Réflexions littéraires
Comments 2

Les coups de coeurs littéraires 2016 des fileuses

Pour terminer l’année littéraire en beauté, nous avons demandé aux fileuses quels avaient été leurs coups de coeur en 2016. Tout genre confondu, peu importe l’année de publication, voici les livres qui ont fait du bien aux fileuses en 2016.

Les coups de coeur d’Ariane :
Des femmes savantes de Chloé Savoie-Bernard.
Le Prix de la Chose de Joseph Elfassi.
Hare Krishna de François Gilbert.
Déjà la horde de chair se tait d’Ariane Audet.
Hiroshimoi de Véronique Grenier.

Les coups de coeur de Fanie :
Le bleu des rives de Marie-Claude Lapalme.
Je suis là de Christine Eddie.
Villégiature d’Alice Michaud-Lapointe.
Ronde de nuit de Laurie Bédard.
Vous n’êtes probablement personne de Marie-Jeanne Bérard.
Au péril de la mer de Dominique Fortier.
Folie passagère de Vanessa Beaulieu.
Des femmes savantes de Chloé Savoie-Bernard.
Prague de Maude Veilleux.

Les coups de coeur d’Émilie:
Station Eleven d’Emily St. John Mandel.
Persepolis de Marjane Satrapi.
Milk and Honey de Rupi Kaur.

Le coup de coeur de Stéphanie:
Phobies des moments seuls de Samuel Cantin.
« Premièrement, je ne pensais jamais aimer le genre bande dessinée (j’ai trippé) et en plus, c’est si drôle. Ça fait vraiment rire. Les dialogues et les dessins sont hilarants. »

Le coup de coeur de Camille :
Les livres imagés de Jacques Goldstyn (L’Arbragan et Azadah )
« Même s’ils sont des livres pour enfants très courts, ça m’a tellement touchée et j’ai trouvé ça tellement beau !! Les dessins sont magnifiques et il y a une sensibilité qui plaira aussi aux adultes »

Les coups de coeur de Karine:
Le poids de la neige de Christian Guay-Poliquin
Homegoing de Yaa Gyasi;
Étre ici est une splendeur, vie de Paula M.
Becker de Marie Darrieussecq.

Les coups de coeur de Martine :
L’enfant mascara de Simon Boulerice
« Je n’ai pas pu faire autrement que de dévorer ce livre parce qu’il m’a habitée comme jamais. Je me suis liée d’une très forte sympathie pour le personnage principal Larry/Leticia. »
Okanagan de Sara Lazarroni :
« Les romans de Sara Lazzaroni, Patchouli, Veiller la braise, et maintenant Okanagan, viennent me toucher par leur façon de représenter l’entièreté d’une génération aux prises avec une recherche identitaire, un désir de vivre et paradoxalement, une mélancolie qui ne quitte pas.»
Chez soi de Mona Chollet
« Cet ouvrage deviendra un peu ma bible, j’en suis certaine. »
L’amie prodigieuse d’Elena Ferrante
Americanah de Chimamanda Ngozie Adichie
Mémoire de fille d’Annie Ernaux

Le coup de coeur d’ Anne-Marie:
Pourquoi l’amour fait mal d’Éva Illouz.
«C’est devenu ma bible pour comprendre nos attentes en amour et l’amour à l’époque moderne.»

Les coups de coeur de Caroline:
L’orangeraie de Larry Tremblay.
Six degrés de liberté de Nicolas Dickner.

Le coup de coeur de Laurence:
La femme qui fuit d’Anaïs Barbeau-Lavalette.

Les coups de coeur de Louba:
Déterrer les os de Fanie Demeule.
À l’abri des hommes et des choses de Stéphanie Boulay.

Le coup de coeur de Raphaëlle :
Dur à dire, je suis rendue très difficile et j’ai beaucoup plus écrit que lu cette année… mais si je devais en choisir un, je dirais « La Grande Mort de mononc’ Morbide », d’Éric Gauthier.

