Bande dessinée et roman graphique
Comments 4

Le bestiaire des fruits et le rire de la lectrice

11100004_10152676549132413_1511401129_n

Martine Latendresse Charron

Je me souviens vous avoir dit un jour que je n’étais pas le genre de lectrice qui s’exclame de rire en lisant, je suis plus du genre petit sourire. Mais Bestiaire des fruits m’a fait rire à haute voix! Zviane raconte, dans ce roman graphique, la meilleure chose qui lui est arrivée sur le plan gustatif: déménager à Saint-Laurent en 2001. Pourquoi ?

Parce que dans son supermarché, il y avait des tonnes de fruits exotiques et qu’elle s’est donnée le mandat, en bonne samouraï des fruits, de les goûter, les déguster, les découvrir et les noter. Et oui, Zviane note chacun des fruits auxquels elle goûte selon différents critères: le goût, l’aspect, la propreté et la commodité. Un beau total sur 40 qui viendra nommer le meilleur fruit exotique !

C’est absurde, mais ô combien drôle. Il suffit de la voir goûter à La nègle avec son amie Iris ou de la voir essayer d’ouvrir une noix de coco pour rire, simplement .

On en apprend des choses tout de même dans ce livre. Personnellement, je ne connaissais pas le kaki, ni la pitaya et encore moins le durian!

Les dessins de Zviane ne sont pas parfaits, mais c’est ce qui ajoute au charme de l’oeuvre et puis, elle arrive amplement à nous faire comprendre l’originalité des fruits.

Au départ, Le bestiaire des fruits était une série de planche de bande dessinée parue sur le blogue de Zviane, mais au fil du temps et de ses découvertes, c’est devenu un Fanzine pour finalement se transformer sous forme papier chez les éditions La Pastèque! Cette première parution de Zviane chez ces éditions me fait bien rire, car Le bestiaire des fruits fait partie de la collection Pomelo: Une collection d’ouvrages faussement pratiques! 

Bref, c’est ce que j’ai aimé; simple, hilarant, original et absurde! Le genre de lecture qui fait entièrement décrocher de tout et qui nous ramène à la plus simple des banalités: les fruits! Et oui, il y a manière à s’amuser avec tout et Zviane le prouve en voyageant dans sa propre ville!

 

This entry was posted in: Bande dessinée et roman graphique

par

Lectrice invétérée, Martine est bachelière en études littéraires et la cofondatrice du Fil rouge. Créative et inspirée, elle a l’ambition de faire du Fil rouge un lieu de rassemblement qui incite les lectrices à prendre du temps pour elles par le biais de la lecture. Féministe, elle s’intéresse aux paradoxes entourant les mythes de beauté et la place des femmes en littérature. Elle tentera, avec ses projets pour Le fil rouge, de décomplexer et de dédramatiser le fait d’être une jeune adulte dans une société où tout le monde se doit de paraitre et non d’être. Vivre sa vie simplement et entourée de bouquins, c’est un peu son but. L’authenticité et l’imperfection, voilà ce qui lui plait.

4 Comments

  1. Ping : DÉFI BOUQUINERIE JOUR 18 : Découvre une nouvelle bande dessinée | Le fil rouge

  2. Ping : Zviane en trois temps | Le fil rouge

  3. Ping : Youpi! Une nouvelle bande dessinée de Zviane! | Le fil rouge

  4. Ping : Un livre québécois par mois : Février : La Pastèque | Le fil rouge

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s