Défis littéraires
Comment 1

Nos suggestions de lecture de pièces de théâtre pour septembre #Jelisunlivrequébécoisparmois

Pour septembre, on se lance dans un genre souvent négligé, le théâtre. Et pourtant, c’est un genre si vaste, plein de poésie et de beauté.

Marjorie propose :  Je ne serai peut-être pas des plus originales, mais ce mois-ci, j’ai le goût de me replonger dans Incendies de Wajdi Mouawad. C’est une pièce que, comme plusieurs, j’ai lue au cégep et qui m’a profondément marquée. C’est captivant, étourdissant, triste et brut.

Martine propose :  Je l’avoue, ce sera une relecture, mais que voulez-vous, c’était trop bon. Ce mois-ci, je relirai J’t’aime encore de Roxanne Bouchard. Ce texte m’a secouée, m’a émue et m’a fait du bien. Elle a su trouver les mots justes pour parler des relations amoureuses de plusieurs années. Ça donne envie d’aimer tout simplement, et ça, c’est beau.

Marion propose : La pièce de théâtre Les grandes chaleurs de Michel Marc Bouchard : « Une folle comédie de l’amour et du mensonge », c’est comme ça qu’on présente cette pièce qui met en scène Gisèle, une quinquagénaire, veuve depuis peu, qui tombe amoureuse d’un jeune ex-délinquant. Voulant cacher cette liaison, elle aura plutôt la visite d’un peu tout le monde, dont ses enfants, un voisin, sa sœur…

Laurence propose : La face cachée de la lune de Robert Lepage, car elle traine dans ma bibliothèque depuis trop longtemps et après avoir assisté à sa pièce de théâtre il y a quelques mois, je désire connaître davantage son œuvre.

Karina propose : Baby Blues de Carole Fréchette : J’aime lire des pièces, surtout aller en voir. J’avais envie de découvrir quelque chose de nouveau et je crois que c’est chose faite avec ce choix de lecture. Je ne connais pas cette pièce ni l’auteure. Si je l’ai choisi, c’est parce que son histoire me semblait intéressante. J’aime le concept de retrouver toutes ces femmes qui parlent de leur rôle dans la maternité. Bref, ça sera une découverte!

Marika G propose : La charge de l’orignal épormyable est une pièce de théâtre écrite en 1956 par Claude Gauvreau. Comme à son habitude, Gauvreau ne fait jamais les choses comme les autres. Cette œuvre nous plonge dans un tourbillon décadent de cruauté et de délire. Le personnage du poète maudit, figure emblématique chez l’auteur, est malmené par quatre analystes qui l’observent, le torturent psychologiquement autant que physiquement et le manipulent. Je vous mets au défi de lire cette pièce et d’en ressortir indemne.

Crédit photo de couverture : Stéphanie Pronovost (@chatouilleska)

Advertisements
This entry was posted in: Défis littéraires

par

Le fil rouge est un blogue littéraire créé par deux amies, Marjorie et Martine, toutes deux passionnées par la littérature et par les vertus thérapeutiques de celle-ci. Notre approche face aux bouquins est liée à la bibliothérapie, car nous pensons sincèrement que la lecture procure un bien-être et que les oeuvres littéraires peuvent nous aider à cheminer personnellement. Nous tenons aussi à partager notre amour pour les bouquins, l’écriture, la création et sur les impacts positifs de ceux-ci sur notre vie et notre bien-être. Notre mission première est de favoriser la découverte de livres et de partager l’amour de la lecture, car ceux-ci peuvent avoir des impacts sur nos vies et sur notre évolution personnelle. Que ce soit le dernier roman québécois qui fait parler de lui, le vieux classique, le livre de cuisine ou bien même le livre à saveur plus psycho-pop, chez Le fil rouge, on croit fermement aux effets thérapeutiques que peuvent apporter la lecture et la littérature. Voilà pourquoi les collaboratrices et les cofondatrices se feront un plaisir de vous faire découvrir des bouquins qui leur ont fait du bien, tout simplement.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s