois autour du terme féministe, je dois dire que je suis un peu fâchée, un peu comme dans beaucoup, mais il faudrait pas que je m’emballe trop, question de ne pas me faire traiter de féministe frustrée, tsé. Reste que j’ai envie d’ajouter mon petit grain de sel.

Pour ce faire, laissez-moi vous raconter une histoire, celle d’une redondante conversation avec un ancien partenaire qui se disait égalitariste, humaniste, mais pas du tout féministe, parce qu’y a-t-il d’égalitaire dans un terme aussi axé sur les femmes que le féminisme?

Il n’était pas question pour cette dite personne d’essayer de comprendre que le féminisme est ainsi nommé parce que, historiquement, c’est le sexe féminin qui fut (et est encore, de bien des manières) opprimé, oppressé. S’il est question d’égalité des sexes, on parle d’égalitarisme, il n’y a pas place à discussion. Le fait même de croire que c’est aussi simple semble mettre complètement de côté toute la question d’oppression, toute l’historicité qui se trouve derrière chacune des luttes menées dans le passé, comme si le terme féminisme donnait tout l’avantage aux femmes et ça, c’est loin d’être égalitaire.

Pour tenter d’alléger une conversation sans issue qui s’en allait droit dans le mur, je me suis dit que j’allais essayer d’expliquer ma vision du féminisme (ou plutôt l’utilisation de son terme et pourquoi il est important) en parlant de Pokémon, parce que pourquoi pas.

fb3a41cb36290985fbbd86ad11a2bcc5

Alors voilà, il y a beaucoup de Pokémons, mais ce sont tous des Pokémons, non? Comme il y a plusieurs branches du féminisme, mais qu’on appelle tous féminisme… Ça semble peut-être tiré par les cheveux comme comparaison, mais attendez. Dans ma tête à moi, on peut comparer les évolutions des Pokémons à des vagues du féminisme, des changements et des luttes différentes qui, en fin de compte, tendent tous sensiblement vers le même but. Tout évolue, les luttes changent, les femmes obtiennent le droit de vote, mais n’ont pas encore l’équité salariale, Pikachu devient Raichu. C’est vrai que, parfois, il y a certains Pokémons qui nous ressemblent moins, genre qui aimait vraiment Miaouss, le chat de la Team Rocket? Mais ça reste qu’il est un Pokémon, on se met pas à dire que tous les Pokémons sont des extrémistes, qu’ils détestent les hommes ou qu’ils sont mal baisés (ou qu’ils ont du sable dans le vagin, question d’être plus à la mode)… Vous voyez où je veux en venir?

Pour la personne avec qui j’ai eu cette conversation, la seule réponse plausible fut de me dire que Charmander n’est plus Charmander, mais bien Charizard lorsqu’il évolue. Comme quoi le terme féministe est simplement dépassé, désuet et qu’il aurait dû évoluer à l’égalitarisme, et ce parce que le féminisme ne représente plus la réalité d’aujourd’hui… Je n’ai pas vraiment su quoi répondre, sachant que peu importe l’argument, mon point était invalide, mais j’ai souvent réfléchi au comment et au pourquoi de cette réponse et de cet argument. Dans ma tête, il semble tellement clair que le féminisme évolue certes, mais qu’il reste indubitablement du féminisme. Quand même en y impliquant les Pokémons, quelqu’un ne s’attarde même pas à écouter, ça ne sert à rien de mettre le pied dans l’arène.

Je me dis que, peut-être un jour, quand Ash Ketchum les aura tous attrapés, peut-être qu’il y aura matière à ne plus parler de Pokémon, mais c’est drôle parce qu’il semble que depuis les 151 Pokémons originaux, il y en a maintenant 722, ça en fait encore une bonne gang avant de pouvoir dire que les Pokémons n’existent plus.

Et puis là, si vous n’avez pas trop compris ma métaphore semi-douteuse, semi-geek, mais quand même un peu vraie, je vais faire ça plus clairement. J’ai l’impression que le fait même de dire qu’on est égalitariste justifie le féminisme. Non seulement parce que de se dire égalitariste alors que c’est l’essence même du féminisme passe sous silence le fait que les inégalités ont trop souvent été défavorables aux femmes, en plus cela discrédite toutes les luttes et les avancements qui ont été faits. Si c’était les hommes qui avaient été dans la position des femmes, qu’ils avaient toujours vécu dans une société plutôt matriarcale, peut-être appellerions-nous leur lutte pour l’égalité le masculinisme (qui a une tout autre connotation aujourd’hui), alors pourquoi est-ce qu’il semble si immonde d’utiliser le terme féministe aujourd’hui?

