Auteur : Carolyne Ménard

Le fil rouge;Le fil rouge lit;Bibliothérapie;Littérature;Lectures;Livres;Les livres qui font du bien;Maternité la face cachée du sexisme;Marilyse Hamelin;Leméac;Essais;Essais québécois;Égalité;Maternité;Sexisme;Parentalité;Féminisme

Maternité, la face cachée du sexisme : libérer les femmes du fardeau exclusif de la parentalité

« Être maman est le plus beau métier du monde ». Gageons que cette phrase populaire est parvenue à vos oreilles bien plus souvent que son pendant masculin « Être papa est le beau métier du monde ». Or, pourquoi en est-il ainsi? Pourquoi les femmes se retrouvent-elles encore aujourd’hui intrinsèquement liées à la parentalité et aux contraintes relevant de la responsabilité des enfants dans un couple? C’est ce qu’analyse la journaliste, chroniqueuse et bloggeuse féministe Marilyse Hamelin dans son essai Maternité, la face cachée du sexisme : plaidoyer pour l’égalité parentale.

Advertisements
Le fil rouge; Le fil rouge lit; bibliothérapie; littérature; livres; lecture; les livres qui font du bien; réflexions littéraires; représentativité; parité

Rétrospective 2017 : analyser la représentativité de ses lectures personnelles

C’est connu, les débuts d’années sont propices aux remises en question et à l’évaluation de l’année qui vient de s’écouler. Que ce soit par la participation à un défi littéraire ou par l’adoption de résolutions axées sur les livres, les adeptes de la littérature en profitent pour planifier et rêver leurs lectures de la prochaine année.

Pour ma part, avant de mon plonger dans ma PAL de 2018, j’ai voulu me questionner sur mes soixante lectures de 2017, plus particulièrement sous l’angle de la représentativité des auteurs.trices lu.e.s et des genres littéraires explorés.

Katherine Raymond; Matricide; Éditions XYZ; Relation maternelle; les livres qui font du bien; littérature; littérature québécoise; Le fil rouge; le fil rouge lit; deuil; femmes; Bibliothérapie; lecture; premier roman; santé mentale; livres; maternité

Matricide de Katherine Raymond : la relation mère-fille au-delà du deuil

Les relations mère-fille représentent un sujet foisonnant dans la littérature, qu’on pense à Borderline de Marie-Sissi Labrèche, à Une femme d’Annie Ernaux, ou à des pièces de théâtre comme Tout comme elle de Louise Dupré.  Avec Matricide, Katherine Raymond s’inscrit dans la lignée de ces autrices qui ont abordé ce sujet avec brio.