Défis littéraires
Comments 2

Nos suggestions de lecture « première parution »

En ce mois d’avril du défi, on vous propose de découvrir une nouvelle parution. Voici les suggestions de l’équipe.

Pour ma part, je conseille Les Anecdotiers de Carl Bessette. LM0106_C1_300dpi

Ça fait plusieurs mois qu’il m’intrigue avec sa quatrième de couverture qui dit :

« Pour le style, Fight Club rencontre Le Fabuleux destin d’Amélie Poulain, L’Homme sans qualité rencontre Ensemble, c’est tout; c’est-à-dire qu’on a ici affaire à une écriture où la pensée philosophique fait une trempette dans le bonheur et s’offre un soupçon de remontant. Dans une actualité morose que beaucoup qualifient de cynique, Les Anecdotiers se veut un feel good book qui dépiste les petits plaisirs de la vie, avec le souhait d’exposer le lecteur au bonheur et de répandre la joie. »

C’est le printemps, j’ai envie de joie, de bonheur et de petits plaisirs de la vie et j’avoue que c’est relativement rare que je lise un feel good book, donc je suis curieuse. Carl Besette étant le cofondateur des Éditions de l’écrou, je suis persuadée de trouver dans ce roman une grande beauté poétique et rien de quétaine.

Alexandra Truchot conseille

Soleil de David Bouchet. (qui était aussi notre lecture de novembre l’année dernière)
C1-Soleil-226x339

C’est son premier roman et ça raconte l’histoire d’un jeune Sénégalais qui débarque au Québec à 12 ans. Cela m’a attirée, car j’aime lire ce que les autres pensent de notre culture, j’aime voir notre quotidien remis en question par non seulement la naïveté de la jeunesse, mais en plus, par un étranger essayant de s’adapter à notre façon de faire.

Caroline conseille
Unknown
Sur la route 132 de Gabriel Anctil; j’adore les livres de road trip et la 132 je dois l’utiliser minimum une fois par semaine alors ce sera super de reconnaitre les endroits dont parle l’auteur!

Marion lira Les sanguines d’Elsa Pépin. Vous pouvez lire la critique de Marjorie ICI.
12834547_10207241344965908_108240118_nKarina conseille
Unknown-1
La bête à sa mère de David Goudreault. Je souhaite lire ce roman depuis longtemps, parce que j’en ai entendu que du bien. Pour ce que je sais de l’histoire, je suis certaine que ça va me plaire. Puis, comme David est slameur et que j’en ai entendu plusieurs, je ne suis pas inquiète en ce qui concerne l’écriture. De plus, comme moi il est travailleur social, c’est déjà gagnant!

Stéphanie conseille

Poutine pour emporterSans contredit, je propose comme suggestion du défi d’avril la lecture de Poutine pour emporter, de Marie Eve Gosemick. L’auteure ayant elle-même un passeport garni d’étampes, il a été facile de me laisser transporter ailleurs, le temps de son premier roman. On suit Fred qui part en Colombie, un peu désillusionné de sa vie, qui part à la recherche d’un sens à son existence en se découvrant un peu plus à chaque rencontre et expérience de vie loin de chez lui. Vraiment un coup de cœur de roman!

Kim conseille

1468669_10207157852757952_8806001913767271496_n

Photo Marion Gingras

Pour le défi du mois d’avril, je lirai In between, le premier roman de Marie Demers, publié aux Éditions Hurtubise. J’ai été séduite par les mots qui apparaissent sur la quatrième de couverture :

« Lost in translation. On aime juste pour être aimé en retour. Puis, si on a la chance infinie d’aimer et d’être aimé en retour, on sabote tout. On se déplace de ville en ville. On rencontre du monde. Plein de monde. On accumule des expériences de vie qui finiront par se fondre dans le tas, par ne plus rien valoir, par ne plus avoir de sens. Je suis tellement vide que le vide pèse. Repartir à zéro. Peser sur rewind. Revenir plusieurs mois en arrière et partir comme pour la première fois. Avant l’Asie, avant tout. Jésus, j’en peux plus. Mon cœur est une bombe à retardement. Faites que je n’explose pas. Ou, si j’explose, faites que le coup soit fatal, sans douleur et permanent. Je suis un chien qui court après sa queue à l’infini, un alcoolique qui quête son avant-avant-dernier verre, une mère qui n’aura jamais d’enfant. »

Advertisements
This entry was posted in: Défis littéraires

par

Lectrice invétérée, Martine est bachelière en études littéraires et la cofondatrice du Fil rouge. Créative et inspirée, elle a l’ambition de faire du Fil rouge un lieu de rassemblement qui incite les lectrices à prendre du temps pour elles par le biais de la lecture. Féministe, elle s’intéresse aux paradoxes entourant les mythes de beauté et la place des femmes en littérature. Elle tentera, avec ses projets pour Le fil rouge, de décomplexer et de dédramatiser le fait d’être une jeune adulte dans une société où tout le monde se doit de paraitre et non d’être. Vivre sa vie simplement et entourée de bouquins, c’est un peu son but. L’authenticité et l’imperfection, voilà ce qui lui plait.

2 Comments

  1. Ping : 4 livres pour célébrer le printemps | Le fil rouge

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s