All posts tagged: défi

pourquoi lire, importance de la lecture, bd, manga, revue, magazines, passion, intêret, littérature, choix, aimer lire, activité, roman,

Vous n’aimez pas lire? C’est faux

Plusieurs croient qu’aimer la lecture ce n’est pas donné à tout le monde, mais c’est faux. Vous me voyez venir et avez probablement déjà entendu maintes et maintes fois cette phrase-là : « T’as juste pas encore trouvé LE bon livre. » Dans un sens, cette expression est vraie, mais reste que pour se donner la peine de chercher, un certain intérêt doit déjà être là. Voici donc quelques conseils tous simples qui pourraient vous motiver à vous adonner à ce passe-temps plus souvent. Vous lisez sans le savoir Les mots sont partout. Que vous scrolliez sur votre fil d’actualité Facebook ou que vous soyez en train d’écouter une série sous-titrée sur Netflix, vous lisez. Même chose pour les mangas, les revues, les textos de votre amoureux et les lettres que vous recevez par la poste. Cessez donc de proclamer haut et fort que vous détestez cette activité ludique et mettez-vous-y! Des défis à relever Le but étant de vous donner envie de lire, évitez les lectures d’envergure et tout ce qui vous semble trop complexe. …

Nos suggestions de lecture Poésie pour le mois de juin du défi littéraire

En ce mois de juin, nous vous proposons de lire de la poésie! D’emblée, je l’avoue, c’est très rare que j’en lis et ce n’est pas parce que je n’aime pas, au contraire, je n’y pense que très rarement. Mais je suis vraiment heureuse que ce défi me pousse à en lire davantage. L’école nous a appris à penser la poésie, mais je pense qu’on doit laisser la poésie être sans chercher à la compter, la définir et voire la saisir entièrement. Mon choix s’arrête donc sur Déjà la horde de chair se tait d’Ariane Audet publié chez Hexagone. Ce recueil de poésie traite des violences féminines et est écrit (pour l’avoir déjà feuilleté un peu) de façon remarquablement touchante et ancrée dans une génération que je reconnais très bien. Très hâte de la lire à nouveau. La suggestion de Marjorie B J’ai choisi de lire le recueil de haïkus de Julie Tremblay «Le bruit du frigo». Je trouve intéressant de voir cette forme de poésie appliquée à notre culture et de lire des auteurs d’ici …

Nos suggestions de romans écrits par des femmes : défi littéraire Je lis un livre québécois par mois

En ce troisième mois de l’année, il allait de soi pour l’équipe du Fil rouge de consacrer le défi du mois à la littérature écrite par des femmes. Ça peut sembler anodin, mais c’est tout le contraire. Les femmes sont encore sous-représentées en littérature (et dans tant de domaines). Suffit de penser aux prix littéraires (Le fait qu’il n’avait aucune femme en nomination cette année lors du Festival Angoulême, par exemple), aux corpus enseignés et aux anthologies littéraires, les femmes sont constamment en minorité et la littérature dite classique est presque inclusivement masculine. Pour continuer la réflexion, je vous propose le texte de Catherine Dussault-Frenette Les classique et les femmes sur Littéraires après tout. D’autant plus que le 8 mars, la journée internationale des femmes, arrive sous peu, il était évident pour nous d’inciter les gens à lire des écrivaines. Et même si cela est d’un naturel évident pour nous, il en est malheureusement pas ainsi dans le monde littéraire. Mon choix s’arrête donc sur Le parfum de la tubéreuse d’Élise Turcotte, ça fait déjà …

DÉFI BOUQUINERIE JOUR 19 : Lire un nouvel essai et/ou magazine en 2016

Les magazines et les essais sont des types de lectures qu’on met trop souvent de coté. Par contre, il y a tellement de choix, tellement de choses à apprendre et tellement de bons essais et de bons magazines qu’il serait bien dommage de passer à côté de tous ces mots. C’est pourquoi, en 2016, je vous invite à vous abonner à un magazine ou à lire un ou deux essais (de plus ou tout court). Ce qui me plaît le plus dans le concept des magazines, c’est la multitude de sujets qui permet de découvrir de nouveau intérêts, d’aborder un aspect en particulier ou bien d’avoir plusieurs opinions à la fois. C’est une façon abordable de s’initier à plusieurs sujets. Peu importe le sujet qui vous intéresse, ce n’est pas le choix qui manque. Revue liberté  Magazine nouveau projet et les essais atelier 10 Le magazine Caribou Un article du Devoir qui propose plusieurs essais québécois. Un essai sur les essais …juste parce que.

