Bande dessinée et roman graphique
Comments 2

Le dernier mot : un magnifique et touchant roman graphique

Le fil rouge, le fil rouge lit, bibliothérapie, littérature, lecture, livres, les livres qui font du bien, Le dernier mot, Caroline Roy-Element, Mathilde Cinq-Mars, Mécanique Générale, Analphabétisme, Bande dessinée et roman graphique,

L’analphabétisme n’est pas un sujet facile à aborder. Pourtant, Caroline Roy-Element en a fait la toile de fond de ce brillant roman graphique qu’est Le dernier mot. Illustré avec grande finesse par Mathilde Cinq-Mars, cet ouvrage a attiré mon attention dès les premières pages. J’aimais déjà beaucoup les réalisations de Mathilde, mais je ne connaissais pas les mots de Caroline. Et on remarque bien vite, en tournant les pages, que les deux femmes ont collaboré en parfaite symbiose, leur travail respectif s’imbriquant l’un dans l’autre de manière tout à fait naturelle. Certains messages sont transmis par les mots alors que d’autres sont communiqués par les illustrations.

25855563_10155239120889067_355653116_o

Un sujet tabou

Le propos n’est pas banal : un lettreur retraité annonce à sa progéniture lors de son 82e anniversaire de naissance qu’il ne sait ni lire ni écrire. Tout un choc pour cette famille, tenue dans l’ignorance depuis tant d’années. À travers les yeux d’un des petits-enfants, une jeune femme dans le début vingtaine, on assiste aux réactions des enfants du vieil homme analphabète, de l’avocate au professeur de français, en passant par le journaliste. Comment ces gens si bien éduqués et lettrés ont-ils pu se laisser berner durant tant d’années? Comment le quadragénaire a-t-il pu être lettreur pendant 50 ans à la Iron Ore Compagny? N’avait-il pas tous les soirs le nez dans son journal? Et ces cartes de Noël avec du texte imprimé qu’il offrait chaque année, en connaissait-il la teneur?

Remises en question

J’ai été très touchée par cette histoire, allant moi-même jusqu’à me questionner sur ma propre vie. Des secrets comme celui-là, il doit bien en exister dans toutes les familles. Comment fait-on pour reprendre le dessus après une telle révélation? Alors qu’on croit connaître ses proches, ça doit devenir difficile de garder le même regard sur les autres. Impossible d’arrêter le hamster une fois qu’il s’est activé. Je me sentais percutée par les mots, autant les écrits que les dessinés. Car tout au long de l’histoire, les mots prennent une place importante. La grand-mère qui passe le balai et qui ramasse, en fait, des mots dactylographiés comme « libéré », la tempête de neige qui s’avère être une tempête de phrases, etc. J’ai vraiment eu l’impression de vivre les réflexions de la jeune narratrice, au fur et à mesure qu’elle les décrivait. Jusqu’à ressentir de l’apaisement. Non pas d’avoir tout compris, mais de savoir que la vie se révèle parfois différente de ce qu’on croyait, mais qu’elle n’en est pas moins belle et fascinante.

25829879_10155239120874067_1074594250_o

Je lève mon chapeau à Mathilde Cinq-Mars pour toute la sensibilité qu’elle a su insuffler à ce récit par d’incroyables illustrations, parfois d’un réalisme désarmant, parfois d’un symbolisme saisissant. Quant à Caroline Roy-Element, ses mots m’ont bouleversée et ont changé ma perception des autres et des motivations que chacun peut avoir.

J’ai adoré la finale qui disait tout : des mots effacés qu’on devine sans même être capable de les lire.

Et vous, quels récits vous ont touchés profondément?

EnregistrerEnregistrer

Advertisements

2 Comments

  1. Ping : Le dernier mot : un magnifique et touchant roman graphique « Le Bien-Etre au bout des Doigts

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s