Poésie et théâtre
Comments 2

3 livres pour s’initier à la poésie… différemment!

royaume scotch tape, livre du constant désir, la sueur des airs climatisés, leonard cohen, simon boulerice, poésie, poésie québécoise, poésie contemporaine, chloé-savoie bernard, livre, littérature, lecture, les livres qui font du bien, le fil rouge lit, bibliothérapie, #lefilrougelit

Ces derniers temps, plusieurs de mes ami.e.s m’ont demandé conseil pour commencer à approfondir leurs connaissances en matière de poésie. Souvent, mes proches n’avaient que tâtonné ce style de littérature bien particulier lors de lectures imposées au secondaire ou au cégep, et trouvaient que ce qu’ils avaient déjà lu était… comment dire? Poussiéreux?

Dès mon adolescence, j’étais fascinée par les poètes maudits (et pas seulement à cause du film Rimbaud Verlaine, mettant en vedette Leonardo DiCaprio dans le rôle du poète Arthur Rimbaud). Ce n’est que bien plus tard que j’ai découvert la poésie plus moderne et que j’ai débuté une genre de boulimie littéraire particulière. Si ma passion peut servir de déclencheur pour d’autres lecteurs.trices, AINSI SOIT-IL!

Voici donc quelques réticences que j’ai entendues de nombreuses fois, et, pour chacune d’entre elles, je vous propose une oeuvre qui vous fera, je l’espère, changer d’avis!

«J’ai de la difficulté à m’identifier aux thèmes abordés.»
Il est vrai que plusieurs poètes des siècles précédents avaient des thématiques pour le moins bucoliques et romantiques qui peuvent nous paraître assez lointaines, maintenant. Au Québec, nous avons la chance d’avoir de nombreux auteurs.trices émergent.es dont le talent est indubitable!

poésie, poésie québécoise, poésie contemporaine, chloé-savoie bernard, livre, littérature, lecture, les livres qui font du bien, le fil rouge lit, bibliothérapie, #lefilrougelit

Si vous avez envie d’être ému aux larmes, je vous conseille fortement « Royaume Scotch-Tape », de Chloé Savoie-Bernard. La narratrice parle pour toutes les femmes, qu’elles soient filles, grands-mères, fantômes, fées ou sorcières. À travers elle, on peut déceler toute la beauté et toute l’horreur d’être née femme.

«[…]poupée de cire poupée de son
tu t’es laissée séduire pour un oui ou pour un non
par le chant des sirènes sublimes
nous sommes forcément sublimes
nous avons l’assassinat cosmétique[…]»

«Je trouve ça déprimant, la poésie.»
Je vous l’accorde, ce n’est pas toujours «jo-jo» de lire de la poésie, et même si, personnellement, j’adore lire pour être prise par les sentiments, parfois, ça fait du bien de lire quelque chose de plus léger et de moins dramatique.

poésie, poésie québécoise, poésie contemporaine, simon boulerice, la sueur des airs climatisés, livre, littérature, lecture, les livres qui font du bien, le fil rouge lit, bibliothérapie, #lefilrougelit
La réputation de Simon Boulerice n’est plus à faire ; ce prolifique jeune auteur a publié une quarantaine de livres en dix ans. Son recueil « La Sueur des Airs Climatisés », quoique pas tout à fait positif tout du long, vous tirera certainement quelques sourires et quelques rires et vous fera voir la poésie en prose d’un tout autre oeil, c’est certain!

« Je veux courir vers la furie de mon enfance
avec toi dans les jambes
et de l’automne dans le vent 
»

«J’aimerais ça, tomber sur un livre qui me fasse adorer la poésie comme, admettons, Harry Potter m’a fait aimer les romans fantastiques quand j’étais jeune! Je cherche un coup de coeur absolu!»

Encore là, tout est relatif, bien certainement, et la vie serait beaucoup plus ennuyeuse si nous ressentions tous un amour vif pour les mêmes projets artistiques. Je peux par contre vous dire que, pour moi, l’amour de la poésie est arrivé par la musique. Du plus loin que je puisse me souvenir, j’ai toujours écouté attentivement les paroles des chansons que j’écoutais. Lorsque je me procurais un album, je l’écoutais du début à la fin en lisant les mots dans le feuillet.

poésie, poésie québécoise, poésie contemporaine, leonard cohen, livre du constant désir, livre, littérature, lecture, les livres qui font du bien, le fil rouge lit, bibliothérapie, #lefilrougelit
C’est par mes parents que j’ai connu feu Leonard Cohen et ses chansons bouleversantes empreintes de lumière comme de ténèbres. Un peu plus tard, j’ai lu son magnifique « Livre du constant désir » et ses mots ne cessent de résonner en moi depuis, aussi cliché que cela puisse paraître.

«J’ai poursuivi le Corps
Il m’a pourchassé aussi
Mon constant désir est un lieu
Mon mourir une voile»

 

Lisez-vous de la poésie?
Si oui, quel recueil vous a marqué?
Sinon , pourquoi n’en lisez-vous pas?

EnregistrerEnregistrer

Advertisements

2 Comments

  1. La demoiselle chocolat says

    Magnified, sanctified, Be the holy name
    Feel the fire, crucified, In the human frame
    A million candles burning, For the help that never came
    You want it darker
    Leonard Cohen j’adore ❤ Merci pour ces petites découvertes et de redécouvertes

    Aimé par 1 personne

  2. Ping : 3 livres pour s’initier à la poésie… différemment! | Les idées filent et se défilent

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s