Défis littéraires
Comments 8

Nos suggestions de romans écrits par des femmes : défi littéraire Je lis un livre québécois par mois

En ce troisième mois de l’année, il allait de soi pour l’équipe du Fil rouge de consacrer le défi du mois à la littérature écrite par des femmes. Ça peut sembler anodin, mais c’est tout le contraire. Les femmes sont encore sous-représentées en littérature (et dans tant de domaines). Suffit de penser aux prix littéraires (Le fait qu’il n’avait aucune femme en nomination cette année lors du Festival Angoulême, par exemple), aux corpus enseignés et aux anthologies littéraires, les femmes sont constamment en minorité et la littérature dite classique est presque inclusivement masculine. Pour continuer la réflexion, je vous propose le texte de Catherine Dussault-Frenette Les classique et les femmes sur Littéraires après tout. D’autant plus que le 8 mars, la journée internationale des femmes, arrive sous peu, il était évident pour nous d’inciter les gens à lire des écrivaines. Et même si cela est d’un naturel évident pour nous, il en est malheureusement pas ainsi dans le monde littéraire.

Mon choix s’arrête donc sur Le parfum de la tubéreuse d’Élise Turcotte, ça fait déjà plusieurs mois que j’ai envie de le lire et je suis contente de le trouver sur ma table de chevet en ce moment. Dans une écriture très poétique et acclamée, Turcotte nous raconte le parcours d’une enseignante de littérature, je n’en sais pas plus pour le moment, mais juste la beauté du titre et de la couverture me comble.

Unknown-3

Caroline suggère
«  Le Divan Rouge de Catherine Briat, après une longue hésitation, parce que je voue un culte à mon divan comme l’auteure tout simplement ! »
Unknown-2Raphaëlle suggère

« Pour ce mois-ci, j’aurais plusieurs auteures à vous suggérer (Elisabeth Tremblay, Ariane Gélinas, Natasha Beaulieu, Martine Desjardins, Audrée Wilhelmy, pour ne nommer que celles-là… car des femmes québécoises qui écrivent des œuvres de qualité, ça ne manque pas, vous pouvez me croire!), mais pour rester encore davantage dans la thématique, je vous proposerais la série Lili Klondike, de Mylène Gilbert-Dumas! Un récit historique se déroulant lors de la ruée vers l’or du Klondike, mettant en scène deux jeunes québécoises qui déjouent les stéréotypes et les rôles traditionnels pour se lancer dans l’aventure sans hésiter… un vrai page turner, avec des personnages attachants et de nombreux rebondissements! »

Unknown-1

La suggestion de Fanie

«Titre de transport (2015) d’Alice Michaud-Lapointe, car il s’agit d’une première publication solide, pleine d’humour et d’une belle profondeur, aux dialogues forts et vivants, et qui surtout, nous fait (re)visiter le quotidien du métro d’un tout autre œil. »
Unknown-4La suggestion de Roxanne

Pour le défi du mois de mars, je conseille un recueil écrit par DES femmes : Mines de rien par Isabelle Boisclair, Lucie Joubert et Lori Saint-Martin. Plusieurs essais féministes sur différents sujets, certains avec lesquels j’étais en accord et d’autres pour lesquels j’aurais voulu avoir une discussion avec l’auteure, mais une chose est sûre : chaque texte m’a fait réfléchir!
Unknown-6

La suggestion de Marion

« Une jeune femme tombe enceinte. Un homme s’enfuit. Et une petite fille reste aux prises avec une énigme. » Roman qu’on m’a chaudement recommandé, c’est par Blanc dehors que je découvre pour la première fois l’écriture romanesque de Martine Delvaux. Ce sera un rendez-vous avec les souvenirs d’enfance et les sentiments à reconstruire suite à la fuite d’un père pour une jeune fille. Et une tentative, par le roman, de comprendre.

Capture d’écran 2016-03-01 à 13.37.38
La suggestion de Laurence

« Putain de Nelly Arcan : Pour un livre qui nous fait sortir d’une certaine zone de confort avec une littérature crue, l’histoire d’une jeune prostituée montréalaise. Racontée sous forme d’autofiction, c’est la première parution de la défunte auteure. »
Unknown-7

 

La suggestion de Kim

Pour le défi du mois de mars, je lirai le roman Scrapbook de l’auteure québécoise Nadine Bismuth. J’avais adoré son recueil de nouvelles Les gens fidèles ne font pas les nouvelles dont j’avais trouvé l’écriture rafraîchissante.

Unknown-8

 

La suggestion d’Andréanne

J’ai choisi ce livre pour les réflexions qu’il apporte sur la maternité, sur les rôles et les perceptions associées à la mère. Et sur la femme aussi. Des pensées qui nous inspirent et qui nous font  réfléchir. Différent.

 

Unknown-9

 

La suggestion de Marjorie 

 

« La femme qui fuit, de Anais Barbeau-Lavalette : J’ai choisi ce livre parce que tout les gens qui l’ont lu m’ont grandement donné envie de m’y plonger, de m’y perdre et d’en ressortir changée, ne serait-ce qu’un petit peu. »
Unknown-10

 

La suggestion de Marie-Hélène

 

« Hiroshimoi, Véronique Grenier : Un tout petit bouquin, tout beau, sorti récemment aux éditions de Ta mère et qui promet avec ses « chapitres » fragmentés gravitant autour d’un quotidien amoureux, ainsi que la façon de vivre une rupture amoureuse qui semble bien douloureuse. »
Unknown

Advertisements

8 Comments

    • Andréanne Lauzon says

      Catherine Leroux est mon auteure préférée de 2015. Tous ces écrits sont magnifiques.

      J’aime

  1. Ping : « We can do it! » | Nous.blogue

  2. Rachel Arsenault says

    J’ai envie de suggérer Kuessipan, de Naomi Fontaine. On ne saurait trop rappeler l’importance de cette oeuvre dans la littérature contemporaine écrite par des femmes au Québec.

    J’aime

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s