Les coups de coeur de Clara :
Frayer de Marie-Andrée Gill.
Le guide des pubs et bars du Saguenay de Mathieu Arsenault.
Tout peut changer de Naomi Klein.
La découverte (en retard, je sais) d’Annie Ernaux.

Le coup de coeur de Roxanne:
«Je dirais que mon coup de coeur de l’année a été Catherine Lepage. J’ai découvert « Fines tranches d’angoisse » grâce au vidéo où Alexandra en parlait et je le relis régulièrement parce que ses images et ses phrases réconfortent. J’ai bien sûr acheté zoothérapie, que j’ai trouvé magnifique et apaisant.»

Les coups de coeur d’Alexandra T:
La canicule des pauvres de Jean-Simon DesRochers.
La femme qui fuit d’Anaïs Barbeau-Lavalette.
Nouvel Onglet de Guillaume Morrissette.

Les coups de coeur de Marjorie:
Lire Lolita à Téhéran d’Azar Nafisi.
La femme qui fuit d’Anaïs Barbeau-Lavalette.
Milk and Honey de Rupi Kaur.
Une fille louche de Sylvianne Blanchette.
Your illustrated guide to becoming one with the universe de Yumi Sakugawa.

Les coups de coeur d’Amélie :
Corps conducteurs de Sean Micheals.
L’année la plus longue de Daniel Grenier.
Dear Life d’Alice Munro.
Voices from Chernobyl: The Oral History of a Nuclear Disaster de Svetlana Alexievich.
Housekeeping de Marilynne Robinson

En bonus, des relectures que j’ai encore plus aimées la deuxième fois que la première :
Kuessipan deNaomi Fontaine.
Wide Sargasso Sea de Jean Rhys.
Chien de fusil d’Alexie Morin.

En bonus du bonus, dans la catégorie c’est pas parfait mais ça m’a vraiment fait quelque chose :
King Kong Théorie de Virginie Despentes.

Les coups de coeur de Marie-Charlotte
Adulte :
Autour d’elle
The girls
Les petites choses

Jeunesse :
Si j’étais ministre de la culture
L’enfant mascara
Racines

Les coups de coeur d’Alexandra G
Fines tranches d’angoisse de Catherine Lepage
Hiroshimoi de Véronique Grenier
Les petites choses d’Ana Roy
Déterrer les os de Fanie Demeule
Bluetiful de Daphé B. 

Et vous, quels sont vos coups de coeur littéraire de 2016 ?

cliquez-ici-pour-visiter-notre-boutique-en-ligne

Advertisements
This entry was posted in: Réflexions littéraires

par

Le fil rouge est un blogue littéraire créé par deux amies, Marjorie et Martine, toutes deux passionnées par la littérature et par les vertus thérapeutiques de celle-ci. Notre approche face aux bouquins est liée à la bibliothérapie, car nous pensons sincèrement que la lecture procure un bien-être et que les oeuvres littéraires peuvent nous aider à cheminer personnellement. Nous tenons aussi à partager notre amour pour les bouquins, l’écriture, la création et sur les impacts positifs de ceux-ci sur notre vie et notre bien-être. Notre mission première est de favoriser la découverte de livres et de partager l’amour de la lecture, car ceux-ci peuvent avoir des impacts sur nos vies et sur notre évolution personnelle. Que ce soit le dernier roman québécois qui fait parler de lui, le vieux classique, le livre de cuisine ou bien même le livre à saveur plus psycho-pop, chez Le fil rouge, on croit fermement aux effets thérapeutiques que peuvent apporter la lecture et la littérature. Voilà pourquoi les collaboratrices et les cofondatrices se feront un plaisir de vous faire découvrir des bouquins qui leur ont fait du bien, tout simplement.

2 Comments

  1. Ping : Nos suggestions de livres pour la rentrée littéraire du mois de septembre du défi #jelisunlivrequébécoisparmois | Le fil rouge

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s