Essais
Laisser un commentaire

Explorer la famille dans ses derniers retranchements

Le fil rouge; le fil rouge lit; bibliothérapie; lectures; littérature; livres; les livres qui font du bien; les retranchées, fanny britt; Atelier 10; maternité; famille; essai

Six ans après la publication de son essai Les tranchées, Fanny Britt poursuit ses réflexions entourant la maternité et la famille avec Les retranchées: échecs et ravissements de la famille, en milieu de course. Si le premier document de l’autrice m’avait laissée quelque peu indifférente, je dois avouer que son dernier pamphlet m’a plu davantage.

Le propos des Retranchées m’a paru plus politique et revendicateur que le précédent, tout en offrant un portrait plus imparfait et moins homogène de la famille. C’est une réflexion davantage critique que Fanny Britt nous offre ici sur les structures restrictives et oppressives qui se révèlent dans le modèle familial, et sur les moyens de s’en libérer pour faire de la famille une cellule où tous et toutes peuvent s’épanouir.

Refuser l’intrusion du néolibéralisme 

J’ai beaucoup apprécié la critique de l’autrice à l’égard de l’intrusion des impératifs néolibéraux dans la vie familiale. Selon elle, les modèles de la famille parfaite qui prolifèrent sur les médias sociaux et qui servent à vendre différents objets en les associant à des aspects intimes de la vie privée suivent les mêmes règles qu’une entreprise dont le principal objectif est de faire du profit. L’autrice dénonce cette «exploitation de l’intime à des fins commerciales» dans laquelle les femmes sont souvent instrumentalisées. Sans condamner les femmes qui s’adonnent à des pratiques de vente basées sur leur vie familiale et leur vie intime, elle souligne à quel point cette «mode» est pernicieuse.

Dans la même optique, Britt insiste sur l’importance de délaisser la mentalité productive dans un contexte familial et de savoir reconnaître ses limites personnelles:

«La famille telle qu’elle se présente actuellement me semble se prêter au jeu dangereux de la performance, dans tous les sens du terme (au sens économique et au sens spectaculaire). Comment en sortir? Une intimité repensée des liens filiaux peut-elle devenir une alliée de la décroissance? Je veux disséquer ici certains des effets pervers de la famille performante et tenter d’explorer d’autres moyens, plus complexes, volontairement fragiles, de se mettre en lien avec les autres.»  

Accepter l’imperfection

L’autrice aborde également l’imperfection à travers plusieurs chapitres de son essai. Elle parle, entre autres, du sentiment de ne pas être assez et de l’impression de ne jamais faire correctement ce qu’il faut faire – un sentiment dont toute femme connaît le poids, qu’elle ait ou non des enfants.

Paradoxalement, j’ai eu l’impression que l’autrice abordait davantage les modèles atypiques de maternité dans ce livre-ci que dans son précédent document. Par exemple, dans un chapitre des Retranchées, Fanny Britt se questionne à savoir si les mères biologiques sont les «hommes blancs» de la maternité et si les femmes sans enfants – ou les femmes dont l’expérience de la maternité n’est pas conventionnelle – ne sont pas laissées pour compte dans les manières dont est définie la maternité dans notre société. S’en suit un plaidoyer pour une reconnaissance de la pluralité des expériences de la maternité.

Fanny Britt s’en prend aussi à la vision du «père idéal», qui est aussi toxique que celle de la «mère idéale». Alors que les pères étaient plutôt absents dans Les tranchées, l’autrice se permet, dans son deuxième document, quelques réflexions sur la gent masculine, notamment sur les défis d’élever deux garçons en étant une mère féministe.

Bref, Fanny Britt nous livre ici un témoignage qui révèle la complexité des enjeux socio-économiques et des enjeux de pouvoir qui se camoufle dans le quotidien de la vie familiale. Il s’agit d’une lecture intéressante qui enrichit notre compréhension de la maternité et de la famille, tout en suscitant moult questionnements sur les manières de s’épanouir dans cette structure.

Et vous, quelles seraient vos suggestions d’essais portant sur la maternité et la famille?

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s