Littérature québécoise
Comments 7

Chercher Sam ou l’espoir

Source : Dimédia
Source : Dimédia

Crédit : Édition cheval d’août


Il y a quelques semaines, je vous ai parlé du roman Et au pire on se mariera de Sophie Bienvenu. J’avais terminé en vous disant qu’elle venait tout juste de publier Chercher Sam. Et bien, aujourd’hui, c’est de cette oeuvre que je vais vous parler. Sophie Bienvenu est maître dans l’art du langage, elle sait créer des dialogues si réalistes et vivants qu’on entend une voix nous raconter ses histoires. Dans Et au pire on se mariera, c’était le personnage d’Aïcha, jeune fille de 13 ans, qu’on entendait. Dans Chercher Sam, c’est la voix de Mathieu, vivant dans la rue, qu’on entend. J’avais peur, en ouvrant le roman, de ne pas retrouver la voix, la proximité avec laquelle Sophie Bienvenu m’avait obnubilée lors de la lecture de son premier roman coup de gueule. Et bien, dès les premières pages, on l’entend, la voix de Mathieu, ce bon gars comme on dit. Ce gars malchanceux, au fond, d’avoir mal aimé et peut-être d’avoir trop aimé.

C’est donc l’histoire de Mathieu qui cherche Sam, sa chienne. Ils vivaient dans la rue, ensemble, et c’est sa perte qui viendra entrainer une déambulation dans les rues de Montréal où Mathieu se livrera à nous. Je ne pensais pas être surprise par les événements, parce qu’il ne se passe pas grand-chose, mais je l’ai été. Un peu comme dans Et au pire on se mariera, un événement-choc vient troubler la trame du récit. On se laisse mener par les anecdotes et les pensées de Mathieu et on rentre tranquillement dans son monde, dans son passé, dans les failles de son coeur et surtout, dans son besoin si grand d’amour. C’est son chien Sam qui est la source de sa force de vivre, qui lui rappelle toutes les nuits quand elle se blottissait près de lui qu’il nous raconte encore. Sans jamais tomber dans la victimisation des sans-abris, Sophie Bienvenue dresse un portrait franc, dur, réaliste et humain de Mathieu. La façon avec laquelle il est devenu un gars de la rue reste traumatique, et ce, même après la lecture. Ce sont des drames irréparables et trop grands qui viennent s’installer dans la vie de Mathieu, lui qui ne cherche qu’au fond qu’à aimer.

Voilà ce qui me touche de Sophie Bienvenue : sa façon de créer des personnages plus vrais que vrais. Aïcha, comme Mathieu, existent dans ma tête, comme dans la vraie vie. Dans leurs imperfections, leurs douleurs, leurs drames passés, mais surtout dans leur si grand besoin d’être aimé ; ce sont deux personnages, humains, qui me touchent et qui continueront de vivre en moi très, très longtemps. Si vous avez quelques heures, assoyez-vous confortablement (sortez les mouchoirs) et lisez Chercher Sam d’un coup. C’est une de ces lectures coup-de-poing qui transporte…

____

Chercher Sam, Sophie Bienvenu
ISBN : 2924491002
Éditeur : Cheval d’août (2014)
This entry was posted in: Littérature québécoise

par

Lectrice invétérée, Martine est bachelière en études littéraires et la cofondatrice du Fil rouge. Créative et inspirée, elle a l’ambition de faire du Fil rouge un lieu de rassemblement qui incite les lectrices à prendre du temps pour elles par le biais de la lecture. Féministe, elle s’intéresse aux paradoxes entourant les mythes de beauté et la place des femmes en littérature. Elle tentera, avec ses projets pour Le fil rouge, de décomplexer et de dédramatiser le fait d’être une jeune adulte dans une société où tout le monde se doit de paraitre et non d’être. Vivre sa vie simplement et entourée de bouquins, c’est un peu son but. L’authenticité et l’imperfection, voilà ce qui lui plait.

7 Comments

  1. Ping : Se sauver dans l’été |

  2. Ping : L’homme poème |

  3. Ping : Six romans pour (re)découvrir Montréal |

  4. Ping : K : Un t’es-pas-tout-seul, format papier | Le fil rouge

  5. Ping : Autour d’elle : ces instants qui forgent la vie | Le fil rouge

  6. Ping : Une auteure et son œuvre : Sophie Bienvenu | Le fil rouge

  7. Ping : « Ce sont des choses qui ne se font pas » Sauf pour Emma! | Le fil rouge

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s