Défis littéraires
Laisser un commentaire

Nos suggestions de romans québécois publiés en 2016 #Jelisunlivrequébécoisparmois

Martine

Le livre que j’ai envie de vous proposer pour ce dernier mois de l’année est Okanagan de Sara Lazarroni. Publié cet automne, ce troisième roman de la jeune auteure a su me toucher et me faire voyager dans l’Ouest Canadien. Sara Lazarroni est une auteure que j’aime beaucoup, l’année dernière lors du défi, j’avais eu la chance de la découvrir par son deuxième roman Veiller la braise. D’emblée, sa plume tendre, poétique et incroyablement maitrisée m’avait touchée. Or, ce qui me fascine le plus chez Lazarroni est sa façon bien à elle de parler d’amour et de notre génération. J’ai souvent l’impression de me retrouver dans ses mots, dans ses pensées. Okanagan raconte l’histoire de Léa, une jeune fille perdue et à la recherche d’elle-même qui quitte son quotidien pour partir avec ses amis à Okanagan, cueillir des cerises. Le coeur brisé, mais habité d’un désir plus grand de vivre, ce roman a été notre choix du mois d’octobre pour nos coffrets littéraires et je dois dire que je le recommande vraiment à tout le monde. Un petit baume de beauté, autant au niveau de l’écriture dans la conception des personnages. Sara Lazarroni est véritablement une auteure que je prend plaisir à suivre et que je lirai è nouveau sans aucun doute.

J’ai aussi écrit sur ces nouveautés québécoises au cours de l’année :
Autour d’elle, Sophie Bienvenu
L’écho de leurs voix, Jan J. Dominique
L’impureté, Larry Tremblay
L’enfant mascara, Simon Boulerice

Les suggestions de Clara
J’ai vraiment le goût de lire le premier roman de Stéphane Larue qui vient tout juste de paraître chez Le Quartanier cet automne, Le plongeur. J’ai moi-même été plongeuse dans un restaurant plusieurs mois… d’où peut-être mon envie débordante de lire ce roman très bien reçu par la critique! Et je conseille vivement Les murailles d’Érika Soucy (VLB éditeur) pour son regard étonnant sur la vie ouvrière des chantiers du nord québécois.

Les suggestions de Marjorie

L’avantage de tenir un blogue littéraire, c’est d’avoir la chance de lire beaucoup de nouveautés. Mais ça fait que, à la fin de l’année, je ne sais plus trop quoi suggérer lorsque vient le temps de proposer une seule lecture. C’est pourquoi je vais en proposer au moins deux : Une fille louche de Sylvianne Blanchette et Des Femmes savantes de Chloé Bernard-Savoie. Ces deux parutions ont, à mon avis, la même nécessité et le même pouvoir, celui de s’y reconnaitre, de s’y retrouver et de s’y comprendre. Ce sont deux romans différents qui, de par leur ouverture, leur authenticité et leur choix des mots, permettent de se construire petit à petit en tant que femme, avec le lot de choses que ça peut comporter. À travers diverses situations, on déculpabilise, on se sent moins seule et on apprend à s’aimer un petit peu mieux.

J’ai aussi écrit sur ces nouveautés québécoises au cours de l’année :

Les sanguines, Elsa Pépin.

À l’abri des hommes et des choses, Stéphanie Boulay.

Charlotte ne sourit pas, Thomas O. St-Pierre.

 

Advertisements
This entry was posted in: Défis littéraires

par

Le fil rouge est un blogue littéraire créé par deux amies, Marjorie et Martine, toutes deux passionnées par la littérature et par les vertus thérapeutiques de celle-ci. Notre approche face aux bouquins est liée à la bibliothérapie, car nous pensons sincèrement que la lecture procure un bien-être et que les oeuvres littéraires peuvent nous aider à cheminer personnellement. Nous tenons aussi à partager notre amour pour les bouquins, l’écriture, la création et sur les impacts positifs de ceux-ci sur notre vie et notre bien-être. Notre mission première est de favoriser la découverte de livres et de partager l’amour de la lecture, car ceux-ci peuvent avoir des impacts sur nos vies et sur notre évolution personnelle. Que ce soit le dernier roman québécois qui fait parler de lui, le vieux classique, le livre de cuisine ou bien même le livre à saveur plus psycho-pop, chez Le fil rouge, on croit fermement aux effets thérapeutiques que peuvent apporter la lecture et la littérature. Voilà pourquoi les collaboratrices et les cofondatrices se feront un plaisir de vous faire découvrir des bouquins qui leur ont fait du bien, tout simplement.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s