Le monde du livre
Laisser un commentaire

La rentrée littéraire 2015: Les choix de Gabrielle

La rentrée littéraire: le moment où ma liste de livres à lire s’allonge sans fin… Pour mon plus grand plaisir! Voici quelques romans qui se retrouveront sur ma table de chevet dans les prochains mois.

ALTO-Turcotte-Tubereuse-COUV.inddLe parfum de la tubéreuse d’Élise Turcotte

J’ai découvert Élise Turcotte en lisant
Le bruit des choses vivantes pour un cours universitaire. La plume de Turcotte m’avait alors éblouie : je plongeais dans un univers de l’intime, à travers une écriture qui touche en plein cœur. Rien ne m’a déçue dans les romans qui ont suivi (notamment Pourquoi faire une maison avec ses morts et Guyana) et je n’en attends pas moins du dernier, Le parfum de la tubéreuse, paru le 25 août dernier. On devine l’atmosphère politique car, nous dit la quatrième de couverture, « à l’horizon le printemps rougit », mais je suis surtout interpellée par l’aspect de plaidoyer pour l’enseignement de la littérature qui se fait l’emblème de ce roman. Pour une future enseignante de littérature, il va sans dire que je vous en reparlerai sans doute bientôt!

Un amour impossible de Christine Angottéléchargement

Christine Angot, on l’attend comme on attend le (ou la, ici) pape. Enfin, moi, je l’attends comme ça! Je vous avais parlé ici de son roman Une semaine de vacances qui abordait la relation incestueuse d’un père avec sa fille. Angot ne quitte pas le terrain dans Un amour impossible, certes, mais elle aborde cette fois la place de la mère dans l’histoire. Il y sera question de l’amour de la fille pour sa mère, mais aussi de la rage qui l’habite face à ce modèle féminin qui refuse de porter plainte et de réclamer de pension alimentaire. À la lecture des premières pages, j’ai bien l’impression qu’Angot ne me décevra pas. À condition de s’abandonner dans un univers qui nous confronte à nos pires troubles…

9782267028782,0-2685318

Délivrances de Toni Morrison

Toni Morrison n’a plus besoin de présentation. Les magnifiques Beloved et Home ont sans contredit marqué l’imaginaire littéraire. Pour Délivrances, son nouveau roman paru le 20 août dernier, Morrison exploite à nouveau le thème qui lui est si cher, soit la mémoire du peuple afro-américain. Cette fois, l’auteure ancre son récit à l’époque contemporaine, à travers le personnage de Lula Ann, devenue Bride en se créant une nouvelle identité. Trop noire pour sa mère, elle fait sa vie en devenant quelqu’un d’autre. Sous la plume de Toni Morrison, cette histoire s’annonce d’une beauté et d’une qualité fascinante.

Je veux une maison faite de sorties de secours dirigé par Claudia Larochelle

Pour l’instant, nous en savons peu sur cet ouvrage collectif dirigé par Claudia Larochelle, simplement qu’il sera consacré à la figure emblématique de Nelly Arcan, de sa vie et de son œuvre. On y trouvera des réflexions de Danielle Laurin, Catherine Mavrikakis, Robin Aubert, Marie Brassard, Édouard H. Bond, Nancy Huston et Mélikah Abdelmounen. Ce paysage saura sans aucun doute rendre hommage à l’auteure phare de notre paysage littéraire québécois, partie trop vite. À suivre en octobre! En attendant, lisez entre autres l’avis de Martine sur Folle et Putain.

téléchargement (1)

La petite femelle de Philippe Jaenada

Pour être honnête, ce livre ne faisait pas partie de mes grandes attentes de la rentrée, ne connaissant pas du tout cet auteur. Or, en faisant des recherches sur les ouvrages incontournables de l’automne, j’ai croisé à plusieurs reprises ce titre, qui de prime abord ne m’intéressait pas du tout (pour une féministe, La petite femelle n’a pas grand écho…). Toutefois, c’est en lisant quelques résumés et critiques de l’ouvrage que je me suis rendue compte que c’est tout le contraire, en fait : Jaenada veut redonner à cette femme la place qui, selon lui, lui revient dans l’histoire française. Dans les années 1950, Pauline Debuisson a assassiné son amant de trois coups de fusil. Si elle a été démolie par les médias de l’époque, Jaenada la voit plutôt comme une jeune femme émancipatrice avant le temps, qui voulait revendiquer la place des femmes dans la société. On annonce ce livre comme une sorte d’enquête policière à laquelle se greffe un portrait historique passionnant… Mais il faudra le lire pour faire son opinion.

Le Livre des Baltimore de Joël Dicker

Après l’incroyable roman La Vérité sur l’affaire Harry Quebert, c’est avec fébrilité et grande excitation que j’attendais le retour de Joël Dicker. Enfin, il a annoncé la semaine dernière sur son compte Twitter que son nouveau roman Le Livre des Baltimore, allait paraître le 1er octobre prochain. Aucune autre information n’est disponible, de quoi angoisser la fan que je suis! Aura-t-on droit au retour de l’écrivain Marcus Goldman? Vous le saurez, sans aucun doute, car je serai la première à courir me le procurer et vous en reparlerai aussitôt!

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s