All posts tagged: Lux éditeur

Aliénor, Aliénor d'Aquitaine, Chanson de geste, Desjardins, Gauthier sans Avoir, Le fil rouge, le fil rouge lit, littérature québécoise, Lux éditeur, Peuple, Richard Coeur de Lion, Richard Desjardins, Royaume, SHRÜ, bibliothérapie, littérature, lecture, livres, les livres qui font du bien,

Richard Desjardins, du gros plaisir à entendre et aussi à lire!

Ça allait de soi puisqu’une bonne plume c’est une bonne plume. N’empêche que malgré l’évidence grosse comme la Terre, je ne savais pas que Desjardins le grand, dit Richard Cœur de Lion par sa maman, s’était aussi fait éditer la plume littéraire. C’est par un heureux hasard que je suis tombée sur Aliénor, paru chez Lux Éditeur, un trop gros huit ans après sa sortie en librairie. Mieux vaut tard que jamais, comme on dit! Il est petit (118 pages), mais en a dedans. Gauthier sans Avoir aussi, le narrateur du livre. C’est un paysan qui, comme son nom l’indique, n’a pas grand avoir en effet. Il en a bavé comme tout le monde à cette époque, des années plus qu’hostiles, d’où l’expression être roi et maître a sûrement émergé. L’histoire se déroule il y a une pas pire mèche, soit le 31 mars 1204, alors que Gauthier sans Avoir se retrouve par une chance inespérée au chevet d’Aliénor, qui elle est sur son lit de mort. Il se paye enfin la traite de toute …

Tout doit changer, et vite

Naomi Klein est une tête d’affiche du mouvement altermondialiste et anti-globalisation. Auteure, activiste et cinéaste, elle travaille sans relâche. Devenue célèbre avec son essai No Logo, paru en 1999, qui porte sur les fabriques de vêtements qui exploitent les travailleurs dans des conditions terribles (Nike reste l’exemple le plus célèbre), Klein a fait paraître un autre essai-choc en 2014 : Tout peut changer  (titre original : This Changes Everything: Capitalism vs. the Climate). Traduit chez Lux éditeur par Nicolas Calvé et Geneviève Bélanger, le livre pose l’hypothèse que le modèle économique néo-libéral actuel est irréconciliable avec les efforts nécessaires pour freiner les méfaits des changements climatiques puisque le néo-libéralisme promeut l’hyperconsommation, tant des ressources naturelles que des produits créés par l’humain. Bref, notre système est en « guerre contre la vie sur Terre » (4e de couverture). Son argument est fort convaincant, ce qui le rend d’autant plus inquiétant. Journaliste de formation, Klein a travaillé pendant plusieurs années à la recherche pour cet essai. Le résultat est époustouflant. Avec des exemples provenant de tous les continents, Klein …

La répression politique au Québec : apprendre à y faire face

La Commission populaire sur la répression politique (CPRP) est un collectif militant autonome qui s’est donné comme mission de « documenter la répression politique exercée au Québec et de sensibiliser divers publics à la question ». Étouffer la dissidence : vingt-cinq ans de répression politique au Québec est un compte-rendu de leur projet. Le livre vient tout juste de paraître chez Lux. L’ouvrage commence par expliquer la démarche populaire de la CPRP, puis fait un (très) bref survol de la répression politique au Québec depuis le début des années 1990. Ensuite suivent les chapitres sur les différentes formes de répression politique : la répression policière, la répression privée sur les campus, la répression judiciaire, la répression par les discours publics et le profilage politique. Pourquoi parler d’un tel livre ici? C’est quand même pas mal loin de la littérature. Certes, mais est-ce loin des livres qui peuvent nous faire du bien? Pas pour moi. Laissez-moi vous raconter une tranche de vie pour mieux m’expliquer. En 2012, j’étais étudiante en cinéma au Cégep de l’Outaouais. Les …

« Walmart : Journal d’un associé » d’Hugo Meunier : Nouvelle lecture de juin du défi littéraire

Suite au vote survenu sur le groupe Facebook de l’événement En 2015, je lis un livre québécois par mois, nous allons lire « Walmart : Journal d’un associé » d’Hugo Meunier. C’est la première fois depuis le début de l’année que nous allons lire un essai québécois, plutôt qu’une oeuvre littéraire, vive la diversité! (J’espère vraiment que nous aurons la chance de lire une bande dessinée québécoise au cours de ce défi!) Alors voici la petite description de l’essai offert sur le site de Lux éditeur : « Katia, ma boss de La Presse, trouve que je prends mon nouveau travail trop à coeur, que j’en oublie même un peu pourquoi je suis devenu associé. Je ne pense presque plus à mon reportage. Je pense à mes palettes, mes livraisons, mes rotations, mon over et mon facing. Je pense Walmart. » Journaliste à La Presse, Hugo Meunier s’est infiltré pendant trois mois dans une succursale de Walmart, au nord de Montréal. Pendant sa vie d’« associé », il a tenu un journal dans lequel il …