Littérature québécoise
Comments 3

Tout commence avec un poisson rouge (partie 1)

poisson-rouge-le-fil-rouge02Récemment, j’ai eu un coup d’cœur pour le dernier roman de Mélissa Verreault, « L’angoisse du poisson rouge », paru en 2014.

J’ai lu beaucoup d’articles et entendu plusieurs critiques positives au sujet de ce livre qui m’ont donné envie de le lire à mon tour ! J’suis une fille curieuse (et légèrement influençable).

Bref, j’ai pas été déçue.

Le roman est divisé en trois parties. Dans la première, on apprend à connaître Manue, jeune femme moderne persuadée que sa vie n’est qu’une série de drames et de catastrophes.

La deuxième partie raconte l’histoire de Sergio, soldat de la Seconde Guerre mondiale.

La troisième (et dernière) est davantage axée sur Fabio, jeune homme italien venu habiter à Montréal.

Ce qui m’a le plus impressionnée est le lien qui existe entre ces trois personnages, pourtant chacun si différent l’un de l’autre.

Leurs chemins se croisent grâce à Hector, le poisson rouge de Manue. Plus précisément, après sa disparition mystérieuse. Il est le «personnage» le plus important du livre, celui qui les relie tous.

Parce que, sans lui, les 446 pages n’existeraient pas.

J’avoue que, au départ, j’avais un peu peur de ne pas tripper sur l’histoire parce que, généralement, j’aime pas beaucoup ç’qui parle de la guerre. J’aime lire pour m’évader dans un univers qui fait rêver.

La guerre, ça m’fait pas ben ben rêver.

Par contre, j’ai vraiment apprécié ma lecture du roman de Mélissa Verreault. Sa plume m’a captivée du début à la fin.

La Deuxième Guerre mondiale est relatée en détails par le biais de Sergio.

Des fois, j’ai souri.

Des fois, j’ai haussé les sourcils.

Des fois, j’ai grimacé.

Des fois, j’ai eu les yeux mouillés.

Souvent, j’ai été bouleversée.

Source: https://www.facebook.com/154905371257195/photos/pb.154905371257195.-2207520000.1428448712./801531759927883/?type=3&theater

Le VRAI Sergio! (Source: Page Facebook de La Peuplade)

Et je l’ai été encore plus quand j’ai su que Sergio avait réellement existé.

«L’angoisse du poisson rouge», c’est un voyage dans l’temps. La moitié du livre se déroule dans les années 1940 et l’autre moitié, dans les années 2000. Mais l’ensemble reste cohérent.

On y affronte les démons du passé. On a mal avec ceux qui, plongés dans l’enfer de la guerre, ont eu mal avant nous. Mais on y lit quand même un peu d’espoir. Et c’est ça qui fait du bien.

« Ce roman choral embrasse l’idée que les êtres humains sont liés par des destins communs, donne faim et soif, creuse le passé et désigne l’avenir qu’il est encore permis d’espérer.»

– Extrait du résumé de «L’angoisse du poisson rouge»

Je me suis également attachée aux personnages de Manue et Fabio, qui contrastent beaucoup avec celui de Sergio au même âge. Ils sont habités d’une espèce de naïveté parce que leur vie ne fait que commencer, alors que Sergio a été obligé de vieillir extrêmement rapidement à travers toutes les épreuves qu’il a dû traverser.

poisson-rouge-le-fil-rouge01

Somme toute, le récit de Mélissa est magnifique.

Il est magnifique par son vocabulaire recherché, son histoire riche, ses personnages captivants et par son humanité.

Il est magnifique par l’omniprésence de la culture italienne qu’on y trouve et par son message d’espoir.

Je l’ai placé avec mes livres préférés dans ma bibliothèque.

Maintenant, veuillez m’excuser. J’m’en vais m’acheter un poisson rouge. Qui sait tout ç’que ça pourrait déclencher dans ma vie!

3 Comments

  1. Ping : Derrière le poisson rouge (partie 2) |

  2. Ping : Ce que les fileuses ont acheté pour le #12août j’achète un livre québécois dans le cadre du défi #Jelisunlivrequébécoisparmois | Le fil rouge

  3. Ping : Un livre québécois par mois : Janvier : La Peuplade | Le fil rouge

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s