Au-delà des livres
Laisser un commentaire

Annihilation : l’hybridation symbiotique du roman et de l’écran

Annihilation Jeff VanderMeer Alex Garland roman film cinéma adaptation science-fiction aventure horreur épouvante suspense nature écologie génétique livre le Fil rouge lecture bibliothérapie les livres qui font du bien au-delà des livre

Comme bien d’autres avant moi, je suis entrée dans le merveilleux monde de la littérature par la grande porte du roman à suspense. Adolescente, je passais mes nuits agrippée comme si ma vie en dépendait aux pages d’un Frissons, incapable de m’arrêter de lire et encore moins de trouver le sommeil, tant et aussi longtemps que je ne connaissais pas le fin mot de l’histoire. J’adore être prise en otage par une bonne intrigue! S’il arrive parfois que les récits de ce type manquent d’originalité, heureusement, des romans comme Annihilation de Jeff VanderMeer existent pour sauver la réputation du genre.

Avant d’avoir lu le livre, le film, tu ne visionneras point

Attirée par sa couverture aux couleurs contrastantes et sa quatrième de couverture intrigante, j’avais acheté Annihilation sans trop savoir à quoi m’attendre. Il dormait dans ma pile à lire depuis un bon moment déjà quand j’ai vu qu’une adaptation avait été produite. L’envie de voir le film m’a donné envie de lire le livre : hors de question de commettre l’odieux sacrilège de procéder dans l’ordre inverse! J’ai donc profité des vacances des Fêtes pour m’y plonger. Et quel plongeon!

Tomber dans le terrier du lapin mutant

L’auteur ne s’embarrasse pas de détails – les personnages n’ont même pas de noms! – et nous précipite directement dans son univers énigmatique. On ne sait rien du comment ni du pourquoi, ce qui pourrait être frustrant, mais est au contraire captivant. C’est un récit de science-fiction qui flirte subtilement avec la métaphysique, tout en faisant de l’œil au militantisme écologique.

L’écriture habile et efficace crée une ambiance immersive inexplicablement angoissante, agrémentée de scènes d’épouvante franchement réussies. Le paradoxe du huis clos en pleine nature sauvage est particulièrement intéressant, sans parler du fait que l’équipe d’exploration envoyée dans l’inquiétante Zone X est entièrement composée de femmes scientifiques. Il y avait longtemps que je n’avais pas lu un roman à suspense aussi fascinant.

Annihilation Jeff VanderMeer film adaptation cinéma Alex Garland roman livre science-fiction suspense

Gina Rodriguez, Tessa Thompson, Tuva Novotny, Natalie Portman and Jennifer Jason Leigh in Annihilation from Paramount Pictures and Skydance.

Lire ou ne pas lire la suite d’abord : telle est la question

Après une expérience de lecture si hautement satisfaisante, j’avais d’autant plus hâte de voir le film, mais j’avais un peu peur qu’il ne me gâche la suite. Il faut savoir qu’Annihilation est le premier tome d’une série : la trilogie du Rempart Sud. Le scénario de l’adaptation est basé sur le premier livre uniquement. Le film ne traite donc pas des deux tomes suivants. Cependant, il propose inévitablement une conclusion à l’histoire, là où le mystère demeurait en suspens dans la version écrite. Le risque de divulgâchage était réel. La résistance fut futile.

Film Annihilation Alex Garland Jeff VanderMeer roman science-fiction aventure épouvante horreur nature science suspense

Gina Rodriguez, Tessa Thompson, Tuva Novotny, Natalie Portman and Jennifer Jason Leigh in Annihilation from Paramount Pictures and Skydance.

Miroir, miroir… Dis-moi lequel du livre ou du film est le meilleur?

Le réalisateur Alex Garland, à qui l’on doit notamment le meilleur film de zombies post-2000, a choisi de faire une adaptation très libre du roman, en exploitant davantage l’angle de la psychologie des personnages et de leurs comportements autodestructeurs. Moins de mystères entourent la fameuse Zone X, puisqu’on peut évidemment la voir et découvrir les créatures qui y vivent, mais il y règne la même atmosphère glauque, et à la fin, de nouvelles interrogations en émergent.

Même si plusieurs éléments clés de la version originale sont absents du film ou y sont traités différemment, l’essence de l’histoire ne s’en trouve aucunement dénaturée. L’ensemble forme étrangement un tout cohérent, comme si Garland avait si bien saisi le roman qu’il avait pu en tirer une histoire différente, mais qui résonne en nous de la même façon. COMME LA SYMBIOSE CHIMÉRIQUE DE DEUX ÉLÉMENTS AUTREMENT INCONCILIABLES QUI CRÉERAIT QUELQUE CHOSE DE COMPLÈTEMENT NOUVEAU…

Film Annihilation Alex Garland Jeff VanderMeer roman science-fiction aventure épouvante horreur nature science suspense

Dire que l’adaptation cinématographique surpasse le livre duquel elle est tirée serait blasphématoire, mais on peut affirmer que celle-ci l’égale, à tout le moins, et en complète merveilleusement bien l’expérience de lecture.

Selon vous, quels films inspirés de livres sont absolument incontournables parce qu’ils contribuent à l’appréciation de l’œuvre?

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s