Essais
Comment 1

S’habiller avec éthique : deux suggestions de lecture

 

 

La suggestion de Martine

S’habiller avec éthique, guide pratique pour une garde-robe responsable

Dès sa parution, j’ai voulu recevoir en service de presse ce guide publié aux éditions Pyramyd. Ce guide est dirigé par Redress, une ONG environnementale qui tente de réduire les pertes dans l’industrie de la mode.

C’est un sujet qui m’intéresse beaucoup et je dois dire que c’est en partie grâce au visionnement du documentaire The True Cost que j’ai visionné en 2015, j’en ai d’ailleurs parlé juste ici. Et je ne peux que vous le recommander si vous aimez la mode, mais êtes de plus en plus consciente de l’importance de faire des choix éthiques et écologiques.

Dans ce guide des plus colorés et jolis, j’ai appris beaucoup et j’ai été convaincue de l’importance des petits gestes qu’on peut faire quotidiennement pour révolutionner une industrie. Il n’en reste qu’à nous, consommateurs, de changer les choses. On peut d’ailleurs déjà le voir, l’arrivée d’une nouvelle génération d’acheteurs soucieux de l’environnement, de la planète et des animaux, crée de plus en plus d’entreprises qui mettent au cœur de leurs valeurs l’éthique.

Divisé en quatre parties, ce guide est garni de statistiques concernant l’industrie du vêtement. Saviez-vous qu’un seul jean demande environ 3625 litres d’eau? Connaissez-vous les tissus les plus écoresponsables? Ce sont des réponses qui se trouvent dans ce guide que j’ai personnellement beaucoup aimé. J’y ai trouvé des informations essentielles qu’on aborde très rarement et surtout des moyens faciles et accessibles de révolutionner simplement ma garde-robe. Que ce soit en choisissant d’acheter local et éthique ou en achetant seconde main, jusqu’à faire sécher ses vêtements au soleil, les petits gestes comptent et c’est à nous de les réaliser.

– ACHETEZ

Dans ce chapitre, les auteures nous expliquent les conséquences environnementales et humaines (car n’oublions pas qu’il y a des êtres humains qui souffrent aussi de nos achats au Forever 21) de l’achat de vêtements qui viennent de l’industrie. Elles nous expliquent aussi quoi acheter pour avoir une garde-robe simple, mais qui ne manquera de rien. Cette garde-robe pourra donc durer des années sans être renouvelée. Elles abordent aussi les fibres et les textiles pour nous faire comprendre l’importance de choisir des tissus durables!

Acheter mieux et moins, c’est un peu le mantra de ce premier chapitre. Je vous invite donc à jeter un coup d’œil sur ce défi qui peut bien vous aider à changer vos mauvaises habitudes. J’ai fait le 333 project et j’ai vraiment pris conscience que je portais toujours la même chose et qu’on n’a pas besoin de tant de vêtements pour se créer une garde-robe à notre image.

– PORTEZ

Dans ce chapitre, les auteures donnent des conseils pour porter ses vêtements plus longtemps et pour faire des choix responsables en magasinant. Le guide est aussi composé de pages où une personne influente dans le milieu du vêtement nous partage ses trucs, ses marques préférées, pour parvenir à une garde-robe plus responsable. J’ai fait de belles découvertes dans ces pages!

– ENTRETENEZ

Ça peut sembler banal, mais le simple geste d’entretenir ses habits pendant des années ne participe pas au cycle continuel de la dépense. Elles nous donnent des conseils pour conserver nos vêtements en bon état plus longtemps. C’est aussi dans ce chapitre qu’elles expliquent comment laver ses vêtements sans les abîmer, les sécher, les réparer, etc. Sans doute le chapitre le plus « gros bon sens » du livre, mais tout de même important!

– ÉLIMINEZ

Dans ce dernier chapitre, les auteures terminent en abordant l’importance de donner ou d’échanger les vêtements qu’on ne porte plus ou qui ne nous vont plus. Recyclage! Elles reviennent un peu sur l’idée de départ : l’idée derrière une garde-robe responsable, c’est toujours d’avoir moins que plus. Avoir moins de vêtements, mais qui sont plus éthiques.

