Bande dessinée et roman graphique
Comment 1

Le problème avec les femmes

féminisme, féministe, femmes, jacky flemming, Littérature étrangère, mansplaining, problème, roman graphique, le fil rouge, le fil rouge lit, bibliothérapie, littérature, lecture, livres, les livres qui font du bien,le problème avec les femmes, dargaud, littérature anglaise

Je suis tombée par hasard sur ce roman graphique alors que j’errais dans la section bd adulte de ma librairie de quartier. Le titre m’a d’abord intriguée, puis je l’ai feuilleté rapidement et j’ai décidé de me le procurer. Je n’ai pas été déçue de cette décision, puisque je l’ai lu deux fois de suite.

 féminisme, féministe, femmes, jacky flemming, Littérature étrangère, mansplaining, problème, roman graphique, le fil rouge, le fil rouge lit, bibliothérapie, littérature, lecture, livres, les livres qui font du bien,le problème avec les femmes, dargaud, littérature anglaise

Le problème avec les femmes de Jacky Flemming nous explique pourquoi les femmes ne se retrouvent pas dans nos livres d’histoire et pourquoi aucune femme ne s’est démarquée à travers les siècles. Plusieurs éléments sont en cause : leur tête est trop petite, elles vivent dans une bulle domestique, leur chevelure les empêche d’entendre et elles sont trop émotives pour comprendre les mathématiques, entre autres choses. Vous l’aurez compris, la totalité de cette histoire est basée sur l’ironie et le sarcasme.

En utilisant un ton qui se rapproche du mansplaining, Flemming nous explique pourquoi les femmes, arrivées dans le monde bien après les hommes, n’ont pas les capacités physiques et mentales d’exercer les métiers masculins. Elle y insère même de fausses citations de vrais génies tels que Darwin et Einstein qui auraient analysé le cerveau féminin, beaucoup plus petit et vide que le leur.

 féminisme, féministe, femmes, jacky flemming, Littérature étrangère, mansplaining, problème, roman graphique, le fil rouge, le fil rouge lit, bibliothérapie, littérature, lecture, livres, les livres qui font du bien,le problème avec les femmes, dargaud, littérature anglaise

Le seul petit bémol, selon moi, se trouve au niveau de la traduction. D’abord écrite en anglais, la version française, bien que très juste la plupart du temps, est parfois surprenante de par ses choix de mots. L’ensemble du récit présente bien ce but d’infantiliser la lectrice (d’où l’effet de mansplaining), puis tout à coup se glisse des mots scientifiques qui brisent l’ambiance, des mots que j’avais moi-même du mal à déchiffrer, peut-être parce que je suis une femme, mais peut-être aussi parce qu’ils ne sont pas accessibles à un large lectorat. Après avoir fouillé Instagram de son hashtag #thetroublewithwomen (titre original), j’ai réalisé que le niveau de langage utilisé m’aurait tout à fait été accessible, même si l’anglais est ma deuxième langue. (J’ai encore peur de me lancer dans une lecture complexe en anglais, mais ça, c’est une autre histoire!)

Si ce genre de roman graphique féministe vous intéresse, il faut absolument ajouter ce livre-ci à votre Pile à lire, juste à côté de Culottées, dont le deuxième tome a été publié en janvier dernier!

Avez-vous d’autres suggestions de roman graphique à caractère féministe?

Advertisements

Un commentaire

  1. J’ai adoré ce bouquin, il a tourné un peu partout autour de moi. L’éducation par le rire c’est quand même hyper agréable !

    J’aime

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s