DÉFI BOUQINERIE JOUR 9 : Prendre une bonne habitude créative

Prendre une bonne habitude créative peut vouloir dire bien des choses. Aujourd’hui, je vous propose de vous arrêter un instant et de réfléchir à votre propre créativité, à votre processus créatif et peut-être à ce que vous pourriez faire pour mieux exploiter cette créativité. Je ne parle pas nécessairement de peinture, ni même d’écriture. La créativité se trouve dans toutes les sphères de nos vies, que ce soit dans le choix d’épices dans notre souper, ou bien au chemin que vous prenez pour aller travailler. Bref, prendre une bonne habitude créative peut être le fait d’écrire un peu chaque jour, de découvrir de nouveaux coins en prenant des marches, de se mettre à la photo ou bien, comme dans mon cas, de prendre des cours de poterie. La créativité est une ressource inépuisable qui mérite d’être exploitée par  chacun de nous. Si vous ne savez pas trop par où commencer, pourquoi pas par la lecture de quelques œuvres qui parlent de créativité. Peut-être serez vous inspirés par vos lectures. Laissez courir les éléphants de David …

DÉFI BOUQUINERIE JOUR 8: S’engager à prendre du temps pour soi

Pour suivre la thématique d’hier, je vous propose aujourd’hui de vous engager à prendre du temps pour vous. Que ce soit le fait de prendre le temps de lire, de prendre un bain, d’écrire, de vous faire un bon souper, peu importe l’activité, tant que ça vous permet de vous occuper un peu plus de vous, l’espace d’un instant. Prendre du temps pour soi est un acte personnel qui peut être exprimé de bien plus qu’une façon. C’est un petit acte d’amour envers soi qu’on ne devrait pas négliger. Ce défi ne devrait pas seulement durer l’espace d’une journée, pourquoi pas essayer de prendre du temps pour soi un petit peu chaque jour ou chaque semaine. Prendre du temps pour soi, c’est lire un livre dans le bain. aller prendre une marche sans but précis. essayer une nouvelle recette. s’accorder un vrai moment de réflexion. être capable de dire non. prendre le temps de lire le journal le dimanche matin, avec un bon café. Et vous, ça représente quoi de prendre du temps pour soi …

DÉFI BOUQUINERIE JOUR 7 : Écrire les trois choses qui vous font passer une belle journée

Gratitude est un terme bien à la mode depuis un an ou deux. Sans tomber dans le too much, je crois quand même qu’apprécier ce qu’on a et prendre le temps de s’arrêter pour réaliser nos bons coups, nos bons moments, est vraiment un acte primordial pour être satisfait avec soi-même, ses choix et sa vie. Voilà pourquoi, en ce 7 décembre, je vous propose de prendre un moment, en soirée, pour réfléchir à votre journée et écrire trois choses qui vous ont fait passer une bonne journée. Ça peut vraiment être n’importe quoi, tant que ça vous ait fait sentir bien, fier de vous, heureux dans votre journée. Le but est simplement de prendre conscience qu’il y a du bon à chaque jour, même si ça ne parait pas toujours aux premiers abords.

DÉFI BOUQUINERIE JOUR 4 : Oublier un livre quelque part

L’an dernier, en octobre, on a décidé d’aller au parc Lafontaine pour donner des livres et en oublier un peu partout dans le parc. Un peu avant, il y a aussi eu l’initiative Oublie un livre quelque part sur Facebook. Aujourd’hui, le défi est justement d’oublier un livre quelque part. Préférablement un bon livre, un livre que vous avez aimé, qui vous a marqué, accompagné d’une petite note pour la personne qui le trouvera. C’est un petit geste qui peut avoir de belles répercussions et qui sait, c’est peut-être aussi l’occasion pour vous de faire de nouvelles découvertes durant votre balade en métro quotidienne. N’oubliez pas de prendre une  photo du dit livre oublier sur instagram avec le mot-clic #DEFIBOUQUINERIE, on veux voir vos « oublie »

DÉFI BOUQUINERIE JOUR 2 : Lire quelque chose qui te sort de ta zone de confort

Sortir de sa zone de confort littéraire n’est pas toujours aussi simple que l’on pense. Lire un polar alors qu’on n’a jamais vraiment rien lu de bon dans ce genre, redonner une chance à un auteur qui nous avait déçu, lire un roman qui vous intimide, un roman à l’eau de rose ou bien une oeuvre sur un sujet qui pourrait venir vous choquer. L’important est de sortir de sa zone de confort, d’essayer quelque chose de nouveau. Écrivez vos choix dans votre cahier, vos réflexions, vos impressions. Peut-être que vous allez vous découvrir de nouveaux champs d’intérêts littéraires.

DÉFI BOUQUINERIE JOUR 1 : Acheter un beau cahier

  Pour débuter notre défi, je me suis dit qu’il fallait commencer par bien s’équiper. Pour ce faire, rien de mieux que de s’acheter un nouveau cahier pour y écrire nos réflexions, nos états ainsi que notre évolution au cours du défi. S’acheter un nouveau cahier est toujours, à mon avis, une bonne façon de se motiver à un nouveau projet. En plus, vous pourrez vous en servir tout au long du défi, autant pour y remplir les listes et les questions qu’on vous proposera, que pour y ajouter vos propres réflexions littéraires et bien-être . Pour vous inspirer un peu, voici une liste de quelques compagnies et boutiques qui propose de superbes choix. Buk et Nola ( Boutique sur Laurier est) Boucle et papier ( boutique sur St-Laurent, à la hauteur de Fairmount) Nota Bene ( coin Sherbrooke et Du Parc ) Rifle paper co ( disponible chez Boucle et papier et Buk et Nola) Kate Spade NY chez Indigo N’oubliez pas de prendre une photo de votre cahier en utilisant le mot-clic #DEFIBOUQUINERIE sur instagram, on veux …