Essais
Laisser un commentaire

The year of less: le récit d’une année sans achats et bien plus

The year of less avait capté mon attention à plusieurs reprises, lors de mes trop longs moments passés à magasiner des livres sur Internet. C’est évidement un peu ironique de dépenser pour un livre dont le sujet principal tourne autour d’une année sans dépenses. Pourtant, je l’ai justement acheté pour m’inspirer à faire ce type de défi, je l’ai lu en l’espace de 48h et je ne regrette rien!

Beaucoup plus qu’un guide pratique pour diminuer ses dépenses et réfléchir à sa consommation de biens matériels, The year of less est le récit d’une année dans la vie de  l’autrice Cait Flanders et de sa quête vers un mode de vie qui lui convient mieux.

Du personnel à l’universel

Dans The year of less, Cait Flanders écrit sur son rapport à l’alcool et à la nourriture, sur la  sobriété, sur le divorce de ses parents, sur sa carrière et nous invite à entrer dans son intimité, à partager ses démons et ses états d’âmes. C’est très personnel et c’est, à mon avis, la meilleure manière de comprendre les motivations derrière son défi et de s’y retrouver.

En plus de nous expliquer, mois par mois, comment elle réussit son défi de ne rien – ou presque – acheter, elle nous fait aussi réaliser l’impact que ce type de défi peut avoir sur nos vies, que ce soit dans le concret, le quotidien ou bien même sur notre propre système de valeurs et nos priorités.

On la voit évoluer, mois après mois, changer ses habitudes, se retrouver et se découvrir à la fois. C’est ce qui, à mon avis, est le plus inspirant. Elle ne fait pas que nous parler du fait de ne pas dépenser, mais on y voit tout de même les changements positifs que cela entraîne dans sa vie. C’est là la plus belle motivation à se lancer dans un défi semblable.

Concret et pratique

Pour ceux et celles qui cherchent à en apprendre davantage sur le côté pratico-pratique d’un tel défi, vous ne serez pas en reste. Dans l’introduction, l’autrice met en place sa liste d’objets qu’elle peut acheter, ce qu’elle n’a pas le droit d’acheter et la liste des achats pré-approuvés. Le but ici n’est pas de ne plus RIEN acheter de l’année, mais de ne plus faire d’achats inutiles, compulsifs, émotifs, etc. Il est véritablement question de repenser toute sa consommation et les ficelles qui se trouvent derrière.

À la fin du livre, on retrouve aussi un petit guide qui nous aide à traverser les différentes étapes que comportent un tel changement. Elle y parle de minimalisme et de l’importance de faire l’inventaire de ses objets – pour mieux savoir où va notre argent- de créer sa propre liste de non essentiels à ne pas acheter, de créer un compte épargne, etc. C’est un peu comme un résumé de tout ce qu’on retrouve dans le livre, mais de manière condensée.

Que vous ayez envie de vous embarquer dans un tel défi, que vous souhaitiez simplement découvrir un autre mode de vie ou bien que vous cherchiez à repenser votre rapport à la consommation, The year of less est une lecture que je vous conseille. C’est inspirant, motivant et vrai.

Et vous, aimeriez-vous faire un défi de ce genre ? 

 

Advertisements
This entry was posted in: Essais

par

Curieuse depuis toujours, Marjorie s’intéresse à un peu tout, avec un penchant marqué pour les mots, le féminisme, les phénomènes de culture populaire et les mystères de la vie. Elle est bachelière en littérature et cofondatrice du Fil rouge, à travers duquel elle tente de faire son petit bout de chemin, lire le plus possible et surtout, apprendre et connecter avec les autres. Naviguant tant bien que mal à travers la vingtaine, elle trouve ses assises dans la lecture et l’écriture, cherchant toujours à comprendre un peu mieux les contradictions qui rendent la vie intéressante. Elle croit que la littérature fait partie de ces choses qui peuvent changer une vie, la rendre un peu plus douce et mettre un baume là où il faut.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s