Littérature étrangère
Comment 1

Découverte : Yumi Sukugawa

C’est sur Pinterest que j’ai découvert Yumi Sakugawa, grâce à son petit dessin de poumons « sometimes it’s ok if the only thing you did today was breathe ». Je suis tout de suite tombée en amour avec le message qu’elle veut faire passer et le médium par lequel elle s’exprime.

9ffc7fa426dcfcd39390158c6d963dc0

Je me suis donc procuré deux de ses trois livres (sans compter les zines) en espérant y retrouver tout le confort et l’originalité de ce qui m’avait charmée sur le web.

Your illustrated guide to becoming one with the universe

14699494_10209002185585823_2030776485_oCe livre, entièrement illustré en noir et blanc, nous guide de manière un peu métaphysique à travers la vie et les façons de connecter avec l’univers, ou de manière un peu moins spirituelle, avec soi.

À travers douze « lessons », l’auteure propose des façons de mieux gérer son stress, ses maux quotidiens et les démons qui prennent trop de place dans nos têtes. Tout ça en parlant de l’univers, de connexion et d’unicité. Ça vous semble un peu trop spirituel? Ce serait une erreur de s’arrêter à cela en feuilletant ce livre. Oui la prémisse n’est pas des plus pragmatique, mais les conseils et idées qui y sont véhiculés n’en sont pas moins terre à terre pour autant.

Pour reprendre les mots de la quatrième de couverture, Your illustrated guide to becoming one with the universe est à la fois un chemin dessiné — à la main — pour atteindre la paix intérieure et un voyage visuel à la découverte de soi.

C’est le type d’ouvrage auquel on revient, mille et une fois. Pour les images, les mots et tout ce qui se trouve entre les deux.

Yumi Sakugawa met en mots et en images le besoin de se connaître, de se reconnaître et de connecter avec soi, avec les autres, avec l’univers et tout ce qui nous entoure. Elle met l’accent sur l’importance d’être soi, d’explorer son monde intérieur et d’accepter tout ce qui s’y trouve.

Oui, on pourrait classer ce livre dans la section « self help », mais c’est tellement plus que ça. Visuellement, c’est magnifique. Les détails, les thèmes et l’univers proposés par l’auteure et illustratrice sont ce qui donne toute la beauté à l’œuvre. Les mots pourraient être trouvés ailleurs sans avoir le même effet, c’est l’amalgame entre les deux qui crée l’explosion de beau et de bien qu’est Your illustrated guide to becoming one with the universe.

14689059_10209002185905831_539465789_o

14672700_10209002185665825_614646036_o

There is no right way to meditate and other lessons

14689323_10209002185545822_870884505_o

Ce petit livre, axé sur la méditation, est à la fois différent et semblable à son prédécesseur. Côté forme, il est plus petit, un format poche parfait pour le balader dans son sac. Contrairement à Your illustrated guide to becoming one with the universe, on se retrouve face à une explosion de couleurs. Elles fusent de partout et apportent une ambiance différente à l’oeuvre.

Dans There is no right way to meditate and other lessons, Yumi Sakugawa reprend quelques-unes des lessons de son précédent livre et les applique de manière plus concise à l’art de la méditation. On y retrouve conseils et trucs pour méditer, partout, de différentes façons. Nous avons une fois de plus affaire à un petit bijou, contemplatif, même s’il ressasse un peu les mêmes enseignements que Your illustrated guide to becoming one with the universe. N’en reste pas moins que c’est un magnifique petit ouvrage qui ouvre les portes au monde de la méditation de façon unique.

14625644_10209002184865805_1611177017_o

14646821_10209002185345817_1393050436_o

14689947_10209002185065810_761602840_o

En somme, ces deux livres sont, à mon avis, de petites trouvailles contemplatives et propices à l’introspection auxquelles il vaut la peine de s’attarder, ne serait-ce que pour la beauté des illustrations.

Découvrir Yumi Sakugawa fut une de mes belles découvertes de 2016. J’adore son art, son message et cette manière bien à elle de tout mélanger si brillamment.

Pour en savoir un peu plus sur Yumi, voyez cette entrevue réalisée par le magazine web Rookie.

Pour dénicher quelques bons livres sur la méditation, j’ai écrit un article sur le sujet il y a un petit moment de cela.

Fanie nous parle aussi de méditation dans cet article, parfait si vous cherchez à amorcer une pratique.


cliquez-ici-pour-visiter-notre-boutique-en-ligne

 

 

Advertisements
This entry was posted in: Littérature étrangère

par

Curieuse depuis toujours, Marjorie s’intéresse à un peu tout, avec un penchant marqué pour les mots, le féminisme, les phénomènes de culture populaire et les mystères de la vie. Elle est bachelière en littérature et cofondatrice du Fil rouge, à travers duquel elle tente de faire son petit bout de chemin, lire le plus possible et surtout, apprendre et connecter avec les autres. Naviguant tant bien que mal à travers la vingtaine, elle trouve ses assises dans la lecture et l’écriture, cherchant toujours à comprendre un peu mieux les contradictions qui rendent la vie intéressante. Elle croit que la littérature fait partie de ces choses qui peuvent changer une vie, la rendre un peu plus douce et mettre un baume là où il faut.

Un commentaire

  1. Ping : Les coups de coeurs littéraires 2016 des fileuses | Le fil rouge

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s