Essais
Laisser un commentaire

Plus de bonheur, moins du reste : rendre sa vie plus douce grâce au minimalisme sacré

le fil rouge, le fil rouge lit, bibliothérapie, littérature, lecture, livres, livres qui font du bien, plus de bonheur moins du reste, éditions goélette, minimalisme, minimalisme sacré, simplifier sa vie, bonheur, essai

« Le minimalisme sacré veut vous aider à mieux vivre, à être plus heureux, à amener plus de ce qui est sacré à vos yeux dans votre vie. »  p.7

Voilà une belle façon de résumer ce qu’est le minimalisme sacré, terme qui peut rendre certaines personnes confuses ou les mettre sur leurs gardes, alors qu’il n’a rien de bien compliqué. Il s’agit simplement de mettre au centre de notre vie ce qui a de l’importance à nos yeux et d’en faire une célébration. Et cette démarche commence par une réflexion. C’est ce dont nous parle Josée-Anne Sarazin-Côté, l’autrice du livre Plus de bonheur, moins du reste.  

Réfléchir pour mieux choisir

Josée-Anne (pour ceux et celles qui ne la connaissent pas, suivez le lien ici vers son site web et ici pour son compte Instagram) avait tout pour être heureuse (maison, travail, amoureux) et, pourtant, elle ne l’était pas. Alors grande consommatrice et workaholique, elle rapporte dans cet ouvrage la réflexion qu’elle a entamée pour découvrir ce qui l’empêchait d’atteindre le bonheur. Josée-Anne propose un guide pour découvrir ce qui fait obstacle à notre bonheur. On se pose les mêmes questions qu’elle, on avance au même rythme, ce qui est réconfortant puisqu’on sait qu’elle est passée par là elle aussi. Elle nous invite à répondre à des questions bien précises et directes comme : Quelles activités me remplissent de joie? Qui sont les personnes les plus importantes pour moi? Quelle est ma relation avec l’argent? Est-ce que j’aime mon travail? Elle insiste sur l’importance de prendre le temps de bien réfléchir, de ne pas sauter d’étape. Le livre est séparé en 9 chapitres où l’autrice aborde, entre autres, les thèmes de la mode, du zéro déchet, du travail, des enfants. On y trouve les témoignages d’une dizaine de femmes (youtubeuses, entrepreneures, blogueuses) qui ont simplifié leur vie, selon le sujet du chapitre.

Le temps, centre de nos vies

L’élément-clé qui revient tout au long de la lecture est sans contredit le temps. Celui qu’on gaspille sur les réseaux sociaux, celui qu’on aimerait prendre pour voir nos proches plus souvent, celui qu’on investit sans compter au travail, celui qui vaut de l’or. S’il y a un message à retenir de cet ouvrage, c’est que le temps est plus précieux que tout et qu’il peut nous mener au bonheur si on l’utilise à bon escient. Moins de temps à magasiner des vêtements, à envier nos amis sur les réseaux sociaux ou à ne rien faire le soir parce qu’on est trop épuisé par le travail; plus de moments à consacrer à notre bien-être et notre bonheur. Bref, plus de temps pour soi!

Un livre rempli de bienveillance et de douceur

Ce que j’ai aimé par-dessus tout dans ce livre, c’est la bienveillance qui en émane. Faire une démarche pour simplifier sa vie, c’est bien beau, mais si on ne le fait pas pour soi, à quoi ça sert? C’est pourquoi Josée-Anne nous incite à le faire avec toute la douceur qu’on peut s’offrir. Le concept de bienveillance n’est arrivé que récemment dans ma vie. Avant, je me jugeais énormément, sans même m’en rendre compte. C’est tout un défi de prendre conscience de la perception qu’on a de nous-même. Et c’est encore plus difficile de la changer.

« Ce qui est dit dans notre tête a tellement d’influence sur notre vie, c’est probablement l’endroit le plus important à travailler. »  p. 177

Être bienveillant envers soi-même est le plus beau cadeau à s’offrir. Et grâce à son livre, Josée-Anne nous invite à nous choisir, à nous mettre au centre de notre vie, sans pression et à notre rythme. En lisant Plus de bonheur, moins du reste, vous allez découvrir non seulement un bel objet (les photos et les illustrations sont invitantes et magnifiques), mais aussi un outil concret pour simplifier votre vie, à l’extérieur comme à l’intérieur. Bref, ce livre fait du bien à l’âme et je crois qu’il a sa place dans nos bibliothèques personnelles.

Et vous, y a-t-il des ouvrages qui vous incitent à questionner vos choix de vie?

 

 

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s