Alors quand quelqu’un n’ose pas ou ne veut pas se définir en tant que féministe au profit de l’égalitarisme, j’ai de la difficulté à comprendre, c’est vrai. Quand quelqu’un ne veut pas s’associer au terme parce qu’il n’est pas en accord avec certaines idéologies de certaines branches, j’ai aussi de la misère à comprendre. Un Pokémon est-il moins un Pokémon parce qu’il est avec la Team Rocket? Faut-il ne pas se prononcer féministe parce qu’on a pas l’intention ni la conviction de faire irruption dans la chambre des communes les seins nus?

23973cc01a5e0e37bafb418f47fb3428

pinterest

En cette journée des femmes, je me demande un peu tout ça.

Si ça vous tente de pousser votre réflexion un peu plus loin, voici un petit répertoire d’articles sur le féminisme publiés sur le blogue depuis ses débuts.

https://chezlefilrouge.co/2014/08/31/5-livres-pour-sinitier-a-la-pensee-feministe/

https://chezlefilrouge.co/2015/06/29/second-debut-le-renouveau-feminisme/

https://chezlefilrouge.co/2016/02/28/manuel-de-resistance-feministe-a-mettre-entre-les-mains-de-toutes-les-femmes/

https://chezlefilrouge.co/2015/06/14/we-should-all-be-femisnis/

https://chezlefilrouge.co/2015/04/20/mines-de-rien-le-sexisme-ordinaire/

https://chezlefilrouge.co/2015/01/14/comme-ca-tu-nes-pas-feministe/

https://chezlefilrouge.co/2014/12/19/retour-sur-le-documentaire-beaute-fatale/

https://chezlefilrouge.co/2014/11/24/4-chaines-youtube-a-decouvrir-pour-satisfaire-la-feministe-en-vous/

https://chezlefilrouge.co/2016/02/22/le-deuxieme-sexe-de-simone-de-beauvoir-lecture-obligatoire-malgre-tout/

https://chezlefilrouge.co/2016/01/08/emma-watson-le-feminisme-et-la-lecture/

 

 

 

Advertisements
This entry was posted in: Féminisme

par

Curieuse depuis toujours, Marjorie s’intéresse à un peu tout, avec un penchant marqué pour les mots, le féminisme, les phénomènes de culture populaire et les mystères de la vie. Elle est bachelière en littérature et cofondatrice du Fil rouge, à travers duquel elle tente de faire son petit bout de chemin, lire le plus possible et surtout, apprendre et connecter avec les autres. Naviguant tant bien que mal à travers la vingtaine, elle trouve ses assises dans la lecture et l’écriture, cherchant toujours à comprendre un peu mieux les contradictions qui rendent la vie intéressante. Elle croit que la littérature fait partie de ces choses qui peuvent changer une vie, la rendre un peu plus douce et mettre un baume là où il faut.

3 Comments

  1. Denise Thibault says

    Quand quelqu’un ne veut pas s’associer au terme parce qu’il n’est pas en accord avec certaines idéologies de certaines branches, j’ai aussi de la misère à comprendre.Je reprends cette phrase Marjorie et moi aussi je suis choquée de savoir que Mme Thériault a fait une définition bien à elle du féminisme, elle ne représente pas les femmes à sa responsabilité de la Condition Féminine, pour moi son commentaire ne vaut rien, aucune implication auprès des femmes, son expérience avec le Kleenex, ses pleurs lui laissent un goût amer d’ avoir eu une un moment de sympathie envers ces pauvres femmes autochtones, Il aurait fallu selon elle se comporter comme un homme.L’ austérité qu’ on vit présentement ne lui permettait pas à son avis une telle faiblesse.Ceci est un raisonnement masculin.Restons unies les femmes et continuons l’ avancement pour l. équité entre homme et femmes

    J’aime

  2. Denise Thibault says

    Restons unies les femmes et continuons l’ avancement pour l’ équité entre hommes et femmes.

    Je me corrige car cette phrase a des fautes et je m’ en excuse Voilà!

    J’aime

  3. Comparer le féminisme à Pokémon est une bonne idée, ça simplifie pour pouvoir expliquer – je note pour pouvoir ressortir la comparaison, au besoin 😉

    J’aime

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s