Au-delà des livres
Comments 3

28 jours de minimalisme

Le minimalisme, c’est quoi? Comment? Ça mange quoi en hiver? Je me suis posé toutes ces questions quand j’ai commencé à m’intéresser à ce mode de vie.Je crois que la première fois que j’ai pris conscience du mouvement, ce devait être durant l’été, sur Pinterest. J’ai lu quelques trucs ici et là, j’ai trouvé l’idée intéressante et j’ai passé à autre chose. Le concept me revenait en tête par moments, mais je ne faisais pas l’effort de m’informer plus qu’il le faut. Durant le temps des fêtes, je suis tombée sur le blogue into mind (sur lequel j’ai trouvé ce défi) et là je n’ai pas pu passer à côté.

Le minimalisme est autant un état d’esprit qu’une façon de faire les choses. Un mode de vie minimaliste veut dire moins d’attachement aux choses, moins de dépenses inutiles, mais aussi le fait de prendre conscience de ses priorités, de ne  pas vouloir aller trop vite et tout faire à la fois, de cultiver un esprit plus sain… Bref, prendre son temps et bien utiliser celui que l’on a.

Wikipédia, lui, résume ça en quelques mots qui veulent tout dire «Le minimalisme est un mouvement qui s’apparente à la Simplicité volontaire»

Le site Web minimaliste.net offre deux définitions qui représentent  très bien l’essence du mouvement.

  • Le minimalisme peut se résumer à l’expression rendue célèbre par Mies van der Rohe, “less is more” : autrement dit,  simplifier sa vie pour mieux l’enrichir. Le minimaliste cherche à  réduire, voire à supprimer les distractions et tâches sans  importance, et à réorganiser sa vie autour de ce qui compte le plus à ses  yeux. Le but est d’avoir le contrôle sur sa vie: décider et agir.
  • Le minimaliste vise une meilleure qualité de vie, et donc, une existence plus  riche et plus heureuse : il cherche à être davantage avec les personnes  qu’il aime et qu’il apprécie, et à se consacrer entièrement à ce qu’il  aime faire. Être minimaliste, c’est aussi prendre le temps de vivre dans le moment  présent “ici et maintenant”.

Plus personnellement, le minimalisme est, pour moi, une façon d’avoir les priorités à la bonne place, de moins dépenser, d’être plus présente et de ne pas s’encombrer d’une multitudes de trucs inutiles. Laissez-moi vous dire que ce n’est pas aussi facile que ça peut en avoir l’air. Jusqu’à il y a environ 1 mois, je gardais toutes mes notes et recueils de textes du Cégep à l’université, c’est-à-dire six ans de papier accumulé. Je gardais aussi tout les magasines dont je trouvais la couverture intéressante… au cas où et ce, même si je n’y jetais jamais un second coup d’oeil, vous voyez le genre. Je n’irais pas jusqu’à dire que je suis du type hoarder mais je garde un peu tout, sans raison et j’attache à trop d’objets une valeur sentimentale .

Bon, finie la tranche de vie, voici le défi que j’ai décidé d’essayer durant tout le mois de février. Puisque février n’a que 28 jours et que le défi compte 30 points, j’ai choisi d’enlever le numéro 13 et le 23 . Le numéro 13 consiste à faire le ménage de ma garde-robe, ce que j’ai déjà fait deux fois durant la dernière année et le numéro 23 implique le fait de sortir pas maquillée, ce qui m’arrive plus souvent que le contraire.

71c8c9fa0341e2d96da426d180bd4ede

Pour le reste, voici une petite énumération – version française- de chacun des jours du défi pour ceux qui aimeraient s’y joindre.

  1. Ne pas aller en ligne de la journée
  2. Méditer pendant 15 minutes
  3. Faire le ménage de sa vie digitale (app inutile sur votre téléphone, votre « desktop » plein à craquer de photos et de documents)
  4. Ne pas se plaindre pendant une journée complète
  5. Identifier de 3 à 6 de vos priorités
  6. Suivre une routine matinale (si vous manquer d’inspiration vous pouvez toujours lire cet article que j’ai écrit sur le sujet)
  7. <<Dégraisser>>, organiser, réduire votre liste de livres à lire
  8. Apprendre à apprécier votre temps de solitude
  9. Faire le ménage de sa collection de produits de beauté
  10. Ne pas aller voir ni vos courriels, ni facebook, de l’avant-midi
  11. Évaluer l’importance de vos engagements
  12. Définir vos buts pour l’année 2015
  13. Faire le ménage de votre  garde-robe
  14. Essayer d’apprendre quelque chose de nouveau, suivre un cours…
  15. Examiner vos habitudes quotidiennes
  16. Ne rien acheter durant 24 heures
  17. Pratiquer l’art de ne faire qu’une chose à la fois
  18. Faire le ménage de son facebook
  19. Se promener en pratiquant l’art d’être conscient et présent
  20. Pas de télé (oui, oui netflix compte) pour la journée, lisez à la place
  21. Écrire dans un journal pour 20 minutes
  22. Se créer une routine du soir relaxante
  23. Sortir sans maquillage
  24. Pratiquer la gratitude
  25. Se garder une journée sans rien planifier
  26. Définir les éléments qui vous cause du stress
  27. Faire le ménage de votre tiroir à «cossins»
  28. Laisser partir, laisser tomber un but et/ou défi… parce que trop c’est comme pas assez des fois.
  29. Désactiver les notifications sur votre téléphone
  30. Évaluer les cinq dernier trucs que vous avez achetés

Bon, je vois déjà certains éléments qui me semblent plutôt simples  (8-15-18-20-21-22), alors que certains (1-4-10-17-26) me semblent un peu moins faciles et c’est là le plaisir de la chose. Un mélange d’éléments qui font déjà partie de votre quotidien et de pratiques qui vous confrontent plus à vos mauvaises habitudes.

Peut-être que tout cela vous semble bien simple et tant mieux si c’est le cas… ça ne vous fera alors pas peur de l’essayer, et qui sait, peut-être que certains points vous feront réfléchir.

Tout au long du mois de février, je vais prendre des notes sur chacun des petits défis et je vous reviens avec mes impressions au début du mois de mars.

 P.S : l’ordre dans laquelle vous faites le défi n’a pas vraiment d’importance pourvu que vous le fassiez tous les jours.

Advertisements
This entry was posted in: Au-delà des livres

par

Curieuse depuis toujours, Marjorie s’intéresse à un peu tout, avec un penchant marqué pour les mots, le féminisme, les phénomènes de culture populaire et les mystères de la vie. Elle est bachelière en littérature et cofondatrice du Fil rouge, à travers duquel elle tente de faire son petit bout de chemin, lire le plus possible et surtout, apprendre et connecter avec les autres. Naviguant tant bien que mal à travers la vingtaine, elle trouve ses assises dans la lecture et l’écriture, cherchant toujours à comprendre un peu mieux les contradictions qui rendent la vie intéressante. Elle croit que la littérature fait partie de ces choses qui peuvent changer une vie, la rendre un peu plus douce et mettre un baume là où il faut.

3 Comments

  1. Ping : Bilan semaine 1 : défi 28 jours de minimalisme |

  2. Ping : L’esprit minimaliste |

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s