Bref, j’ai été conquise par cette lecture qui m’a donné envie de faire encore plus de petits gestes pour modifier mon rapport aux vêtements. En terminant, je vous invite à aller découvrir cette boutique de vêtements québécoise et écoresponsable, Vymoo ! Je compte bien m’offrir une de leurs belles robes bientôt.

La suggestion de Marjorie 

A bunch of pretty things I did not buy de Sarah Lazarovic est un essai graphique plus personnel et axé sur les réflexions écologiques et éthiques de l’auteure et illustratrice. J’ai pris connaissance de ce livre il y a quelques mois, en fouillant le web, et je me suis fortement retenue de l’acheter. Je trouvais ça un peu trop ironique d’acheter un livre portant ce titre tout en sachant que j’essayais de faire attention à mes achats.

C’est par hasard que je suis tombée dessus à la BAnQ. Je l’ai lu, d’une couverture à l’autre, dans l’espace d’un après-midi.

Bien que Lazarovic parle beaucoup de textiles, c’est un petit livre qui parle surtout de consommation, de surconsommation et de possibilités pour ralentir le cycle. Vous n’y trouverez pas beaucoup de statistiques, mais plein d’inspirations. En ce sens, je crois que c’est un magnifique complément à S’habiller avec éthique.

L’auteure et illustratrice propose donc un parcours de vie basé sur sa relation aux choses, teinté de ses réalisations, faux-pas et bons coups. Elle illustre, à travers les années, ses tentatives pour être une consommatrice plus responsable et éthique. C’est fort inspirant de voir que son parcours n’est pas parfait. Ses réflexions, son humour et ses magnifiques illustrations rendent l’œuvre non seulement intéressante, drôle et personnelle, mais c’est aussi déculpabilisant et authentique.

De la mode au design, en passant par le mouvement slow, les gages de qualité textile et l’importance du seconde main, c’est un véritable tour de table parsemé de bon sens, que propose Sarah Lazarovic dans A bunch of pretty things I did not buy. C’est un petit livre auquel on revient sans cesse, ne serait-ce que pour la beauté des illustrations, mais aussi pour les moments d’inspirations.


Le Fil rouge tient à remercier Gabrielle Cauchy chez Dimédia pour le livre S’habiller avec éthique, reçu en service de presse.

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Advertisements
This entry was posted in: Essais

par

Le fil rouge est un blogue littéraire créé par deux amies, Marjorie et Martine, toutes deux passionnées par la littérature et par les vertus thérapeutiques de celle-ci. Notre approche face aux bouquins est liée à la bibliothérapie, car nous pensons sincèrement que la lecture procure un bien-être et que les oeuvres littéraires peuvent nous aider à cheminer personnellement. Nous tenons aussi à partager notre amour pour les bouquins, l’écriture, la création et sur les impacts positifs de ceux-ci sur notre vie et notre bien-être. Notre mission première est de favoriser la découverte de livres et de partager l’amour de la lecture, car ceux-ci peuvent avoir des impacts sur nos vies et sur notre évolution personnelle. Que ce soit le dernier roman québécois qui fait parler de lui, le vieux classique, le livre de cuisine ou bien même le livre à saveur plus psycho-pop, chez Le fil rouge, on croit fermement aux effets thérapeutiques que peuvent apporter la lecture et la littérature. Voilà pourquoi les collaboratrices et les cofondatrices se feront un plaisir de vous faire découvrir des bouquins qui leur ont fait du bien, tout simplement.

Un commentaire

  1. C’est toujours compliqué de s’habiller éthique. C’est comme le bio, ce n’est pas accessible à tous les portes feuilles. Je pense à H&M qui a voulu se donner un image écolo avec sa campagne de recyclage de jeans mais pourtant H&M est un énorme pollueur en utilisant des produits toxiques pour délaver ces mêmes pantalons… Mais du coup cet article est vraiment intéressant et me pousse à réfléchir. J’ai l’habitude de m’habiller chez Bizzbee je vais me renseigner sur leur méthode de fabrication =)

    J’aime

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s