Art et créativité
Comment 1

Un mot vaut mille images

Je n’ai pas encore de titre, de profession, de corps de métier, bref de carrière officielle, mais une chose est sûre : dans toutes les sphères de ma vie, j’ai besoin d’utiliser ma créativité. Mais parfois, sous la pression, elle tombe en panne. C’est alors que je me tourne vers les mots pour me guider.

J’ai réalisé seulement récemment que les mots, les miens ou ceux des autres, étaient ma bouée de sauvetage lorsque les idées se perdent dans le brouillard. Pourtant, ce n’est pas d’hier que j’ai ce réflexe. Au cégep, le thème donné pour notre travail de fin d’études ne m’inspirait pas du tout, alors j’ai simplement sorti des expressions et des phrases en lien et j’ai décidé de les illustrer.

Curieuse de cette découverte, je me suis demandé en quoi les mots m’étaient rassurants. Je crée principalement des images : je suis photographe et designer textile. Les images des autres m’inspirent donc beaucoup. Mais je suis aussi amatrice de littérature (sinon je n’écrirais pas sur ce blogue!), de musique, de danse et de théâtre. Je crois que j’ai besoin d’inclure toutes ces formes d’expressions créatives dans ma vie, professionnelle comme personnelle.

Motif : Roxanne Kègle Demers

Motif : Roxanne Kègle Demers

Lorsqu’un projet ou un thème donné, dans le cadre d’un cours par exemple, me laisse de glace ou, au contraire, me semble trop vaste pour être exploré en une seule image, je dresse la liste des mots qui me font penser à ce thème. Le champ lexical, des mots-clés, des descriptions, des atmosphères ou des émotions, tout y passe. Puis j’en retire les mots qui me font le plus vibrer. Ces mots deviennent mon nouveau thème, imposé par moi.

Je crois que cela me vient du fait que j’aime transmettre une émotion, plutôt que d’obliger celui qui regarde à voir la même chose que moi. Sauf que dessiner des vecteurs de sensations, ce n’est pas une tâche facile. C’est là que les mots m’aident à trouver le chemin à exploiter.

Je suis également amoureuse de la langue française, dans toute sa complexité et dans les façons de la parler. Je ne crois pas qu’on puisse « mal parler », c’est simplement qu’on s’enfarge parfois dans les mots du tapis. J’aime écouter des chansons avec des paroles fortes, des paroles qui dressent le poil sur les bras et qui chatouillent la gorge. Nous avons la chance d’avoir plusieurs poètes contemporains accessibles à tous, par le biais de leur musique.

En devenant consciente de ce besoin dans ma démarche créative, j’ai ainsi facilité mon accès à un produit final qui me satisfait. Avant cela, je passais tellement de temps à démarrer ma recherche d’idées que je n’avais plus le temps de développer jusqu’à la fin. Les mots me donnent la petite poussée dont j’ai besoin pour commencer la course à pleine vitesse.

Je crois avoir appris beaucoup sur moi-même en réfléchissant à cette facette de ma créativité : la psychologie et l’art ne sont pas totalement dissociables. N’hésitez pas à partager, dans les commentaires, comment les mots et l’art vous aident à cheminer lorsque vous faites face à une réflexion qui semble sans issues.


cliquez-ici-pour-visiter-notre-boutique-en-ligne

Advertisements

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s