Bande dessinée et roman graphique
Comments 3

Ma vie est tout à fait intéressante, ses BDs aussi

Connaissez-vous Pénélope Bagieu? Si oui, vous comprenez mon amour pour cette artiste. Si non, laissez-moi le plaisir de vous la présenter. Pénélope Bagieu est une bédéiste française habitant New York depuis peu, aimant la course et fan de pizza (comme tout le monde, on va se le dire). Elle est chroniqueuse pour la chaîne MadmoiZelle sur Youtube où chaque chronique porte sur la lecture d’une bande dessinée particulière et où Pénélope partage ses coups de cœurs littéraires en termes de b.d. Les capsules sont captivantes par l’attachante personnalité de Pénélope Bagieu.

J’ai découvert cette auteure par un heureux hasard. Je cherchais une b.d. à lire pour le temps des fêtes et la couverture de La page blanche m’a tout de suite charmée, de son vivifiant rose flash. Ce fut le coup de foudre automatique pour cette bédéiste, j’ai donc décidé de découvrir davantage son œuvre graphique. Je vous présente deux de mes coups de cœur, soient La page blanche et Ma vie est tout à fait fascinante.

La page blanche

Boulet-Bagieu-La-page-blanche-03C’est l’histoire d’Éloïse, assise sur un banc pendant ce qui semble plusieurs heures, sans souvenirs du pourquoi elle est là, et sans même se rappeler qui elle est. Chez l’écrivain, le syndrome de la page blanche désigne la difficulté à trouver l’inspiration pour continuer une œuvre, dans le cas de la protagoniste de la b.d., c’est d’avoir de la difficulté à se remémorer son identité pour continuer sa vie. Tout au long de l’œuvre, Éloïse va tenter de se retrouver, en fouinant chaque recoins de son appartement, en rencontrant son entourage, se confiant, cherchant son passé. C’est une b.d. qui mêle habilement la quête identitaire à deux niveaux, Éloïse ne se rappelle plus qui elle est et du même coup, va se définir en essayant de se retrouver.

Un scénario signé Boulet et des illustrations signées Bagieu, les deux artistes forment une équipe parfaite pour la création de cette b.d. en 2012. La problématique est amenée avec délicatesse et humour tout au long de la lecture, les dessins sont séduisants et réalisés avec justesse, l’œuvre entière est vivifiante. Avec 201 pages de plaisir pour les yeux, pour un faible prix, La page blanche est une lecture très agréable, qui fait sourire et dont on ne se lasse jamais. Personnellement je devais m’obliger à m’arrêter pour ne pas la finir d’un trait, de ce fait, maximiser mon temps de plaisir et de divertissement.

Ma vie est tout à fait fascinante

Partant à la base d’un blog66982196, Ma vie est tout à fait fascinante est un livre graphique et la première œuvre imprimée de la bédéiste, sortie en 2008. C’est une idée originale et des dessins de Pénélope Bagieu. Le livre est un regard sur le quotidien de la femme, apporté  avec humour, c’est l’intrusion dans les petits moments de la vie de l’artiste, parfois délicats, parfois étonnants. L’œuvre est bourrée d’authenticité, par la vérité émanant de chaque page, c’est un aperçu de la vie de l’auteure, mais également de la vie de n’importe quelle femme. Malgré la brièveté de l’œuvre, c’est un pur bonheur pour les yeux et la tête, c’est drôle du début à la fin et ça change les idées. Personnellement, ça me fait réaliser à quel point il faut prendre la vie avec légèreté, sans toujours devoir se soucier des petites choses.

Voici donc une b.d. et un livre graphique fort réjouissants que je vous suggère de découvrir sans plus attendre. L’œuvre de Pénélope Bagieu comporte également d’autres titres, lesquels je ne tarderai pas à découvrir, tel que Joséphine, Cadavre exquis, Stars of the stars et California Dreamin’.

Advertisements
This entry was posted in: Bande dessinée et roman graphique

par

« Je crois que s’il y a autant d’opinions que de têtes, il y a aussi autant de façons d’aimer qu’il y a de cœurs. » (Anna Karénine, Tolstoï) Je suis une optimiste de la vie, je crois que tout arrive pour une raison et que le meilleur est toujours à venir. Étudiante en écriture de scenario et création littéraire à l’Université de Montréal, les livres ont toujours fait partie de ma vie. Je suis une amoureuse de la nature, lire au sommet d’une montagne est un idéal pour moi, autant que relaxer dans mon bain un bouquin à la main. Mon programme d’étude m’encourage à me surpasser et me fixer des objectifs, comme celui d’écrire un roman avant mes 25 ans. Le cinéma est également une passion pour moi, me réjouissant sans cesse de films de la nouvelle vague française. Mes deux passions sont donc en parfaite symbiose pour une amoureuse de l’art comme moi.

3 Comments

  1. Ping : Mes bédés de l’été | Le fil rouge

  2. Ping : Des femmes qui ne font que ce qu’elles veulent : Un projet culotté | Le fil rouge

  3. Ping : Des femmes qui ne font que ce qu’elles veulent : un deuxième tome tout aussi pertinent | Le fil rouge

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s