Bande dessinée et roman graphique
Comments 6

Zviane en trois temps

Bien souvent, nous associons – à tort – la bande dessinée à un public adolescent. Que ce soit en raison des superhéros aux pouvoirs fantastiques, des personnages de jeunes voyous farceurs (Titeuf for the win) ou encore d’animaux anthropomorphisés (Krazy Kat, Garfield, Snoopy et cie), la bande dessinée semble d’emblée destinée à un public précis et, disons-le, assez restreint. Or, l’éclatement des genres, la multiplicité des styles et l’élaboration de récits bien plus matures qu’autrefois viennent contrecarrer cette tendance à catégoriser ce que certains et certaines nomment le 9e art : il n’est plus simplement question de divertissement juvénile. Le Québec grouille d’artistes hyper talentueux et l’univers de la bande dessinée n’est pas en reste de cet essor culturel. Pour vous donner un petit goût de ce qui se retrouve dans nos librairies préférées, je vais vous parler d’une bédéiste que j’adore x 1000000000 : Zviane. Née à Longueuil, elle a un baccalauréat en musique de l’Université de Montréal et se dirigeait sagement vers la maîtrise, mais elle a plutôt préféré se concentrer sur ce qui la faisait triper : la bande dessinée. Or, ses connaissances musicales se transposent dans son art graphique, ce qui contribue grandement à son style, puisque (presque) chacune de ses œuvres contient des références musicales.

L’Ostie d’chat

J’ai découvert Zviane grâce à la trilogie L’Ostie d’chat, qu’elle a scénarisée et illustrée en coopération avec une autre bédéiste (que je vous invite aussi à lire!), Iris. Dans ce feuilleton, nous suivons les péripéties de Jean-Sébastien et de Jasmin, qui se partagent la garde de Legolas, leur chat datant de leur colocation. Avant toute chose, L’Ostie d’chat, c’est drôle. Le genre d’humour qui te fait sourire en coin, qui te fait donc penser à ton ami un peu perdu et qui ridiculise nos propres travers. C’est un humour nostalgique, comme j’aime le dire. Par nostalgie, je veux dire qu’on peut faire un tas d’associations et retrouver plusieurs traits des personnages dans notre entourage. Le contexte de l’œuvre est très contemporain et les références aux lieux, aux relations sociales et aux « problématiques » le sont aussi. On peut notamment y voir Jean-Sébastien classer sa porno dans son ordinateur (lol), voir les deux amis aller prendre un verre au Cheval Blanc (bar montréalais pas mal fun, by the way) ou encore assister à la complexité des relations amoureuses et des histoires d’un soir des protagonistes. Bref, ma génération (les 20-30 ans) va très probablement se reconnaître dans plusieurs éléments puisqu’elle le vit actuellement, et les plus vieux se rappelleront leur propre vie de jeune adulte. Tout le monde peut donc y trouver son compte! Zviane et Iris maîtrisent vraiment leur scénario, et les illustrations se veulent assez simples, sans toutefois empêcher certaines cases d’être hyper détaillées. Dans tous les cas, c’est vraiment les expressions faciales des personnages qui amplifient le scénario. Le duo Zviane et Iris en est un délicieux et elles réussissent parfaitement à mettre en symbiose leurs propres forces et c’est ce qui fait de L’ostie d’chat une trilogie très bien maîtrisée.

FullSizeRender

Les deuxièmes

Zviane, seule cette fois-ci, a créé une œuvre magnifique avec son roman graphique Les deuxièmes. Les images sont d’une beauté bouleversante et l’histoire est celle, magnifique, d’une femme et d’un homme enfermés seuls dans un chalet, où la pluie les confine à l’intérieur. Nous sommes les témoins silencieux – et un peu voyeur – de cette relation à la fois simple dans son fond et complexe dans sa forme, de deux êtres qui s’aiment d’un amour irrationnel, mais surtout, impossible. Entre le bruissement des feuilles et le réconfort d’un café, Zviane fait vivre à son lecteur une véritable expérience sensorielle. Que ce soit par les images hyper détaillées, les cases travaillées et diversifiées, le passage où les personnages créent une symphonie des corps (ce moment est vraiment impressionnant!) ou simplement par l’exploitation du silence (six énormes cases sont consacrées à créer cette ambiance, et c’est vraiment bien exploité), Les deuxièmes se veut une bande dessinée très douce et sincère, où l’on fait le plein d’émotions. Je le recommande à n’importe qui déjà tombé en amour.

