Littérature québécoise
Comments 2

La pureté du coeur

Je ne fais pas partie de ces milliers de personnes qui ont lu L’orangeraie et qui ont adoré. C’est pas que je n’ai pas aimé, je n’ai tout simplement pas eu la chance de m’y plonger. Toutefois, je me suis fait un plaisir en lisant le tout dernier roman de l’auteur, L’impureté. J’ai lu du Larry Tremblay au cégep, je me souviens de The dragonfly of Chicoutimi et surtout d’en avoir eu un peu peur par son bilinguisme et par la manie de mon enseignante de nous faire lire à voir haute en classe (#élèvediscrète)

J’ai tellement entendu de bien de Larry Tremblay dans les dernières années que j’ai eu envie de lui donner une deuxième chance. Dans L’impureté, on y questionne beaucoup la notion de vérité, de bien et de mal. Rien de nouveau, me direz-vous. Toutefois, il y a dans l’écriture de Larry, dans la construction de ses personnages, un vrai travail de mise en abîme qui fait en sorte que j’ai bien de la difficulté à écrire ces lignes.

L’impureté, c’est l’histoire d’Antoine, un professeur de philosophie qui est marié à Alice Livingston, décédée subitement. Alice était une grande auteure et elle laisse derrière elle son plus dernier roman « Un coeur pur ». Antoine lève facilement le nez sur l’oeuvre de sa femme qu’il considère superficielle et facile. Il en sera le premier surpris.

Dans ce roman bouleversant laissé par Alice, Antoine fera face à ses souvenirs de jeunesse. On y rencontre les mêmes personnages et les mêmes situations que dans la vraie vie d’Antoine. Les événements se relient, se croisent, se ressemblent et nous mélangent. Ce procédé narratif vient un peu alourdir la lecture.

Très existentialiste dans sa vision des choses, on y suit les mésaventures d’Antoine lorsqu’il était plus jeune et accompagné d’Alice et de son ami Félix. Antoine expérimente et manipule ses proches pour des croyances philosophiques. Il teste des concepts tels que la pureté du coeur. Sartre prendra aussi une place importante dans son émancipation tout comme dans sa relation avec Alice qui sera inspirée de celle entre Sartre et De Beauvoir.

Alice et Antoine auront donc un fils, prénommé Jonathan, qui jouera un rôle déterminant dans le coeur du roman, mais qui est, à mon sens, très peu exploité. L’impureté pose des questions essentielles à la philosophie, telle que est-ce que la pureté existe? L’homme est-il pur, le coeur peut-il être pur? Des questions qui ne datent pas d’hier.

Or, le roman est coincé dans un flou narratif où deux histoires s’imbriquent l’une dans l’autre. Parfois difficile à comprendre et à nuancer, L’impureté n’a pas été pour moi ce gros coup de coeur que j’attendais. J’arrive cependant à dénoter un réel talent d’écriture chez Tremblay et un excellent sens de la narration. Il n’y a pas un mot de trop dans ce court roman. Au contraire, j’aurais bien aimé davantage de pages sur Alice Livingston et sur Jonathan.

L’impureté du coeur existe, Tremblay nous le reconfirme.


Le fil rouge tient à remercier les éditions Alto pour le service de presse.
cliquez-ici-pour-visiter-notre-boutique-en-ligne

Advertisements
This entry was posted in: Littérature québécoise

par

Lectrice invétérée, Martine est bachelière en études littéraires et la cofondatrice du Fil rouge. Créative et inspirée, elle a l’ambition de faire du Fil rouge un lieu de rassemblement qui incite les lectrices à prendre du temps pour elles par le biais de la lecture. Féministe, elle s’intéresse aux paradoxes entourant les mythes de beauté et la place des femmes en littérature. Elle tentera, avec ses projets pour Le fil rouge, de décomplexer et de dédramatiser le fait d’être une jeune adulte dans une société où tout le monde se doit de paraitre et non d’être. Vivre sa vie simplement et entourée de bouquins, c’est un peu son but. L’authenticité et l’imperfection, voilà ce qui lui plait.

2 Comments

  1. Ping : Une bibliothérapie sans même ouvrir un livre… | Le fil rouge

  2. Ping : Nos suggestions de romans québécois publiés en 2016 #Jelisunlivrequébécoisparmois | Le fil rouge

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s