Littérature étrangère
Laisser un commentaire

L’amour contre tous

Eva et Ruda sont deux jeunes amoureux. Ils s’aiment passionnément et leurs parents acceptent leur amour malgré leur différence d’âge. Le seul problème est qu’ils sont amoureux à une période de l’histoire où on ne peut célébrer leur amour à sa juste valeur. Cet amour sera cependant leur plus grande force dans les épreuves qu’ils devront vivre.

Eva et Ruda n’est pas un roman, mais plutôt un journal à quatre mains. Alors qu’originalement le livre est écrit en deux parties, pour sa première traduction française les éditeurs ont trouvé pertinent de changer de personnes entre chaque chapitre, ce qui me permettait de suivre leur parcours au même rythme. La première traduction française a été faite par une maison d’édition québécoise, car après la guerre Eva et Ruda sont venus habiter et terminer leurs jours à Montréal!

Plus qu’une histoire d’amour

Eva et Ruda se sont aimés lors de la Seconde Guerre mondiale, en fait juste avant qu’elle éclate. Je ne peux toujours pas l’expliquer, mais je reste captivée par les histoires qui se déroulent lors de cette période. Ce que je trouvais pertinent dans cette nouvelle histoire qui raconte l’horreur qu’ont vécue beaucoup de gens, c’est la présence constante de leur amour. Vous savez, l’amour avec le grand A. Et c’est justement ce que je recherchais lors de cette lecture. Je ne voulais pas seulement retrouver l’histoire de deux survivants, j’avais besoin de savoir que l’amour est plus fort que tout.

Deux personnalités qui se complètent

Ruda est un homme intelligent et il a su tout faire pour essayer de rester près de sa Eva. Au départ, les Allemands ne voulaient pas séparer les familles (l’avenir fera en sorte que le contraire arrivera). C’est grâce à un mensonge qui les amena au mariage pendant la guerre qu’Eva, Ruda et leurs parents ont pu vivre les premières années de la guerre dans le même camp de concentration (hommes et femmes séparés).

Tous les deux réussissent à se trouver un « emploi » qui était déjà dans leur champ d’études. Ils réussissent même à faire en sorte que leurs parents soient en sécurité.

Eva se fait une amie dans le camp des femmes, tandis que Ruda sera aimé et respecté. Il aura même droit à quelques privilèges. Ces permissions leur permettront, à Eva et à lui, d’avoir des moments intimes. L’Histoire est ainsi faite, ils seront alors séparés de leur famille et bientôt l’un de l’autre. Chacun de leur côté, ils devront vivre leurs tourments seuls. Tous les deux débrouillards, ils trouvent le moyen de rester en contact et leur amour fait en sorte qu’ils savent que leur moitié est encore en vie.

Dans ce livre, j’ai eu droit à une écriture vraie, sans détour. Eva et Ruda nous racontent leur histoire. Heureusement leur amour se fait toujours sentir, ce qui rend la lecture moins lourde. Je conseille fortement cette lecture pour tous ceux et celles qui aiment en apprendre plus sur la Seconde Guerre mondiale.

Et vous, lisez-vous parfois des romans historiques?

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s