FullSizeRender-2

Ping Pong

Un peu plus théorique et qui se rapproche du genre de l’essai, Zviane nous offre avec son œuvre Ping Pong plus de textes que d’images, en nous expliquant notamment sa démarche artistique et la place que prend la musique dans son art graphique. Ping Pong a vu le jour sur le web, dans un premier temps, pour finalement se matérialiser en 500 fanzines qui se sont tous écoulées extrêmement vite. La version éditée par Pow Pow se veut en fait un upgrade de la première version, puisqu’elle contient un tas d’information et de dessins supplémentaires dans les marges. Entre autres, Zviane ajoute ses propres commentaires sur son évolution personnelle et ne manque pas de mentionner si elle n’est plus tout à fait d’accord avec Zviane-du-passé. Bonus intéressant : une tonne de bédéistes se renvoient la balle (héhé) et y vont de leurs propres réflexions et bribes de vies autour de la bande dessinée [Jean-Paul Eid, Francis Desharnais, Pascal Girard, Luc Bossé, Cathon, Julie Delporte (!), Richard Suicide pour n’en nommer que très peu]. C’est pourquoi cette réédition est des plus pertinente et je vous conseille vivement de vous la procurer même si vous avez déjà lu le fanzine!

FullSizeRender-3

Ceci était ma (petite) sélection d’œuvres de Zviane qui m’ont particulièrement touchée. Bien sûr, elle est une bédéiste très active et a déjà près de 30 œuvres (!!!) et si je peux parler au nom de l’équipe du fil rouge, je crois que Le bestiaire des fruits a été apprécié par chacune.

Advertisements
This entry was posted in: Bande dessinée et roman graphique

par

C’est maintenant vingt-deux hivers que Marie-Hélène a vu passer et c’est toujours avec son cœur d’automne qu’elle les affronte. Elle en est à sa deuxième année au baccalauréat en Études littéraires à l’UQÀM. Elle aurait très bien pu faire son BACC en cinéma, puisqu’elle adore tout ce qui entoure ce milieu, mais elle a préféré se concentrer sur son doux amour de toujours : la littérature. Très heureuse dans son 4 ½ Hochelaguien, entourée de son amoureux Anthony et de son chat Cyrano (ou Bébé, pour les intimes), elle s’occupe en cuisinant tout en buvant du vin, ou bien en lisant un peu n’importe quoi. Les mots de Plath et de Ducharme restent ceux qui ont le plus bercé son imaginaire et c’est dans la poésie et les romans graphiques qu’elle savoure le plus son expérience littéraire. Féministe, elle apprécie énormément la maison d’édition Remue-Ménage pour ses œuvres puissantes et conscientisées.

6 Comments

  1. Ping : Une bande dessinée peu conventionnelle : Body World | Le fil rouge

  2. Chez Cavalerie Web Media nous travaillons présentement sur un nouveau projet de site internet pour notre client http://www.orthomontreal.com Dr. Nguyen » #ORTHODONTIE Clinique » du Grand #MONTREAL Quebec (Canadian Province) un site web à la fine pointe de la technologie qui parlera entre autre des sujets suivants : Broches Coût Montréal, combien les broches dentaires coûtent, prix, combien les broches dentaires invisibles coûtent, invisible & coût, les dents croches ou tordues traitement sans, Pose de Broches dentaires, broches de couleurs, pose appareils dentaires pour enfants adolescent et adultes, Meilleur Orthodontiste Montréal pas cher , Orthodontiste Montréal Prix , Orthodontiste Consultation Gratuite , Orthodontiste Montréal Invisalign , Broches Dentaires Prix Montréal, Meilleur Orthodontiste Best Montréal.

    J’aime

  3. Ping : Histoire d’O : Un roman graphique érotique qui ne laisse pas indifférent. | Le fil rouge

  4. Ping : Le maître des livres: la littérature qui soigne (À réviser) | Le fil rouge

  5. Ping : Le maître des livres: la littérature qui soigne | Le fil rouge

  6. Ping : Ce qu’on a lu comme roman graphique / bande dessinée pendant le mois de mai #Jelisunlivrequébécoisparmois | Le fil rouge

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s